Les héritages de NapoléonCours

I

Napoléon, vers un pays plus uni

Napoléon cherche à pacifier le pays et maintient de nombreux acquis de la Révolution. Il réaffirme notamment l'égalité des droits entre les hommes. Il réconcilie les révolutionnaires et les anti-révolutionnaires en leur confiant des missions pour l'État.

En 1801, il signe un accord avec le pape, le Concordat, qui permet la liberté des cultes et la paix religieuse.

La liberté de culte est le fait d'accepter la pratique de toutes les religions.

Napoléon instaure la Légion d'honneur en 1802, qui récompense les actions et services rendus au pays.

La Légion d'honneur

La Légion d'honneur

© Wikipédia

II

Napoléon, la création de nouvelles institutions

La France est découpée en départements. Lorsqu'il arrive au pouvoir, Napoléon maintient ce découpage et nomme des préfets à la tête de chaque département.

Un préfet est un fonctionnaire qui s'occupe de l'administration d'un territoire.

Carte des départements français

Carte des départements français

© Wikipédia

Napoléon met en place de nouvelles institutions, notamment dans le domaine de l'éducation, qui existent toujours aujourd'hui :

  • Les lycées
  • Le baccalauréat
  • Les universités

Il crée également la Banque de France et une nouvelle monnaie, le franc (monnaie utilisée avant l'euro).

III

Napoléon et la rédaction du Code civil

Napoléon fait rédiger le Code civil en 1804, puis le Code pénal en 1810.

Le Code civil est un recueil de lois qui garantissent l'égalité des citoyens devant la loi.

Ces textes sont très importants aujourd'hui encore car ils garantissent à tous les même droits et les mêmes devoirs.

Code civil, 1804

Code civil, 1804

© Wikipédia