Les traces de la Préhistoire et les premiers hommes Cours

Sommaire

ILe travail des archéologues et les sites préhistoriquesIILes traces des premiers hommes
-
I

Le travail des archéologues et les sites préhistoriques

On appelle Préhistoire la période située entre l'apparition des premiers hommes (vers −3,5 millions d'années) et l'invention de l'écriture (3 000 av. J.-C.).

En France, on trouve de nombreux vestiges préhistoriques. Ils nous permettent de mieux comprendre la vie des hommes et des femmes à l'époque de la Préhistoire.

Un vestige est une trace, un reste laissé par quelqu'un ou quelque chose.

Les vestiges sont étudiés par des archéologues. Ces chercheurs procèdent à des fouilles de sites préhistoriques. Les archéologues utilisent des outils pour chercher différentes traces laissées par les hommes et les femmes de la Préhistoire.

-

© Flickr

Sur les sites préhistoriques, les archéologues font différentes découvertes.

-

© Wikipédia

La grotte de Lascaux est probablement le site préhistorique le plus connu en France. Elle a été fermée au public en 1963 parce qu'elle s'abîmait. Une nouvelle grotte a été reconstituée à quelques kilomètres pour les nombreux visiteurs qui s'y rendent chaque année.

-

Reproduction d'une peinture sur les murs de la grotte de Lascaux (Dordogne).

© Wikipédia

L'art pariétal correspond aux peintures que les hommes et les femmes préhistoriques peignaient sur les murs des cavernes. Ils utilisaient des peintures faites avec des plantes, des minéraux ou des restes d'animaux. La plupart de ces peintures représentent les animaux qu'ils chassaient.

II

Les traces des premiers hommes

Les traces des premiers hommes apparaissent en Afrique. Lucy est le plus ancien fossile découvert : il date d'environ 3 millions d'années.

Un fossile est un reste, une trace de vie qui a été préservée.

-

La reconstitution du squelette de Lucy.

© Wikipédia

La découverte du squelette de Lucy a permis de reconstituer les hommes de cette période. On leur donne le nom d'australopithèques. On sait qu'ils étaient bipèdes.

Un bipède est un être qui marche sur deux pieds.

La Préhistoire est constituée de grandes périodes qui marquent différentes étapes dans l'évolution de l'homme, notamment le Paléolithique et le Néolithique.

La période appelée Paléolithique (jusqu'à 8 000 av. J.-C.) est l'âge de la pierre taillée : les hommes se fabriquent des outils et se mettent à chasser. Ils sont nomades.

Un nomade est une personne qui se déplace sans cesse.

La découverte du feu date de 60 000 av. J.-C. et permet aux hommes de cuire la nourriture, de se chauffer et de se protéger contre les bêtes sauvages.

L'évolution de l'homme est marquée par différents stades durant le Paléolithique, déterminés grâce aux différentes découvertes des archéologues.

-

La période appelée Néolithique (vers 8 000 av. J.-C.) est marquée par de nombreux progrès : les outils et les armes se perfectionnent, les hommes élèvent des animaux et développent l'agriculture. C'est aussi durant cette période qu'apparaît le travail des premiers métaux. Peu à peu le mode de vie des hommes devient plus sédentaire.

Un sédentaire est une personne qui reste dans un même lieu.

Le Néolithique prend fin avec l'apparition de l'écriture en 3 000 av. J.-C.