Première ES 2016-2017
Kartable
Première ES 2016-2017
I

L'énonciation

Identifier et analyser :

  • La situation d'énonciation
  • Les objectifs des discours des personnages
  • La longueur des répliques
  • Le contenu et la précision des didascalies

Monologue

Le monologue est une réplique pour laquelle le personnage est seul sur scène. Ce procédé symbolique et artificiel permet au personnage d'exprimer ses pensées, ses sentiments.

Aparté

Un aparté est un commentaire qui intervient dans un dialogue : le personnage expose ses pensées à voix haute, soit à lui-même, soit à un autre personnage, mais de façon à ce que les autres personnages présents sur scène ne l'entendent pas. Le jeu du comédien le sépare symboliquement des autres personnages.

Les objectifs du discours d'un personnage peuvent être :

  • D'informer le spectateur
  • D'exposer un point de vue ou contrer le point de vue de l'interlocuteur
  • De raconter un événement qui s'est déroulé hors scène
  • D'exprimer des sentiments ou des pensées

En ce qui concerne la longueur des répliques, on retiendra que :

  • La répartie met en valeur une idée importante.
  • La stichomythie met en œuvre un discours rapide, par exemple sous le coup de l'énervement ou de l'enthousiasme.
  • La tirade est propice aux épanchements du cœur et de la pensée.

Répartie

La répartie est une réplique très courte.

Stichomythie

La stichomythie est une série de répliques très courtes.

Tirade

La tirade est une réplique longue. Le discours est monopolisé un temps par un personnage. Les autres personnages présents sur scène sont à l'écoute.

Déterminer si les didascalies précisent :

  • Les indications spatio-temporelles
  • Les éléments descriptifs (décor, lumière, musique, etc.)
  • Les indications de jeu

Il convient également d'analyser le rapport que les didascalies entretiennent avec les répliques.

Didascalies

Les didascalies sont tous les éléments du texte de théâtre qui ne sont pas proférés par les personnages. Ces éléments sont écrits en italique dans le texte et sont pris en compte par le metteur en scène lors de la représentation.

II

Le texte

Pour analyser le texte (répliques et didascalies) de manière complète, observer :

  • La place de l'extrait dans un éventuel schéma narratif, la pièce, l'acte, la scène
  • La mise en œuvre d'un registre particulier, d'un effet à produire sur le spectateur

Scène d'exposition

La scène d'exposition est la scène qui présente au spectateur le lieu, l'époque et l'intrigue de la pièce. Cela ne lui est pas explicitement précisé, mais le spectateur le devine grâce aux costumes, aux décors, et surtout à l'interaction des personnages.

Dans une scène d'exposition, analyser :

  • La présentation des personnages et des rapports qu'ils entretiennent
  • La mise en place du cadre spatio-temporel
  • La manière dont sont instaurées l'intrigue et l'atmosphère de la pièce

Dénouement

Le dénouement est le retour final à une situation stable. Souvent, les péripéties sont interrompues par la solution apportée par un ou plusieurs personnages.

Dans un dénouement, analyser :

  • Quels personnages sont présents sur scène
  • La manière dont sont révélées les informations manquantes (aveu volontaire, involontaire, nouveau personnage, etc.)
  • L'aspect vraisemblable de cette issue
  • Les éléments qui ne sont pas résolus
  • L'état final pour chacun des personnages

Registre pathétique

Le registre pathétique permet de faire naître la compassion du lecteur/spectateur.

Dans le registre pathétique, on peut relever :

  • Des phrases exclamatives
  • Des questions rhétoriques
  • Des verbes de sentiments
  • Un lexique connoté
  • Des métaphores et des comparaisons poignantes

Registre tragique

Le registre tragique désigne une situation sans issue dans laquelle le personnage prend conscience de son impuissance face au destin en marche.

Le registre tragique se reconnaît à :

  • Un registre de langue soutenu
  • Des phrases interrogatives et des phrases exclamatives qui expriment sa détresse
  • Des champs lexicaux comme celui de la fatalité et de la liberté
  • Des métaphores et des comparaisons en lien avec ces champs lexicaux

Registre épique

Le registre épique suscite l'admiration du lecteur/spectateur. Il s'appuie sur les effets d'amplification.

Pour créer cette admiration, le texte peut employer :

  • Des verbes d'action en grande quantité
  • Des figures de style par amplification ou par opposition
  • Un lexique connoté de manière méliorative, en particulier en lien avec le domaine guerrier

Registre comique

Le registre comique suscite le rire du lecteur/spectateur.

Le registre comique met en œuvre :

  • Des répétitions
  • Des figures de style par analogie (comparaisons, métaphores, etc.)
  • Des figures de style par amplification (hyperboles, gradations, etc.) ou par construction (parallélismes, hypallages, etc.)
  • Un lexique connoté
  • Une alternance des registres de langue soutenu et familier

Registre satirique

Le registre satirique est utilisé pour dénoncer et se moquer d'une personne, d'un objet, d'un concept, etc.

Pour exprimer cette critique, le texte fait appel à :

  • Un vocabulaire connoté de manière péjorative
  • Des figures de style par analogie (métaphores, comparaisons, etc.)
  • Des figures de style par amplification (hyperboles, gradations, etc.)
  • Des antiphrases
  • Un vocabulaire parfois réaliste

Registre oratoire

Le registre oratoire cherche à signifier le caractère officiel et majestueux d'un discours argumentatif.

On reconnaît le registre oratoire à :

  • La présence de phrases longues nommées "périodes"
  • Le registre de langue soutenu
  • Des figures de style en quantité et de toutes sortes (par analogie, par amplification, par opposition, etc.)
  • Des connecteurs logiques
  • Des interpellations de l'auditoire

Registre épidictique

Le registre épidictique tend à faire l'éloge ou le blâme de ce qu'il évoque (personne, situation, objet, etc.).

Pour cela, il met en place :

  • Un lexique connoté de manière péjorative ou méliorative
  • Des figures par analogie
  • Des figures par amplification
  • Des champs lexicaux et des verbes appréciatifs
pub

Demandez à vos parents de vous abonner

Vous ne possédez pas de carte de crédit et vous voulez vous abonner à Kartable.

Vous pouvez choisir d'envoyer un SMS ou un email à vos parents grâce au champ ci-dessous. Ils recevront un récapitulatif de nos offres et pourront effectuer l'abonnement à votre place directement sur notre site.

J'ai une carte de crédit

Vous utilisez un navigateur non compatible avec notre application. Nous vous conseillons de choisir un autre navigateur pour une expérience optimale.