Des politiques européennes entre compétitivité et cohésion des territoiresChiffres clés

Le PIB par habitant confirme les écarts entre les États membres. Il s'élève en moyenne à plus de 28 000 euros en 2018.

Le PIB de la France en 2018 est de 2 300 milliards d'euros. Elle est le 2e pays de l'Union européenne derrière l'Allemagne.

Le PIB des 11 premiers pays membres de l'Union européenne est 8 fois supérieur à celui des 11 pays de l'Europe de l'Est qui sont devenus membres depuis 2004.

On dénombre plus de 15 millions d'actifs sans emploi dans les pays de l'Union européenne en 2019.

Le taux moyen de chômage est de 6,3 % de la population active.

En 2019, 7 % des Européens vivent sous le seuil de pauvreté de leur pays.

Une personne sur cinq est menacée de pauvreté ou d'exclusion sociale.

En 2019, 64 millions de personnes vivant dans l'Union européenne sont considérées comme peu qualifiées.

En 2017 (source Eurostat 2019), le PIB de la région Île-de-France, qui compte parmi les plus riches, est de 709 milliards d'euros. Celui de la région Severozapaden, qui est parmi les plus faibles, est de 3,4 milliards d'euros.

La Pologne est le pays qui reçoit le plus de crédits européens dans le cadre de la politique de cohésion : 86,1 milliards d'euros pour la période 2014−2020.