L'ÉtatAuteurs

-

Nicolas Machiavel

1469−1527

Nicolas Machiavel est né en 1469. C'est un penseur italien de la Renaissance. Il a surtout écrit sur la politique et sur la guerre. Son œuvre la plus célèbre est Le Prince, dans lequel il traite essentiellement de la façon d'obtenir le pouvoir quand on ne l'a pas, ou de le garder lorsqu'on l'a. Il meurt en 1527 à Florence, où il est né.

Œuvres principales
Le Prince
Discours sur la première décade de Tite-Live
L'Art de la guerre

-

Thomas Hobbes

1588−1679

Thomas Hobbes naît en Angleterre en 1588. Il s'est principalement consacré à la philosophie politique, préconisant la mise en place d'une politique forte pour assurer la paix et la sécurité, car, à l'état de nature, « l'homme est un loup pour l'homme ». Un pouvoir fort et contraignant est nécessaire pour que se déploie la liberté individuelle. Il meurt en 1679.

Œuvres principales
Du citoyen
Léviathan

-

John Locke

1632−1704

John Locke est un philosophe anglais né en 1632. Il est à l'origine du libéralisme et de la théorie du contrat social. Il estime que le rôle de l'État est de protéger les droits inaliénables de l'individu comme la liberté et l'égalité. Pour lui, l'expérience serait à l'origine de la connaissance. Il est un des précurseurs des philosophes des Lumières. Il meurt en 1704.

Œuvres principales
Lettre sur la tolérance
Essai sur l'entendement humain
Les deux Traité du gouvernement civil
Pensées sur l'éducation

-

Baruch Spinoza

1632−1677

Spinoza est un philosophe néerlandais né en 1632 dans une famille juive ayant fui les persécutions de l'Inquisition. En 1656, il est lui-même excommunié de la communauté juive. Spinoza cherche à montrer que la philosophie et la vie selon la raison conduisent l'être humain à l'équilibre personnel et social, en le délivrant des superstitions et des passions. Ses propos choquent la censure. Ses œuvres principales seront publiées à titre posthume. Il meurt en 1677 à La Haye.

Œuvres principales
Traité de la réforme de l'entendement
Traité théologico-politique
Éthique

-

Adam Smith

1723−1790 

Né en 1723, Adam Smith est un philosophe et économiste écossais. Sa pensée marque le siècle des Lumières. Il est considéré comme le père des sciences économiques modernes et du libéralisme économique. Il est mort en 1790.

Œuvres principales
Théorie des sentiments moraux 
Leçons sur la jurisprudence 
Recherches sur la nature et les causes de la richesse des nations

-

Georg Wilhelm Friedrich Hegel 

1770−1831

Friedrich Hegel est un philosophe allemand né en 1770. Diplômé de théologie, il s'engage comme précepteur. L'héritage laissé par son père lui permet de se consacrer entièrement à son activité philosophique à partir de 1801. En 1816, il commence une carrière universitaire à Heidelberg. Il est ensuite titulaire d'une chaire à l'université de Berlin.
Il est l'un des penseurs les plus influents du XIXe siècle. Son système philosophique élabore une nouvelle vision du monde et de l'histoire : l'idéalisme absolu. Il meurt en 1831.
 

Œuvres principales
Phénoménologie de l'esprit
Encyclopédie des sciences philosophiques
Principes de la philosophie du droit
Esthétique

-

John Stuart Mill 

1806−1873

John Stuart Mill naît à Londres en 1806. Poussé par son père, il montre des aptitudes précoces aux études. Penseur libéral, il propose une version personnel de l'utilitarisme. Sa femme, Harriet Taylor, contribue largement à ses travaux sur le libéralisme, sans pour autant laisser son nom à l'Histoire à cause de sa condition de femme. Stuart Mill meurt en France en 1873.

Œuvres principales
Essai sur Tocqueville et la société américaine
Principes d'économie politique
La Liberté
L'Utilitarisme
Auguste Comte et le positivisme
De l'assujettissement des femmes
Utilité de la religion

-

Friedrich Nietzsche

1844−1900

Friedrich Nietzsche naît en Prusse, en 1844, à Röcken. Il suit des études classiques au collège de Pforta, puis à l'université de Bonn. Il renonce à devenir pasteur, et étudie la philologie qui ne l'intéresse guère. Sa vie change lorsqu'il découvre Schopenhauer et part à l'université de Leipzig. Il devient finalement professeur de philologie à Bâle. Il se lie notamment lors de cette période avec Richard Wagner. Malade, il se rend la plupart du temps en Italie et en France pour des cures et des voyages, de 1879 à 1888. Ses écrits philosophiques ne reçoivent alors que peu d'attention de la part des éditeurs. C'est alors qu'il devient petit à petit sujet à la folie, due peut-être à sa maladie, et restera le plus souvent alité jusqu'à sa mort en 1900.

Œuvres principales
La Naissance de la tragédie
Humain, trop humain
Le Gai Savoir
Ainsi parlait Zarathoustra
Généalogie de la morale
Le Crépuscule des idoles

-

Hannah Arendt

1906−1975

Née en 1906 et d'origine juive, Hannah Arendt est dans l'obligation de fuir l'Allemagne après la montée au pouvoir d'Hitler en 1933. Elle part alors aux États-Unis. Son enseignement philosophique la conduit à s'inspirer des auteurs antiques, et notamment de Socrate, pour mener ses propres pensées. Elle s'imprègne de la politique antique pour montrer que l'action politique est nécessaire et essentielle pour l'humanité et pour contrer les sociétés totalitaristes. Elle décède en 1975.

Œuvres principales
Les Origines du totalitarisme
Condition de l'homme moderne
La Crise de la culture 

-

John Rawls

1921−2002

Né en 1921, John Rawls est un spécialiste de la philosophie politique américain. Sa théorie est axée sur les notions d'éthique et de justice. Il est mort en 2002.

Œuvres principales 
Théorie de la justice 
Justice et Démocratie
Libéralisme politique
Le Droit des gens
 
Leçons sur l'histoire de la philosophie morale
La justice comme équité : une reformulation de Théorie de la justice