Les Lumières aux XVIIe et XVIIIe siècles Personnages

-

Nicolas Copernic

1473−1543

Polonais

Savant polonais qui remet en question la théorie selon laquelle la Terre est immobile et au centre de l'Univers. Sa théorie est condamnée par l'Église.

-

Galileo Galilei

1564−1642

Italien

Savant italien né à Pise, il est mathématicien, astronome et physicien. Il reprend la théorie héliocentriste de Copernic et la renforce en observant le ciel grâce à sa lunette astronomique. Il s'inscrit dans la révolution scientifique en fondant sa méthode sur l'expérimentation.

-

Isaac Newton

1642−1727

Britannique

Savant britannique qui s'intéresse à l'astronomie, aux mathématiques et à la physique. Il découvre les lois de la gravitation universelle et fonde ainsi la mécanique classique. L'attraction des corps massifs explique la mise en orbite des corps célestes.

-

François Quesnay

1694−1774

Avec son Tableau économique publié en 1758, François Quesnay apparaît comme l'un des fondateurs des sciences économiques. Il est le chef de file des physiocrates selon lesquels il existe des lois économiques naturelles qu'il convient de dégager.

-

Thomas Newcomen

1663−1729

Anglais 

Ingénieur anglais, Thomas Newcomen a tenté de répondre au problème concret de l'infiltration d'eau dans les mines de sa région en apportant des améliorations à l'invention de Denis Papin. En créant la machine de pompage à vapeur en 1712, Newcomen apparaît comme un précurseur de la révolution industrielle. 

-

Émilie du Châtelet

1706−1749

Nationalité

Elle fait partie des grandes femmes de sciences du siècle des Lumières. Mathématicienne, mais aussi physicienne et femme de lettres, elle s'intéresse aux travaux de Newton qu'elle approfondit et réfléchit à la manière de vulgariser le savoir.

-

Angélique du Coudray

1712−1794

Nationalité

Sage-femme renommée, elle est autorisée à enseigner l'obstétrique aux jeunes femmes qui se destinent aider les parturientes. Elle considère qu'il est important de former les sages-femmes en leur permettant d'avoir accès à des connaissances à la fois théoriques et pratiques.