La soustraction posée de nombres entiersCours

I

La soustraction sans retenue

Pour poser une soustraction :

  • On place les unités sous les unités, les dizaines sous les dizaines et les centaines sous les centaines.
  • On met le signe de la soustraction « – »
  • On tire un trait pour séparer les termes de la différence.
soustraction posée

Pour calculer le résultat d'une soustraction :

  • On commence par soustraire les unités des unités.
  • Puis on soustrait les dizaines des dizaines.
  • Puis on soustrait les centaines des centaines.
calcul soustraction posée
II

La soustraction avec une seule retenue

Pour effectuer une soustraction posée avec une retenue dans la colonne des dizaines :

  • D'abord on soustrait les unités. Si la soustraction est impossible, on ajoute une dizaine dans la colonne des unités. Pour équilibrer, on ajoute aussi une dizaine dans la colonne des dizaines.
  • Puis on poursuit la soustraction en soustrayant les dizaines entre elles, puis les centaines.
soustraction posée retenue
III

La soustraction avec une retenue dans les centaines

Dans certaines soustractions, il y a une retenue sur les centaines. Il faut alors ajouter des dizaines pour rendre le calcul possible.

soustraction posée retenue centaines
IV

La soustraction avec plusieurs retenues

Dans certaines soustractions, il y a plusieurs retenues. Il faut alors ajouter des dizaines ou des centaines selon les opérations pour rendre le calcul possible.

soustraction plusieurs retenues