Troisième 2015-2016
Kartable
Troisième 2015-2016

La Seconde Guerre mondiale (1939-1945)

La Seconde Guerre mondiale est le résultat de deux décennies de tensions internationales. Elle éclate suite aux volontés d'expansion d'Hitler, qui cherche à conquérir "l'espace vital" nécessaire au peuple allemand. Cette guerre oppose de 1939 à 1945 les forces de l'Axe (IIIe Reich allemand, Italie, Japon) aux Alliés (France, Grande-Bretagne, URSS, États-Unis). C'est aussi une guerre de haine raciale et de violences extrêmes qui fait 50 millions de morts dont de nombreux civils.

I

Les grandes phases de la guerre

A

Les victoires de l'Axe

Entre 1939 et 1942, l'armée allemande envahit une grande partie de l'Europe (Pologne, Danemark, Norvège, France, Grèce, URSS). Elle utilise la technique du blitzkrieg, c'est-à-dire "la guerre éclair". C'est une stratégie militaire très offensive, fondée sur des bombardements aériens avant l'attaque de divisions blindées pour remporter une victoire rapide. Cette stratégie est efficace. Le 1er septembre 1939, l'Allemagne envahit la Pologne qui se rend sans réelle résistance. En juin 1940, la France capitule face à l'Allemagne.

En Asie, le Japon a les mêmes objectifs expansionnistes, car c'est un pays qui manque de matières premières. Dès 1937, il envahit une partie de la Chine. Son expansion progresse pendant la Seconde Guerre mondiale dans les îles du Pacifique, où il s'attaque à des colonies françaises et britanniques. Il étend peu à peu sa domination sur une grande partie de l'océan Indien.

B

Le tournant de la guerre

La fin de l'année 1942 peut être considérée comme le tournant de la guerre.

  • En Europe, l'Allemagne envahit l'URSS le 22 juin 1941 en rompant le pacte de non-agression signé en 1939. Staline donne l'ordre aux Russes de résister à tout prix. C'est cette détermination qui va permettre à l'URSS de remporter la très symbolique victoire de Stalingrad en février 1943.
  • En Asie, le Japon bombarde le port de Pearl Harbor aux États-Unis le 7 décembre 1941, provoquant l'entrée en guerre des États-Unis. Dès lors, les Américains font reculer les Japonais dans le Pacifique. Ils remportent notamment les victoires de Midway en juin 1942 ou de Guadalcanal en février 1943.
  • Ils s'allient aussi aux Britanniques et débarquent en Afrique du Nord et en Italie. Ils accostent notamment en novembre 1942 en Algérie et au Maroc. Peu à peu, le conflit devient une guerre mondiale qui touche la planète entière.
C

La victoire des alliés

Après le tournant de la guerre, la tendance s'inverse et les Alliés remportent de nombreuses batailles.

  • En Afrique du Nord, les Alliés repoussent les Allemands à El-Alamein en Égypte en octobre 1942 et à Tunis en mai 1943 : toute la zone est libérée.
  • En Europe, les Alliés débarquent en Normandie le 6 juin 1944. L'Allemagne prise au piège entre les Alliés à l'ouest et au sud et les Russes à l'est, capitule le 8 mai 1945. Cette date marque la fin de la guerre en Europe.
  • Cependant, en Asie, le Japon refuse de se rendre malgré la capitulation allemande. Les États-Unis lancent alors une bombe atomique sur Hiroshima le 6 août 1945 puis une autre sur Nagasaki le 9 août. Cette attaque dévastatrice provoque la capitulation du Japon le 2 septembre 1945.
-

Alliances et mouvements pendant la Seconde Guerre mondiale

II

Une guerre d'anéantissement

A

L'exemple de la bataille de Stalingrad

La bataille de Stalingrad est la parfaite représentation d'une bataille menée dans le cadre d'une guerre d'anéantissement.

Guerre d'anéantissement

Une guerre d'anéantissement est une guerre qui vise à anéantir définitivement son ennemi sans distinction entre le soldat et le civil.

La bataille se déroule de juillet 1942 à février 1943. Elle dure presque 7 mois. En 1939, Hitler et Staline avaient signé un pacte de non-agression. En 1941, Hitler lance l'opération Barbarossa en URSS : il veut éliminer les communistes, les populations slaves qu'il juge inférieures et étendre l'espace vital allemand. Cette attaque a trois objectifs : Leningrad, Moscou et Stalingrad. À l'été 1942, les armées allemandes ont pénétré d'environ 1000 kilomètres dans le territoire russe. Cette avancée est stoppée dans la ville de Stalingrad.

Les Allemands ont envahi la ville de Stalingrad, car elle est nommée en référence et en hommage à Staline. Ce n'est pas simplement un conflit à propos d'un territoire, mais surtout le symbole d'un affrontement idéologique qui doit mener à la victoire du communisme ou du nazisme.

Staline veut défendre chèrement la ville. Il encercle les Allemands à l'intérieur. Les habitants russes de Stalingrad enfermés avec les Allemands mènent une intense résistance intérieure. De nombreux combats de rue et attentats visent la détermination allemande. Cependant, les conditions de vie sont très difficiles pour tous. Chacun vit dans la peur, la faim et le froid. La ville est régulièrement bombardée et la cible de tirs divers. Les victimes sont très nombreuses, surtout parmi les civils. On compte plus de 1 million de morts russes.

L'armée allemande menée par le général Paulus capitule malgré les ordres contraires envoyés par Hitler. C'est la première défaite allemande depuis le début de la guerre. Malgré les pertes, elle est considérée comme une véritable victoire par les Alliés. Elle constitue un véritable impact psychologique. C'est le tournant de la guerre.

B

Une guerre basée sur un conflit idéologique

La Seconde Guerre mondiale est une guerre idéologique. Chaque camp défend une idéologie bien précise.

D'un côté, l'Axe :

  • Cherche à réaliser des conquêtes territoriales. L'Allemagne veut conquérir son espace vital alors que le Japon veut étendre sa domination en Asie.
  • Poursuit une politique d'extermination raciale. Les Allemands poursuivent les Juifs et les Tziganes et les Japonais exterminent la population chinoise envahie.

De leur côté, les Alliés :

  • Œuvrent pour le triomphe des libertés et de la démocratie. Ils défendent les droits de l'Homme et s'opposent à l'antisémitisme nazi.
  • S'opposent à l'extension territoriale de l'Axe menée au détriment du libre-arbitre des peuples.
C

Une mobilisation totale

La Seconde Guerre mondiale est une guerre totale.

Elle vise la destruction de l'ennemi :

  • Avec la création de nouvelles armes meurtrières (la bombe atomique).
  • Les destructions matérielles sont énormes, surtout en Europe.

La guerre est planétaire. Les combats se déroulent en Asie, Afrique, Europe et dans l'océan Pacifique, sur terre, sur mer et dans les airs.

Les économies et les sociétés sont mobilisées :

  • Économie de guerre (les industries sont entièrement dédiées à la guerre).
  • Mobilisation des populations (les femmes dans les usines de munitions).
  • Mobilisation scientifique (nouvelles armes comme la bombe atomique).

La propagande est omniprésente dans les deux camps pour diaboliser l'ennemi et mobiliser son camp.

III

Le génocide des Juifs et des Tziganes

A

Les Einsatzgruppen et la "Shoah par balles"

La race est au cœur de l'idéologie nazie. Selon Hitler, la race aryenne combat la race juive depuis plus de 2000 ans. Les Juifs, en tant que race inférieure, n'ont pas le droit de vivre et doivent être exterminés.

Les conquêtes de l'Allemagne mettent en danger des millions de Juifs européens. En Pologne notamment, de nombreux Juifs sont enfermés dans des ghettos et meurent de faim ou sont massacrés.

Ghetto

Les ghettos sont à l'origine des quartiers juifs. À partir de 1940, ce terme désigne les quartiers des villes d'Europe de l'Est où les Juifs sont enfermés.

Le ghetto de Varsovie fut créé en 1940 et détruit en 1943. Il rassembla jusqu'à 380 000 personnes.

L'extermination des Juifs et des Tziganes commence en 1941, avec l'invasion de l'URSS. Elle est pratiquée par les Einsatzgruppen, qui suivent la progression de la Wehrmacht (armée allemande) en territoire soviétique. Quatre Einsatzgruppen sont envoyés en URSS. Les Einsatzgruppen sont des unités mobiles créées en 1939 par deux ministres d'Hitler : Himmler et Heydrich. Ce sont des unités de soldats SS, chargées de tuer les Juifs, les Tziganes et les responsables communistes en URSS. On estime que la "Shoah par balles" a tué plus de 1,5 million de personnes pendant la Seconde Guerre mondiale.

Einsatzgruppen

Les Einsatzgruppen sont des unités mobiles créées en 1939 par deux ministres d'Hitler : Himmler et Heydrich. Ce sont des unités de soldats SS, chargées de tuer les Juifs, les Tziganes et les responsables communistes en URSS.

B

La solution finale

En 1942, lors de la conférence de Wannsee, les dirigeants nazis décident de mettre en place la solution finale, c'est-à-dire la destruction totale des Juifs d'Europe. Des millions de Juifs d'Europe sont déportés par le train vers des camps d'extermination. La plupart sont assassinés dans des chambres à gaz dès leur arrivée. Leurs corps sont brûlés dans des fours crématoires. Environ 6 millions de Juifs (plus de la moitié des effectifs européens) et 220 000 Tziganes meurent dans les camps d'extermination comme celui d'Auschwitz ou de Sobibor. Les nazis exterminent aussi les handicapés et les homosexuels, tous ceux qui sont considérés comme inutiles ou déviants. Ils disent traquer les races inférieures. Ce génocide est aussi appelé la Shoah, c'est-à-dire la "catastrophe" en hébreu.

Camp d'extermination

Un camp d'extermination est un camp destiné à exterminer les Juifs et les Tziganes en les envoyant dès leur arrivée dans des chambres à gaz.

Les camps d'Auschwitz et de Treblinka sont des camps d'extermination.

C

Un crime contre l'humanité

Le monde est profondément marqué par les atrocités de la guerre.

En libérant l'Europe, les Alliés découvrent l'horreur des camps d'extermination nazis. Après la victoire des Alliés le 8 mai 1945, les responsables nazis sont jugés au tribunal de Nuremberg. Un nouveau type de crime apparaît : le crime contre l'humanité. Le crime contre l'humanité est un ensemble d'actes inhumains perpétrés contre les populations civiles, notamment pour des raisons raciales. C'est le seul crime imprescriptible (pour lequel on peut être jugé jusqu'à la fin de sa vie).

L'utilisation de l'arme atomique par les Américains n'a pas été considérée comme un crime contre l'humanité et n'a pas été punie, surtout parce que les États-Unis faisaient partie du camp des vainqueurs, mais elle a tout de même tué 160 000 personnes et a créé un vrai choc psychologique.

pub

Demandez à vos parents de vous abonner

Vous ne possédez pas de carte de crédit et vous voulez vous abonner à Kartable.

Vous pouvez choisir d'envoyer un SMS ou un email à vos parents grâce au champ ci-dessous. Ils recevront un récapitulatif de nos offres et pourront effectuer l'abonnement à votre place directement sur notre site.

J'ai une carte de crédit

Vous utilisez un navigateur non compatible avec notre application. Nous vous conseillons de choisir un autre navigateur pour une expérience optimale.