Troisième 2016-2017
Kartable
Troisième 2016-2017

Se raconter, se représenter

I

Les différentes formes de l'écriture de soi

A

"L'autobiographie"

Récit autobiographique

Le récit est autobiographique lorsque le narrateur, l'auteur et le personnage principal ne sont qu'une seule personne. Les faits racontés sont donc présentés comme véridiques.

Le mot composé autobiographie est formé sur trois racines grecques :

  • Auto : soi-même
  • Bio : la vie
  • Graphein : écrire

Le récit autobiographique implique une rédaction à la première personne et un point de vue interne, donc subjectif.

J'ai laissé en Hongrie mon journal à l'écriture secrète, et aussi mes premiers poèmes. J'y ai laissé mes frères, mes parents, sans prévenir, sans leur dire adieu ou au revoir. Mais surtout, ce jour-là, ce jour de fin novembre 1956, j'ai perdu définitivement mon appartenance à un peuple.

Agota Kristof

L'Analphabète

2004

Cet extrait est caractéristique de l'écriture autobiographique car on relève l'utilisation du pronom personnel "je".

B

Le journal intime

Journal intime

Le journal intime est un récit quotidien raconté en général au présent. Le narrateur relate sa vie au jour le jour. Il n'y a pas de projet de publication, ni d'autre destinataire que l'auteur lui-même.

Une goutte de pluie vient de s'écraser sur mon front et elle m'a fait l'effet d'une larme tombant du ciel. Est-ce que les nuages et les cieux pleurent sur moi, vraiment ? Est-ce que je suis réellement seule dans ce monde gris et triste ?

Beatrice Sparks

L'Herbe bleue

1973

Cet extrait est tiré d'un journal intime. L'auteur relate une journée bien précise, comme le montre la réflexion sur la pluie. Il ne s'agit pas d'un souvenir raconté de façon rétrospective, c'est le présent qui est utilisé.

C

Les mémoires

Mémoires

Les mémoires sont les écrits sur une longue période d'événements historiques dont l'auteur a été l'acteur, le témoin ou le contemporain.

Les mémoires ont un caractère suivi et sont écrits postérieurement à l'événement, contrairement au journal intime. Il s'agit moins de la vie personnelle de l'auteur que de sa vision de l'Histoire.

Orthographe de "mémoires"

Les mémoires, lorsqu'il s'agit du genre littéraire, sont toujours au masculin pluriel.

À la fin d'une discussion violente, je vis monter à la tribune un député d'un air commun, d'une figure grise et inanimée, régulièrement coiffé, proprement habillé comme le régisseur d'une bonne maison, ou comme un notaire de village soigneux de sa personne. Il fit un long rapport ennuyeux ; on ne l'écoutait pas ; je demandais son nom : c'était Robespierre.

François-René de Chateaubriand

Mémoires d'outre-tombe

1849 − 1850

Dans l'extrait ci-dessous, la mention faite à Robespierre ancre le discours dans un temps historique déterminé. Robespierre est un effet un contemporain de Chateaubriand qui siégeait en même temps que lui à l'Assemblée le 28 août 1789.

D

Le roman autobiographique

Roman autobiographique

Dans un roman autobiographique, les limites entre le narrateur, l'auteur et le personnage sont floues. Le personnage principal est fortement inspiré de la vie de l'auteur et le récit est à la première personne.

Pourquoi qu'elle n'écrit jamais ?
- On dit : Pourquoi n'écrit-elle jamais? Vous êtes injuste, Frédie. Madame votre mère vous a écrit à Noël. Et puis, la Chine, c'est loin.
Elle n'avait pas écrit, madame notre mère. Ils, je veux dire M. et Mme Rezeau, ils avaient envoyé une carte classique, imprimée en anglais, qui disait : We wish you a merry Christmas.
Deux signatures. La première en pattes de mouche ; Rezeau. (Un chef de nom et d'armes ne met pas son prénom.) La seconde, en cunéiforme : Rezeau-Pluvignec. Toutes deux magistralement soulignées. L'adresse avait été tapée à la machine, sans doute par Li-pah-hong, le secrétaire, que nous imaginions avec une si belle tresse dans le dos et sept langues dans la bouche pour se taire.

Hervé Bazin

Vipère au poing

1948

L'extrait précédent est tiré d'un roman autobiographique qui raconte l'histoire de la haine qui lie le narrateur Jean Rezeau à sa mère. Le narrateur ne s'appelle pas André Bazin comme l'écrivain, pourtant ce dernier s'est inspiré de sa vie et de la violence de sa mère pour écrire ce récit.

On appelle aussi le roman autobiographique d'autofiction ou roman personnel.

E

La correspondance autobiographique

Correspondance autobiographique

La correspondance autobiographie est constituée de lettres dans lesquelles les auteurs racontent leur quotidien à la manière d'un journal intime.

Vois-tu, ton papa Jim m'a promis qu'il m'enverrait toujours une lettre chaque année, le jour de ton anniversaire. Comme j'ai été heureuse d'avoir des nouvelles de lui ! Il m'a envoyé ta petite photo : tu es mon portrait craché à ton âge, et en regardant ta petite photo ce soir, je m'arrête pour t'embrasser, et puis, à me souvenir, les larmes viennent et je demande à Dieu de me laisser un jour réparer les torts d'une façon ou d'une autre envers ton père et envers toi.

Calamity Jane

Lettres à sa fille

1877 − 1902

Les lettres de Calamity Jane adressées à sa fille apportent quelques informations sur la vie dans le Far West.

F

Les essais

Essais

Les essais sont un ouvrage qui regroupe des réflexions multiples traitant de différents sujets humains. Ils sont souvent l'occasion pour l'auteur de se livrer à l'introspection, c'est-à-dire à l'analyse de soi.

Je ne peins pas l'être, je peins le passage : non un passage d'âge en autre, ou comme dit le peuple, de sept ans en sept ans, mais de jour en jour, de minute en minute. Il faut accommoder mon histoire à l'heure. Je pourrais tantôt changer, non de fortune seulement, mais aussi je propose une vie basse, et sans lustre : c'est tout un. On attache aussi bien toute la philosophie morale, à une vie populaire et privée, qu'à une vie de plus riche étoffe : chaque homme porte la forme entière de l'humaine condition.

Michel de Montaigne

Essais

1580

Dans cet extrait tiré des Essais de Montaigne, l'auteur explique comment l'introspection est une façon de traiter de tous les hommes, de l'humanité entière.

G

La biographie

Biographie

La biographie est le récit rétrospectif en prose de la vie d'une autre personne que l'auteur. Elle est rédigée à la troisième personne.

Menabilly, son Manderley à elle engendré du même terreau magique que le Pays Imaginaire de l'oncle Jim, cet espace où elle ne va que seul et dont personne d'autre ne possède la clé.

Tatiana de Rosnay

Manderley for ever

2016

Dans cette biographie, Tatiana de Ronsay raconte la vie de l'écrivaine Daphné du Maurier. On apprend comme sa vie a influencé sa vision du personnage de la narratrice de son roman Rebecca.

II

Enjeux et mobiles de l'écriture de soi

A

Témoigner

L'écrivain peut choisir d'écrire une autobiographie pour témoigner sur le monde qui l'entoure. Plusieurs écrivains ont écrit pour témoigner sur des événements importants et tragiques de l'Histoire :

  • La guerre
  • L'esclavage
  • La Shoah
  • La ségrégation
  • Les massacres

À l'Ouest, rien de nouveau est un roman publié en 1929 dans lequel Erich Maria Remarque témoigne de son expérience pendant la Première Guerre mondiale. Il dénonce l'horreur et l'absurdité d'une guerre qui n'a aucun sens.

Le témoignage a pour but de constituer une mémoire collective. L'auteur qui témoigne le fait pour plusieurs raisons :

  • Pour que des événements ne tombent pas dans l'oubli.
  • Pour que les autres hommes apprennent ce qui s'est passé.
  • Pour enseigner aux autres hommes des leçons à tirer de l'Histoire.

Plus rien ne nous appartient : ils nous ont pris nos vêtements, nos chaussures, et même nos cheveux ; si nous parlons, ils ne nous écouteront pas, et même s'ils nous écoutaient, ils ne nous comprendraient pas. Ils nous enlèveront jusqu'à notre nom : et si nous voulons le conserver, nous devrons trouver en nous la force nécessaire pour que derrière ce nom, quelque chose de nous, de ce que nous étions, subsiste.

Primo Levi

Si c'est un homme

1958

Cet extrait est tiré du témoignage de Primo Levi qui a été enfermé dans le camp de concentration et d'extermination d'Auschwitz. Il choisit de raconter son expérience dans un style sobre et presque scientifique. Il veut éviter le pathos et raconter de façon objective ce qu'il a vécu.

-

Couvertures des bandes-dessinées Persepolis de Marjane Satrapi publiées en 2000

D'autres supports permettent de faire un récit autobiographique, comme la bande-dessinée. Dans Persepolis, Marjane Satrapi témoigne de sa vie à Téhéran et de ses années d'exil en Europe. Elle dénonce ainsi la rigidité de la religion dans son pays et raconte également son sentiment d'abandon en Europe.

B

Explorer l'âme humaine

L'écrivain peut également choisir de se raconter pour explorer l'âme humaine. En effet, comme le rappelle Montaigne dans ses Essais, chaque homme porte en lui l'humaine condition. Ainsi, un écrivain qui raconte sa vie permet aux lecteurs de découvrir comme un autre humain appréhende les grands moments de la vie ou les questions existentielles. La plupart des hommes connaissent en effet les mêmes expériences :

  • Le premier amour
  • La peur de la mort
  • Le deuil
  • La peur de l'échec
  • La complexité des relations humaines

Les humains se posent également les mêmes grandes questions existentielles :

  • Pourquoi y a-t-il quelque chose plutôt que rien ?
  • Pourquoi meurt-on ?
  • Pourquoi cesse-t-on d'aimer ?
  • Quel est le sens de la vie ?
  • Y-a-t-il quelque chose après la mort ?

C'est ici un livre de bonne foi, lecteur. Il t'avertit dès l'entrée que je ne m'y suis proposé aucune fin, que domestique et privée. Je n'y ai eu nulle considération de ton service, ni de ma gloire. Mes forces ne sont pas capables d'un tel dessein. Je l'ai voué à la commodité particulière de mes parents et amis : à ce que m'ayant perdu (ce qu'ils ont à faire bientôt) ils y puissent retrouver aucuns traits de mes conditions et humeurs, et que par ce moyen ils nourrissent plus entière et plus vive la connaissance qu'ils ont eue de moi. […] Je veux qu'on m'y voie en ma façon simple, naturelle et ordinaire, sans contention ni artifice : car c'est moi que je peins. […] Ainsi, lecteur, je suis moi-même la matière de mon livre.

Michel de Montaigne

Essais

1580

Dans cet extrait, on relève un grand nombre de marques de la première personne. Ce qui compte pour l'auteur, c'est d'apprendre à se connaître lui-même. Cette introspection peut permettre aux autres hommes de mieux se comprendre aussi.

C

Partager son expérience

Plusieurs auteurs ont écrit des récits autobiographiques dans le but d'avouer leurs fautes ou de se justifier. Ils partagent également leurs sentiments et leurs expériences, permettant ainsi au lecteur de se sentir moins seul : d'autres connaissent les mêmes choses que lui et traversent les mêmes épreuves. Les plus célèbres récits dans lesquels des auteurs livrent leurs expériences sont :

  • Les Confessions de Rousseau
  • Histoire de ma vie de George Sand
  • Mémoires d'Outre-Tombe de Chateaubriand
  • Confessions de Saint-Augustin

Je ne pense pas qu'il y ait de l'orgueil et de l'impertinence à écrire l'histoire de sa propre vie, encore moins à choisir, dans les souvenirs que cette vie a laissés en nous, ceux qui nous paraissent valoir la peine d'être conservés. Pour ma part, je crois accomplir un devoir, assez pénible même, car je ne connais rien de plus malaisé que de se définir et de se résumer en personne.
L'étude du cœur humain est de telle nature, que plus on s'y absorbe, moins on y voit clair ; et pour certains esprits actifs, se connaître est une étude fastidieuse et toujours incomplète. Pourtant je l'accomplirai, ce devoir ; je l'ai toujours eu devant les yeux ; je me suis toujours promis de ne pas mourir sans avoir fait ce que j'ai toujours conseillé aux autres de faire pour eux-mêmes : une étude sincère de ma propre nature et un examen attentif de ma propre existence.

George Sand

Histoire de ma vie

1855

III

La quête de vérité

Lorsqu'un auteur décide d'écrire un récit autobiographique, il se pose forcément la question de la vérité. En général, on associe le récit autobiographique à :

  • La franchise
  • L'authenticité
  • L'honnêteté

Toutefois, écrire c'est toujours réécrire. Ainsi, le genre de l'autofiction est une façon de revisiter son histoire tout en la transformant. Certains éléments sont vrais, d'autres sont fictifs. Ce mélange permet à l'auteur de devenir un personnage de roman ou encore de rendre hommage aux personnes qu'il a croisées dans sa vie et qui ont comptées pour lui.

À l'hôtel-pension Mermonts où je fis arrêter la jeep, il n'y avait personne pour m'accueillir. On y avait vaguement entendu parler de ma mère, mais on ne la connaissait pas. Mes amis étaient dispersés. Il me fallut plusieurs heures pour connaître la vérité. Ma mère était morte trois ans et demi auparavant, quelques mois après mon départ pour l'Angleterre.
Mais elle savait bien que je ne pouvais pas tenir debout sans me sentir soutenu par elle et elle avait pris ses précautions.
Au cours des derniers jours qui avaient précédé sa mort, elle avait écrit près de deux cent cinquante lettres, qu'elle avait fait parvenir à son amie en Suisse. Je ne devais pas savoir − les lettres devaient m'être expédiées régulièrement − c'était cela, sans doute, qu'elle combinait avec amour, − lorsque j'avais saisi cette expression de ruse dans son regard, à la clinique Saint-Antoine, où j'étais venu la voir pour la dernière fois.
Je continuai donc à recevoir de ma mère la force et le courage qu'il me fallait pour persévérer, alors qu'elle était morte depuis plus de trois ans.
Le cordon ombilical avait continué à fonctionner.

Romain Gary

La Promesse de l'aube

1960

Par le récit de ses souvenirs, Romain Gary parvient à donner une certaine image de lui. Par exemple celle d'un garçon tenace qui s'efforce d'être à la hauteur des ambitions de sa mère, particulièrement dans cet extrait émouvant. Ce récit d'autofiction très célèbre est un hommage à sa mère qu'il a perdu alors qu'il était à la guerre.

Même dans des récits apparemment véridiques, comme les journaux intimes, l'auteur peut faire entrer l'imaginaire. Ainsi, dans son Journal, Anne Frank invente le personnage de Kitty.

Marguerite Duras est une écrivaine du XXe siècle qui a écrit de nombreux récits autobiographiques. Elle présente ses histoires comme "réelles", mais des ouvrages comme Un barrage contre le Pacifique ou encore L'Amant ne sont pas entièrement autobiographiques. Il y a toujours une part de fiction.

Se raconter, c'est avant tout faire un choix. Ce choix implique la subjectivité. Par ailleurs, le récit d'une vie entière ne peut pas tenir dans un livre. Une autobiographie ne dit donc pas toute la vérité sur son auteur, ce n'est pas son but. Le récit autobiographique est d'abord un récit qui permet aux hommes de grandir et d'apprendre des expériences des autres, qu'elles soient totalement vraies ou un peu transformées. Écrire, c'est donc toujours donner une image de soi.

-

Frida Kahlo, Autoportrait avec collier d'épines et colibri, 1940

Ce tableau est un portrait que l'artiste-peintre Frida Kahlo a effectué d'elle-même. Il s'agit de la vision qu'elle a de sa personne. D'autres artistes que les écrivains essaient ainsi de se représenter à travers différents supports.

pub

Demandez à vos parents de vous abonner

Vous ne possédez pas de carte de crédit et vous voulez vous abonner à Kartable.

Vous pouvez choisir d'envoyer un SMS ou un email à vos parents grâce au champ ci-dessous. Ils recevront un récapitulatif de nos offres et pourront effectuer l'abonnement à votre place directement sur notre site.

J'ai une carte de crédit

Vous utilisez un navigateur non compatible avec notre application. Nous vous conseillons de choisir un autre navigateur pour une expérience optimale.