L'art de la paroleAuteurs

-

Socrate

470 av. J.-C.−399 av. J.-C.

Socrate naît à Athènes en 470 av. J.-C. Son père est sculpteur, sa mère est sage-femme. Il participe aux combats lors de la guerre du Péloponnèse. Considéré comme le père de la philosophie morale, il a été le maître à penser de Platon et de Xénophon. 
Socrate n'a écrit aucune œuvre Platon et d'autres disciples l'ont mis en scène dans de nombreuses œuvres qu'on appelle les « dialogues socratiques ». Ces fictions rappellent la manière dont Socrate diffusait son savoir : il questionnait toute personne qu'il rencontrait dans le but d'entamer un dialogue philosophique : on nomme cette démarche la maïeutique.
Emprisonné, accusé de corruption de la jeunesse et de culte envers de nouvelles divinités, Socrate est condamné à mort. Après avoir passé ses dernières heures à philosopher avec ses amis, il boit la ciguë et meurt en 399 av. J.-C.

-

Platon

428 av. J.-C.−347 av. J.-C.

Platon naît à Athènes dans une famille aristocrate en 428 av. J.-C. Il suit une carrière politique. Au cours de sa jeunesse, il écrit de nombreuses poésies et tragédies. À vingt ans, il fait la connaissance de Socrate et abandonne sa carrière politique au profit de la philosophie. Il adopte la dialectique (raisonnement logique par thèse, antithèse et synthèse). Il est le disciple de Socrate neuf ans, jusqu'à la mort de son maître. C'est durant cette période qu'il décide de rédiger les dialogues socratiques, mettant en scène Socrate et divers interlocuteurs, pour diffuser le savoir de son maître.
Platon voyage beaucoup en Méditerranée et observe le monde pour en tirer des leçons philosophiques qu'il retranscrit dans ses œuvres. Il évoque à de nombreuses reprises les sujets politiques. Durant ses voyages, il s'oppose au tyran de Syracuse, Denys, qui le réduit en esclavage. Il est reconnu par un ancien disciple de Socrate sur un marché. Il est acheté par cet homme qui le libère. De retour à Athènes, Platon fonde l'Académie en 387 av. J.-C., où Aristote sera élève. Platon y enseigne jusqu'à sa mort en 347 av. J.-C.

Œuvres principales
La République
Le Banquet
Protagoras
Ménon

-

Aristote

384 av. J.-C.−322 av. J.-C.

Fils d'un médecin, Aristote naît à Stagire en Macédoine en 384 av. J.-C. Il est le disciple de Platon à l'Académie. Il devient le précepteur d'Alexandre le Grand par la suite. Aristote finit par rejeter les théories de Platon et apporte une méthode philosophique empirique, recherchant toujours la vérité. Il fonde trois écoles de philosophie dont la plus connue est le Lycée à Athènes, dans laquelle il donne deux types de cours : le matin, le cours « ésotérique » réservé aux disciples initiés ; l'après-midi, le cours « exotérique » ouvert à tous. La démarche philosophique d'Aristote consiste à s'intéresser aux apparences, aux choses étranges que l'on peut percevoir au quotidien, pour mener par la suite une pensée sur la place de l'homme au sein de l'Univers. Aristote meurt en 322 av. J.-C.

Œuvres principales
Métaphysique
Les Politiques
La Poétique
Éthique à Nicomaque

-

Démosthène

384 av. J.-C.−322 av. J.-C.

Démosthène naît à Athènes, dans une famille riche et commerçante en 384 av. J.-C. Il devient l'élève de Platon puis de Callistratos à seize ans. Fasciné par Callistratos, il décide d'apprendre la rhétorique pour devenir un grand orateur. Il s'entraîne jour après jour. Pour faire ses preuves, il intente des procès à ses anciens tuteurs pour obtenir un héritage et obtient gain de cause. À partir de 325, il s'attaque ouvertement à Philippe II de Macédoine dans ses discours. Ill doit alors s'exiler quelque temps mais finit par revenir à Athènes. Il y est de nouveau persécuté. Il finit par s'empoisonner dans le temple de Poséidon en 322 av. J.-C.

Œuvres principales
Philippiques
Sur la couronne

-

Cicéron

106 av. J.-C.−43 av. J.-C.

Homme d'État romain et auteur de nombreuses œuvres, Cicéron naît en 103 av. J.-C. Il grandit dans une famille aisée. Dès son plus jeune âge, il étudie la philosophie grecque. Il devient avocat, tout en suivant des cours de rhétorique en Grèce. Sa carrière politique débute en 75 av. J.-C., à la suite de son cursus honorum (carrière des honneurs). Il devient préteur puis consul. À partir de 46 av. J.-C., Cicéron se retire de la vie politique et se consacre à ses œuvres principalement politiques et philosophiques. D'un point de vue philosophique, il s'intéresse à trois domaines : la morale, la logique et la nature. Il est tué sur ordre de Marc Antoine le 7 décembre 43 av. J.-C.

Œuvres principales
De oratore
De Republica
De Officiis
Philippiques

-

Sénèque

4 av. J.-C.−65 apr. J.-C.

Sénèque naît dans le sud de l'Espagne en 4 av. J.-C. Sa famille part s'installer à Rome. Très malade durant son adolescence, il va passer quelque temps en Égypte pour y être soigné. En 31, il revient à Rome et intègre la magistrature romaine. Il est conseiller sous le règne de l'empereur Caligula, mais est condamné à l'exil en 41 sous Claude.
Sénèque est rappelé à Rome en 49 et devient précepteur de Néron. Lorsque Néron devient empereur, Sénèque devient l'un de ses plus proches conseillers. Il écrit de nombreux discours pour Néron et accède au poste de magistrat principal en 55. Il est l'un des hommes les plus fortunés de la ville.
En parallèle de sa vie politique, Sénèque rédige des tragédies et de nombreux traités philosophiques. Figure majeure de la philosophie stoïcienne, il prône l'usage de la raison en se détachant de tout bien matériel pour atteindre la vie heureuse et la tranquillité de l'âme. En 62, il tombe en disgrâce auprès de Néron. Il est accusé d'avoir participé à un complot visant à tuer Néron. Sénèque est condamné à mort par suicide : il s'ouvre les veines le 12 avril 65.

Œuvres principales
Sur la tranquillité de l'âme
De la vie heureuse
Lettres à Lucilius
Médée

-

Quintilien

35−96

Quintilien naît en Espagne en 35. Il fait ses études à Rome où son père est rhéteur. Il devient avocat et rhéteur après l'assassinat de Néron. Sous l'empereur Vespasien, il est le premier professeur officiellement rémunéré par l'administration romaine dans une véritable école de rhétorique. Parmi ses élèves on trouve Pline le Jeune. En 89, il se retire de la vie publique pour se consacrer à l'écriture de son œuvre majeure, De institutione oratoria. Il y développe des principes de parcours à suivre pour devenir un bon orateur, en reprenant les idées déjà défendues par Cicéron. Après avoir perdu de nombreux membres de sa famille, il meurt en 96.

Œuvre principale
De institutione oratoria

-

Thomas d'Aquin

1224−1274

Fils du comte Landulphe d'Aquino, Thomas d'Aquin naît en Sicile en 1224 dans une famille partisane du parti pontifical. Il suit un enseignement rigoureux dans l'abbaye bénédictine du Mont-Cassin durant neuf ans. Il y apprend la lecture, l'écriture, la grammaire et le latin. Il poursuit ses études à Naples.
En 1244, après la mort de son père, Thomas d'Aquin entre dans l'ordre des Dominicains puis devient étudiant à l'université de Paris. Il reste quelque temps à Paris, où il enseigne et rédige les Questions disputées. Durant un séjour à Rome où il est maître régent, il dispense la formation intellectuelle des jeunes Dominicains et commence la rédaction de la Somme théologique. Il finit cette rédaction à Paris à l'âge de 44 ans. Son œuvre est largement condamnée de son vivant. Il meurt en 1274. 

Œuvre principale
Somme théologique

-

Didier Érasme

1466−1536

Érasme naît à Rotterdam en 1466, il est le fils illégitime d'un prêtre et d'une fille de médecin. En 1492, il est ordonné prêtre et part séjourner à Paris durant quatre ans pour y apprendre le grec. Il y rencontre de nombreux humanistes. Après ce séjour parisien, il décide de partir à la découverte de l'Europe entre 1499 et 1514. Il fait notamment la connaissance de Thomas More en Angleterre.
Reconnu comme l'un des plus grands humanistes européens, Érasme défend avec ferveur une conception évangélique de la religion catholique et critique l'attitude des papes. Il meurt en 1536.

Œuvre principale
Éloge de la folie

Questions fréquentes

Quelles sont les matières disponibles sur Kartable ?

Sur Kartable, l'élève accède à toutes les matières principales de la primaire au lycée, y compris pour les spécialités et les options. Mathématiques, physique-chimie, SVT, sciences, français, littérature, histoire, géographie, enseignement moral et civique, SES, philosophie, anglais, allemand et espagnol.
Inscrivez-vous

Les cours sont-ils conformes aux programmes officiels de l'Education nationale ?

L'intégralité des cours sur Kartable est rédigée par des professeurs de l'Éducation nationale et est conforme au programme en vigueur, incluant la réforme du lycée de l'année 2019-2020.
Choisissez votre formule

L'élève peut-il accéder à tous les niveaux ?

Sur Kartable, l'élève peut accéder à toutes les matières dans tous les niveaux de son choix. Ainsi, il peut revenir sur les notions fondamentales qu'il n'aurait pas comprises les années précédentes et se perfectionner.
Plus d'info

Kartable est-il gratuit ?

L'inscription gratuite donne accès à 10 contenus (cours, exercices, fiches ou quiz). Pour débloquer l'accès illimité aux contenus, aux corrections d'exercices, mode hors-ligne et téléchargement en PDF, il faut souscrire à l'offre Kartable Premium.
Plus d'info

Qui rédige les cours de Kartable ?

L'intégralité des contenus disponibles sur Kartable est conçue par notre équipe pédagogique, composée de près de 200 enseignants de l'Éducation nationale que nous avons sélectionnés.
Afficher plus

Qu'est ce que le service Prof en ligne ?

L'option Prof en ligne est un service de chat en ligne entre élèves et professeurs. Notre Prof en ligne répond à toutes les questions sur les cours, exercices, méthodologie et aide au devoirs, pour toutes les classes et dans toutes les matières. Le service est ouvert du lundi au vendredi de 16h à 19h pour les membres ayant souscrit à l'option.
Choisissez votre formule