Introduction : une frontièreCours

Le mot « frontière » a différents sens. Il apparaît pour la première fois au XIe siècle. La frontière est à la fois une réalité, c'est une réelle limite physique, et un concept lié à la délimitation et la construction des États.
Depuis le XIXe siècle, les frontières sont marquées par trois processus majeurs : elles sont de plus en plus nombreuses, elles sont plus ou moins marquées en fonction des régions du monde, elles deviennent souvent de véritables espaces transfrontaliers.
Que sont les notions de frontière et d'État ? Quelles sont les formes et les fonctions des frontières dans le monde ?

I

Les différents sens du mot « frontière » 

Le mot « frontière » a plusieurs sens. La frontière est à la fois une réalité (c'est une limite physique) et un concept liés à la construction des États européens à partir des XVe et XVIe siècles.

Le mot « frontière » a plusieurs sens :

  • « Frontière » : du latin frons, frontis, apparaît au sens de « front d'une armée » en 1213, mais signifie aussi « place fortifiée ».
  • La frontière est également la « limite du territoire d'un État et de sa compétence territoriale » (Brunet, Ferras & Théry, Les Mots de la géographie, © Reclus − La Documentation française, 1993).
  • La frontière est enfin le « périmètre de l'exercice d'une souveraineté et l'un des paramètres de l'identité politique en tant que cadre de la définition d'une citoyenneté, les frontières sont des marqueurs symboliques, nécessaires aux nations en quête d'un dedans pour interagir avec un dehors. » [Michel Foucher, Le retour des frontières, © CNRS Éditions, 2016].

 

Un État est une population, un régime politique qui exerce sa souveraineté sur un territoire, lui-même délimité par des frontières. Les frontières ont donc un effet de barrière, de protection, mais aussi d'interface générant des échanges. Les frontières marquent ainsi la différenciation avec l'Autre.

Les frontières sont le résultat d'un processus historique de rapports de force entre les États, engendrant des recompositions spatiales qui ont des conséquences sur les relations internationales. La frontière est révélatrice du passage d'un ordre féodal (système politique caractérisé par des relations personnelles de pouvoir entre un roi et des seigneurs) à un ordre étatique (système politique où l'État a un rôle central).

Les frontières engendrent deux grands types d'effets spatiaux :

  • d'une part, une barrière, donc une séparation et une protection ;
  • d'autre part, une interface, c'est-à-dire une zone de contact entre plusieurs espaces de natures différentes et générant des échanges.

« Les frontières sont du temps inscrit dans l'espace, ou mieux, des temps successifs créant des limites propres. »

Michel Foucher

« Les Frontières », Documentation photographique, n° 8 133

6 février 2020

II

Les trois processus majeurs liés aux frontières depuis la fin du XIXe siècle

Les frontières sont marquées par trois processus majeurs depuis la fin du XXe siècle et le début du XXIe siècle : elles sont de plus en plus nombreuses, elles sont plus ou moins marquées et elles forment de plus en plus de véritables espaces dits transfrontaliers.

A

Des frontières de plus en plus nombreuses

Les frontières sont de plus en plus nombreuses dans le monde aujourd'hui. La période de la décolonisation de 1954 à 1975 a permis l'indépendance des territoires colonisés par les puissances européennes et donc la création de nouvelles frontières. Entre 1990 et 1991, la chute de l'URSS entraîne la création de nouveaux États. On parle de frontiérisation (processus d'instauration ou de multiplication des frontières).

Le démantèlement total ou partiel des empires à l'issue de la Première Guerre mondiale (austro-hongrois et ottoman ; allemand et russe) explique l'émergence de nouvelles frontières en Europe.

Les frontières sont assez récentes et s'expliquent par un double processus historique depuis 1945 :

  • d'une part, la décolonisation de 1945 à 1975 qui a permis l'indépendance des territoires colonisés par les puissances européennes et donc la création de nouvelles frontières ;
  • d'autre part, le processus de décomposition de l'Empire soviétique en 1990−1991, entraînant la création de nouveaux États.

 

Depuis les années 1990, de nouvelles frontières ont été créées dans le monde (explosion de la Yougoslavie, naissance du Timor oriental, indépendance du Soudan du Sud).

261 000 kilomètres de frontières séparent 197 États souverains. Actuellement, 10 % des États ont moins de 25 ans.

Dans le monde, depuis 1991, 29 000 kilomètres de frontières ont vu le jour.

B

Des frontières plus ou moins marquées

Les frontières sont plus ou moins marquées, suivant un double phénomène : à la fois un effacement relatif, lié à la mondialisation, et une réaffirmation voire une fermeture liées à des conflits ou à un repli sur soi.

La mondialisation et la construction d'associations ou d'organisations économiques et/ou politiques régionales (comme l'Union européenne) permettent une plus grande circulation des flux matériels, immatériels et humains.

Les migrations mais aussi les flux touristiques sont évalués à 1,5 milliard en 2019.

La mondialisation permet donc une ouverture et un effacement relatif des frontières. Les révolutions des communications (transport aérien à bas coût, révolution du transport maritime par conteneurs, révolution de l'Internet, etc.) expliquent également cet effacement des frontières. 

À l'opposé, on assiste à une réaffirmation des frontières. Elle se matérialise par :

  • des mesures protectionnistes (augmentation des taxes sur les produits importés comme le font actuellement les États-Unis avec la Chine) ;
  • la construction de murs (c'est le cas du mur entre les États-Unis et le Mexique ou entre Israël et la Cisjordanie).

 

Cette réaffirmation des frontières s'accompagne dans certains pays développés de la mise en place de « smart borders » (« frontières intelligentes »), zones frontalières équipées en haute technologie et mises en réseau par les mégadonnées. La tendance au repli est le résultat de la montée de mouvements politiques nationalistes qui exploitent certaines peurs (comme à l'égard des migrants). Les guerres favorisent également ce processus de fermeture.

C

La naissance de régions transfrontalières

Les espaces frontaliers forment de plus en plus des espaces d'échanges en raison du développement des flux et de l'existence des différentiels (de salaires notamment) entre les territoires. On parle de régions transfrontalières. La frontière n'est plus une ligne, mais un espace. On l'observe notamment avec la Mexamérique ou le nombre de travailleurs qui vivent aux abords des frontières pour passer chaque jour d'un pays à l'autre.

La Mexamérique se situe dans les États du Sud des États-Unis. C'est une région transfrontalière où l'on parle espagnol et où l'on mange mexicain. Les entreprises étatsuniennes profitent des bas salaires au Mexique pour fabriquer des produits finis. 

En France, le nombre de travailleurs frontaliers est révélateur de l'importance de ces espaces transfrontaliers. Ils étaient 325 000 en 2010 et 364 000 en 2015. Près de la moitié vit à la frontière franco-suisse. Ils travaillent en Suisse et bénéficient de salaires plus intéressants qu'en France, mais habitent en France où la vie est moins chère.

De même, chaque jour, plus de 400 000 habitants de Malaisie viennent travailler à Singapour, attirés par des salaires jusqu'à trois fois plus élevés.

Questions fréquentes

Quelles sont les matières disponibles sur Kartable ?

Sur Kartable, l'élève accède à toutes les matières principales de la primaire au lycée, y compris pour les spécialités et les options. Mathématiques, physique-chimie, SVT, sciences, français, littérature, histoire, géographie, enseignement moral et civique, SES, philosophie, anglais, allemand et espagnol.
Inscrivez-vous

Les cours sont-ils conformes aux programmes officiels de l'Education nationale ?

L'intégralité des cours sur Kartable est rédigée par des professeurs de l'Éducation nationale et est conforme au programme en vigueur, incluant la réforme du lycée de l'année 2019-2020.
Choisissez votre formule

L'élève peut-il accéder à tous les niveaux ?

Sur Kartable, l'élève peut accéder à toutes les matières dans tous les niveaux de son choix. Ainsi, il peut revenir sur les notions fondamentales qu'il n'aurait pas comprises les années précédentes et se perfectionner.
Plus d'info

Kartable est-il gratuit ?

L'inscription gratuite donne accès à 10 contenus (cours, exercices, fiches ou quiz). Pour débloquer l'accès illimité aux contenus, aux corrections d'exercices, mode hors-ligne et téléchargement en PDF, il faut souscrire à l'offre Kartable Premium.
Plus d'info

Qui rédige les cours de Kartable ?

L'intégralité des contenus disponibles sur Kartable est conçue par notre équipe pédagogique, composée de près de 200 enseignants de l'Éducation nationale que nous avons sélectionnés.
Afficher plus

Qu'est ce que le service Prof en ligne ?

L'option Prof en ligne est un service de chat en ligne entre élèves et professeurs. Notre Prof en ligne répond à toutes les questions sur les cours, exercices, méthodologie et aide au devoirs, pour toutes les classes et dans toutes les matières. Le service est ouvert du lundi au vendredi de 16h à 19h pour les membres ayant souscrit à l'option.
Choisissez votre formule