Un tournant social, politique et culturel, la France de 1974 à 1988Personnages

-

André Malraux

1901−1976

André Malraux est né en 1901. Il suit des cours au musée Guimet et à l'École du Louvre. Il publie quelques articles sur des artistes qu'il fréquente. En 1923, il part en expédition archéologique au Cambodge. De retour en France, il devient directeur de collection chez des éditeurs. Il publie divers ouvrages dont La Condition humaine en 1933 (prix Goncourt). Dans les années 1930, il s'engage dans la lutte contre le fascisme. Pendant la Seconde Guerre mondiale, il s'engage dans la Résistance et dirige un groupe de maquisards. Arrêté par la Gestapo en 1944, il est libéré lors du départ précipité des Allemands. En 1945, il rencontre le général de Gaulle et devient ministre de l'Information. En 1958, de Gaulle revient au pouvoir et Malraux est nommé ministre des Affaires culturelles jusqu'en 1969. Parallèlement, il écrit ses mémoires. Il meurt en 1976.

-

Georges Pompidou

1911 – 1974

Georges Pompidou est né en 1911. Premier ministre de Charles de Gaulle de 1962 à 1968, il est élu président de la République après la démission de ce dernier en 1969. Georges Pompidou s'inscrit dans la continuité de la politique de son prédécesseur avec la politique de participation, la décongestion de Paris, l'industrialisation, etc. Il lance plusieurs grands travaux (Centre Pompidou à Paris, par exemple), parfois achevés après sa mort en 1974.

-

François Mitterrand

1916 – 1996

François Mitterrand est né en 1916. Onze fois ministre de la IVe République, cet opposant au général de Gaulle, chef du Parti socialiste à partir de 1971, est élu président de la République en 1981 et réélu en 1988. Il entreprend une série de réformes, plusieurs grands travaux et adapte l'État aux exigences de la construction européenne qui s'accélère et s'approfondit. Il décède en 1996.

-

Valéry Giscard d'Estaing

1926

Valéry Giscard d'Estaing est né en 1926. Député du Puy-de-Dôme à l'âge de 30 ans, puis ministre des Finances entre 1962 et 1966, il prend ses distances avec le général de Gaulle mais soutient la candidature de Georges Pompidou à l'élection présidentielle de 1969. À nouveau ministre des Finances de 1969 à 1974, il est élu président de la République en 1974, à la mort de Georges Pompidou. Il perd en 1981 face à François Mitterrand. En 2001, il est nommé à la tête de la commission en charge de la rédaction du projet de Constitution européenne.

-

Simone Veil

1927 − 2017

Simone Veil est née en 1927. Issue d'une famille juive, elle est âgée de 16 ans lorsqu'elle est déportée pendant la Seconde Guerre mondiale avec sa mère et l'une de ses sœurs à Auschwitz-Birkenau. Elle est transférée à Bobrek, puis à Bergen-Belsen où elle est affectée en cuisine. Après l'arrivée des Alliés, elle rentre en France où elle épouse Antoine Veil et donne naissance à trois fils. Après une licence de droit, un diplôme de l'Institut d'Études politiques de Paris et le concours de la magistrature, elle devient haut fonctionnaire de l'administration pénitentiaire et, en 1970, secrétaire général du Conseil supérieur de la magistrature. Elle est ensuite nommée ministre de la Santé et chargée de présenter un projet de loi dépénalisant l'avortement lui attirant les foudres d'une partie de la classe politique. Simone Veil est ensuite élue au Parlement européen et en devient la première présidente jusqu'en 1982. Elle reste députée européenne jusqu'en 1993 avant d'être nommée ministre d'État des Affaires sociales dans le gouvernement d'Édouard Balladur (1993−1995) et de terminer sa carrière au Conseil constitutionnel (1998−2007). De 2000 à 2007, elle préside la Fondation pour la mémoire de la Shoah, dont elle devient présidente d'honneur. Elle rentre à l'Académie française et est promue Grand officier de la Légion d'honneur en janvier 2009. Elle décède en 2017.

-

Jack Lang

1939

Jack Lang est né en 1939. Après des études en droit et en sciences politiques, il commence une carrière de professeur à l'université où il enseigne le droit international dès le milieu des années 1970. Également passionné de théâtre, son expertise en la matière lui vaut d'être nommé à la tête du théâtre national de Chaillot par Georges Pompidou. Il s'engage en politique et rejoint le Parti socialiste en 1977. En 1981, il devient le ministre de la Culture de François Mitterrand. Il se fait remarquer en rendant nationale la Fête de la musique et en créant les Journées du patrimoine et la Fête du cinéma. Très attaché à la culture, il lance une série de grands travaux pour rénover le Louvre, l'ppéra Bastille ou encore la Bibliothèque nationale de France. Il est président de l'Institut du monde arabe depuis 2013.