Identifier un registre fantastiqueExercice fondamental

Le registre fantastique est-il employé dans les extraits suivants.

La maison était grande, coiffée d'un grenier haut. La pente raide de la rue obligeait les écuries et les remises, les poulaillers, la buanderie, la laiterie, à se blottir en contre-bas tout autour d'une cour fermée.

Colette, La Maison de Claudine

La tête semblait endormie plutôt que morte ; les paupières, encore frangées de leurs longs cils, faisaient briller entre leurs lignes d'antimoine des yeux d'émail lustrés des humides lueurs de la vie ; on eût dit qu'elles allaient secouer comme un rêve léger leur sommeil de trente siècles.

Théophile Gauthier, Le Roman de la momie

Comme j'eus peur ! Puis voilà que tout à coup je commençai à m'apercevoir dans une brume au fond du miroir, dans une brume, comme à travers une nappe d'eau ; et il me semblait que cette eau glissait de gauche à droite, lentement, rendant plus précise mon image, de seconde en seconde. C'était comme la fin d'une éclipse.
Je pus enfin me distinguer complètement, ainsi que je le fais chaque jour en me regardant.
Je l'avais vu ! L'épouvante m'en est restée, qui me fait encore frissonner.

Guy de Maupassant, Le Horla

Quelque temps après, Mr Otis fut réveillé par un bruit bizarre dans le couloir, à l'extérieur de sa chambre. On eût dit un tintement de métal et il semblait se rapprocher d'instant en instant. Il se leva immédiatement, frotta une allumette et regarda l'heure. Il était exactement une heure. Mr Otis était très calme et se tâta le pouls, qui n'était nullement fébrile.

Oscar Wilde, Le Fantôme de Canterville

Nattée à l'alsacienne, deux petits rubans voletant au bout de mes deux tresses, la raie au milieu de la tête, bien enlaidie avec mes tempes découvertes et mes oreilles trop loin du nez, je montais parfois chez ma sœur aux longs cheveux.

Colette, La Maison de Claudine

Ces phrases furent prononcées d'une voix douce et mélodieuse par la plus innocente, la plus jolie et la plus gentille petite créature qui sous la baguette d'une fée fût jamais sortie d'un œuf enchanté. Elle était arrivée à pas muets, et montrait une figure délicate, une taille grêle, des yeux bleus ravissants de modestie, des tempes fraîches et pures.

Honoré de Balzac, La Peau de chagrin

En face de moi, dans le corridor, se tenait, debout, une forme haute et noire- un prêtre, un tricorne sur la tête. La lune l'éclairait tout entier, à l'exception de la figure : je ne voyais que le feu de la prunelle de ses yeux qui me considéraient avec une solennelle fixité.

Villiers de L'Isle-Adam, "Intersigne à l'abbé de Villers"

Suivant