Sixième 2015-2016
Kartable
Sixième 2015-2016

La fête des Panathénées

À Athènes, chaque année au mois de juillet se tiennent les Panathénées, une grande fête en l'honneur d'Athéna, la déesse protectrice de la cité. Tous les quatre ans, on organise des Grandes Panathénées au cours desquelles se tiennent des jeux ainsi qu'une grande procession du peuple d'Athènes en direction de l'Acropole.

I

Le déroulement de la fête des Panathénées

A

Une fête athénienne

Les Panathénées sont organisées chaque année à Athènes, au mois de juillet. Tous les quatre ans, elles sont particulièrement somptueuses : ce sont les Grandes Panathénées. L'ensemble de la cité participe à la fête en l'honneur de la déesse poliade, c'est-à-dire la déesse protectrice de la cité, Athéna. Les dépenses nécessaires à l'organisation de la fête sont essentiellement prises en charge par les magistrats de la cité.

Magistrat

Dans l'Antiquité, un magistrat désigne une personne qui administre un État.

À Athènes, les principaux magistrats sont les dix stratèges qui commandent l'armée et dirigent le gouvernement.

B

Les jeux panathénaïques

Lors des Grandes Panathénées, des jeux sont organisés à Athènes : on les appelle jeux panathénaïques. Ces jeux s'inspiraient beaucoup des Jeux olympiques. Certaines compétitions étaient réservées aux seuls Athéniens, comme le lancer de javelot à cheval. Les vainqueurs recevaient en récompense une couronne d'olivier ainsi qu'une amphore dite panathénaïque, contenant de l'huile extraite de l'olivier sacré.

-

Une amphore panathénaïque (vers 330 avant J.-C., Londres, British Museum)

Photographie par Bibi Saint-Pol, via Wikimedia Commons

C

La procession

L'aboutissement de la fête des Grandes Panathénées est la procession du peplos. Le peplos est une tunique cousue pendant l'année par des jeunes athéniennes. Au cours de la procession, l'ensemble du peuple d'Athènes emprunte la voie sacrée jusqu'au Parthénon, où une statue d'Athéna est revêtue du peplos.

-

Le trajet de la procession des Panathénées

-

Un magistrat reçoit le peplos d'Athéna (frise est du Parthénon, vers 440 avant J.-C., Londres, British Museum)

Photographie par Marie-Lan Nguyen, via Wikimedia Commons

II

Une signification symbolique

A

Les significations religieuses

Les Panathénées sont avant tout une célébration religieuse. Elles sont destinées à honorer Athéna, la déesse poliade d'Athènes, c'est-à-dire la déesse protectrice de la cité. D'ailleurs, à l'issue de la procession, il est prévu que des magistrats procèdent au sacrifice de plusieurs bœufs sur l'autel d'Athéna. Il s'agit de satisfaire la déesse afin qu'elle continue son œuvre protectrice.

-

Athéna et Héphaïstos reçoivent la procession (frise est du Parthénon, vers 440 avant J.-C., Londres, British Museum)

Photographie par Marie-Lan Nguyen, via Wikimedia Commons

Sacrifice

Un sacrifice est une pratique cultuelle qui consiste à offrir la dépouille d'un animal à une divinité.

B

Les significations politiques

Les Panathénées, et particulièrement les Grandes Panathénées, sont destinées à symboliser la puissance de la cité d'Athènes. Les célébrations sont grandioses et donc très coûteuses, ce qui met en avant la richesse de la cité. Le Parthénon, c'est-à-dire le temple d'Athéna sur l'Acropole, est un édifice monumental qui doit impressionner le visiteur et symboliser la force d'Athènes.

-

Le Parthénon

Photographie par Steve Swayne, via Wikimedia Commons

La procession possède également une forte symbolique civique. L'ensemble du peuple d'Athènes y participe, y compris les femmes, les métèques et les esclaves : elle n'est pas réservée aux seuls citoyens. Cependant, l'ordre dans lequel les différents groupes défilent est très défini, et révèle leur place au sein de la cité. Ainsi, les magistrats sont en tête du cortège, suivis des cavaliers et des hoplites, c'est-à-dire les citoyens les plus riches. Les métèques et les esclaves ne défilent qu'en queue de cortège.

III

La frise du Parthénon représentant les Panathénées

La frise du Parthénon est le meilleur témoignage encore visible de la fête des Panathénées, si bien qu'on l'appelle aussi parfois "frise des Panathénées", parce qu'elle représente la procession du peplos. C'est une immense bande de marbre sculpté mesurant 160 mètres de long et comportant les représentations de 378 êtres humains et de 245 animaux. Elle a sans doute été réalisée sous la direction du grand sculpteur Phidias, vers 440 avant J.-C. Aujourd'hui, la frise du Parthénon est conservée à Londres, au British Museum.

Frise

Une frise est une bande sculptée, la plupart du temps en bas-relief, entourant le sommet des murs des temples grecs.

Bas-relief

Un bas-relief est une sculpture dont le relief est faible, c'est-à-dire que le sujet représenté se détache très peu du fond.

-

Plan de la frise du Parthénon

pub

Demandez à vos parents de vous abonner

Vous ne possédez pas de carte de crédit et vous voulez vous abonner à Kartable.

Vous pouvez choisir d'envoyer un SMS ou un email à vos parents grâce au champ ci-dessous. Ils recevront un récapitulatif de nos offres et pourront effectuer l'abonnement à votre place directement sur notre site.

J'ai une carte de crédit

Vous utilisez un navigateur non compatible avec notre application. Nous vous conseillons de choisir un autre navigateur pour une expérience optimale.