Identifier une proposition subordonnée relative dans une phrase Exercice fondamental

Dans la phrase ci-dessous, quelle proposition est une subordonnée relative ?
 

Qu'ai-je fait ? J'ai suivi les conseils que tu m'avais donnés. Je ne lui ai pas dit que ses amis n'avaient pas encore lu l'ouvrage.

Classe chacune des phrases suivantes selon la catégorie à laquelle elle appartient.

Ils donneront une réponse quand ils auront étudié ton dossier scolaire.

Léonie, dont les résultats sont excellents, est pourtant très timide en classe.

Nous obtiendrons gain de cause parce que nous avons rencontré le directeur.

Ce sont les amis avec lesquels je suis en classe depuis le collège.

Nous avons exigé qu'il soit présent au conseil de classe.

Ce professeur, que j'apprécie beaucoup, est très drôle.

Les phrases comportant une relative

Les phrases comportant une conjonctive

Dans la phrase suivante, sélectionne tous les éléments qui composent la proposition subordonnée relative.

L'événement,quelapressearévéléhier,afaitgrandbruit.

Dans cette description de la pension Vauquer, distingue les propositions notées en couleurs.
 

La maison où s'exploite la pension bourgeoise appartient à madame Vauquer. Elle est située dans le bas de la rue Neuve-Sainte-Geneviève, à l'endroit où le terrain s'abaisse vers la rue de l'Arbalète par une pente si brusque et si rude que les chevaux la montent ou la descendent rarement. Cette circonstance est favorable au silence qui règne dans ces rues serrées entre le dôme du Val-de-Grâce et le dôme du Panthéon, deux monuments qui changent les conditions de l'atmosphère en y jetant des tons jaunes, en y assombrissant tout par les teintes sévères que projettent leurs coupoles. Là, les pavés sont secs, les ruisseaux n'ont ni boue ni eau, l'herbe croit le long des murs. L'homme le plus insouciant s'y attriste comme tous les passants, le bruit d'une voiture y devient un événement, les maisons y sont mornes, les murailles y sentent la prison. Un Parisien égaré ne verrait là que des pensions bourgeoises ou des institutions, de la misère ou de l'ennui, de la vieillesse qui meurt, de la joyeuse jeunesse contrainte à travailler. Nul quartier de Paris n'est plus horrible, ni, disons-le, plus inconnu. La rue Neuve-Sainte-Geneviève surtout est comme un cadre de bronze, le seul qui convienne à ce récit, auquel on ne saurait trop préparer l'intelligence par des couleurs brunes, par des idées graves; ainsi que, de marche en marche, le jour diminue et le chant du conducteur se creuse, alors que le voyageur descend aux Catacombes. Comparaison vraie ! Qui décidera de ce qui est plus horrible à voir, ou des coeurs desséchés, ou des crânes vides ?

La façade de la pension donne sur un jardinet, en sorte que la maison tombe à angle droit sur la rue Neuve-Sainte-Geneviève, où vous la voyez coupée dans sa profondeur. Le long de cette façade, entre la maison et le jardinet, règne un cailloutis en cuvette, large d'une toise, devant lequel est une allée sablée, bordée de géraniums, de lauriers-roses et de grenadiers plantés dans de grands vases en faïence bleue et blanche. On entre dans cette allée par une porte bâtarde, surmontée d'un écriteau sur lequel est écrit : MAISON-VAUQUER, et dessous: Pension bourgeoise des deux sexes et autres. Pendant le jour, une porte à claire-voie, armée d'une sonnette criarde, laisse apercevoir au bout du petit pavé, sur le mur opposé à la rue, une arcade peinte en marbre vert par un artiste du quartier. Sous le renfoncement que simule cette peinture, s'élève une statue représentant l'Amour. À voir le vernis écaillé qui la couvre, les amateurs de symboles y découvriraient peut-être un mythe de l'amour parisien qu'on guérit à quelques pas de là. Sous le socle, cette inscription à demi effacée rappelle le temps auquel remonte cet ornement par l'enthousiasme dont il témoigne pour Voltaire, rentré dans Paris en 1777 :

Qui que tu sois, voici ton maître :
Il l'est, le fut, ou le doit être.

 

Honoré de Balzac, Le Père Goriot, 1835

a

Dans la phrase notée en rouge, quelle est la proposition subordonnée relative ?

b

Dans la phrase notée en bleu, quelle est la proposition subordonnée relative ?

c

Dans le passage noté en rose, quelles sont les propositions subordonnées relatives ?