L'inconscientAuteurs

-

Gottfried Wilhelm Leibniz

1646−1716

Gottfried Wilhelm Leibniz naît à Leipzig en 1646. C'est un esprit universel : philosophe, il est aussi mathématicien, physicien, docteur en droit, bibliothécaire. En philosophie, il est connu pour sa démonstration de l'existence et de la perfection de Dieu. Il meurt en 1716.

Œuvre principale
Monaldologie

-

Arthur Schopenhauer

1788−1860

Arthur Schopenhauer naît en 1788 à Dantzig (Prusse). Fils de commerçant, il voyage pour apprendre les langues mais, à la mort de son père, il entame des études littéraires. Plusieurs échecs le mènent à la dépression. Ses cours, notamment, sont délaissés par ses étudiants qui lui préfèrent Hegel, son grand rival. Il connaît cependant un succès tardif. Il meurt en 1860.

Œuvres principales
Le Monde comme volonté et représentation
L'Art d'avoir toujours raison
Parerga et Paralipomena

-

Sigmund Freud

1856−1939

Sigmund Freud est un médecin neurologue autrichien né en 1856. Fondateur de la psychanalyse, une méthode d'investigation des processus psychiques, Freud développe la théorie de l'inconscient. Il ébranle ainsi la conception cartésienne d'un sujet maître de soi.
Parce qu'il est juif, ses œuvres sont brûlées à Berlin en 1934. Il fuit à Londres en 1938, lorsque l'Autriche est annexée par l'Allemagne nazie conduite par Hitler. Il meurt en 1939.

Œuvres principales
Études sur l'hystérie
L'Interprétation des rêves
Psychopathologie de la vie quotidienne
Totem et Tabou
Introduction à la psychanalyse
Malaise dans la civilisation

-

Émile-Auguste Chartier, dit Alain

1868−1951

Émile-Auguste Chartier, dit Alain, naît en 1868. Il obtient l'agrégation de philosophie en 1892 et devient enseignant. C'est durant cette période qu'il rédige des articles pour La Dépêche de Rouen et de Normandie et La Nouvelle Revue française. Ses célèbres Propos paraîtront dans ces deux périodiques. Il y mène une réflexion philosophique sur l'actualité et tente d'aiguiller le sens de réflexion de ses lecteurs.

Œuvre principale
Propos

-

Karl Popper

1902−1994

 

Karl Popper naît en Autriche en 1902. Philosophe des sciences, il est à l'origine du poppérisme qui met l'accent sur la réfutabilité comme critère de différenciation entre la science et les savoirs issus d'une démarche spéculative ou d'une croyance. Il meurt à Londres en 1994.

-

Jean-Paul Sartre

1905−1980

Né à Paris en 1905, Jean-Paul Sartre est élevé dans un milieu bourgeois et cultivé. Il entre à l'École normale en 1924 et est agrégé de philosophie en 1929. La même année, il rencontre Simone de Beauvoir. Ils entament une relation amoureuse, intellectuelle, jusqu'à la mort de Jean-Paul Sartre. Il rédige Les Mouches et La Nausée, œuvre dans laquelle il met en avant ses principes de la phénoménologie. En 1943, il publie son essai L'Être et le Néant, se retire de l'enseignement et se consacre à sa revue Les Temps modernes. En 1964, il rédige son récit autobiographique : Les Mots. La même année, on lui décerne le prix Nobel, qu'il refuse. Il décède en 1980.

Œuvres principales
Les Mouches
La Nausée
Huis clos
L'Être et le Néant
Les Mots