L'homme et l'animalDéfinitions

Animal-machine

La formulation « animal-machine » est attribuée à Descartes dans Discours de la méthode. Selon le philosophe, les animaux sont similaires à des machines, car ils ne sont que de simples automates, soumis à la mécanique du déterminisme.

Anthropomorphisme 

L'anthropomorphisme est l'attribution de caractéristiques humaines aux animaux. Souvent, il s'agit de projeter les émotions et les comportements humains sur les animaux. C'est ce qui permet notamment aux auteurs de dénoncer la société humaine sans être censurés.

Conte

Le conte est un récit, généralement court, en prose, qui cherche à distraire le lecteur tout en l'instruisant. Dans le conte, la temporalité et la géographie restent floues, ce qui permet de placer ce genre hors de l'espace et du temps. Il existe plusieurs types de contes :

  • le conte de fées ou conte merveilleux, qui apparaît au XVIIe siècle (Madame d'Aulnoy, Charles Perrault) ;
  • le conte philosophique, qui apparaît au XVIIIe siècle (Voltaire) ;
  • le conte fantastique, qui apparaît au XIXe siècle (Maupassant, Gautier).

Déterminisme

Le déterminisme est une doctrine philosophique selon laquelle tous les événements et toutes les actions sont soumis à des causes extérieurs. 

Encyclopédie

L'Encyclopédie ou Dictionnaire raisonné des sciences, des arts et des métiers est un ouvrage édité sous la direction de Diderot et d'Alembert. Œuvre majeure du siècle des Lumières, elle comporte toutes les connaissances dispersées sur la surface de la Terre. Nombreux sont les philosophes qui ont participé à la rédaction d'articles, comme Voltaire, Rousseau ou encore Montesquieu.

Fable

Une fable est un récit court, en vers ou en prose, mettant en scène des animaux personnifiés ou des êtres humains, et qui donne une morale, qu'elle soit explicite ou implicite. Ce genre littéraire apparaît dans l'Antiquité avec les fabulistes Ésope et Phèdre et est très largement repris au XVIIe siècle par Jean de La Fontaine.

Humanisme

L'humanisme est un courant littéraire, culturel et artistique qui touche toute l'Europe de la Renaissance. Ce mouvement met l'homme au centre des préoccupations. Les humanistes étudient les textes antiques. L'éducation est centrale et repose sur la maîtrise de nombreuses matières (histoire, géographie, mathématiques, astronomie, musique). L'activité physique est également importante. Il faut s'ouvrir au monde et exercer un esprit critique. 

Lumières

Les Lumières désignent un mouvement européen qui se développe au XVIIIe siècle, basé sur la raison. Les philosophes des Lumières cherchent à éclairer le peuple pour le faire sortir de l'obscurantisme et l'amener à réfléchir par lui-même en exerçant son esprit critique. Par ailleurs, les Lumières souhaitent construire un monde idéal, dont les fondements seraient la tolérance, la paix et la liberté de penser. Ce mouvement débouche sur la Révolution française de 1789 et la Déclaration universelle des Droits de l'homme et du citoyen. Les principaux philosophes des Lumières sont Voltaire, Rousseau, Montesquieu, Diderot et d'Alembert.

Prométhée

Prométhée est un Titan, fils de Japet et de Thémis. Après la victoire des dieux sur les Titans, Prométhée décide de voler le feu sacré aux dieux pour en faire don aux hommes. Découvrant son méfait, Zeus décide de le punir. Il le condamne à être attaché à une roche sur le mont Caucase et à se faire dévorer le foie par un aigle le jour. Chaque nuit, le foie se régénère, et chaque jour, l'aigle le mange.