La Seconde Guerre mondialePersonnages

-

Philippe Pétain

1856−1951

Philippe Pétain est né à Cauchy-la-Tour (Pas-de-Calais) en 1856. Affecté à des garnisons secondaires, sa carrière militaire n'a pas été brillante. En 1914, il a 58 ans et s'apprête à prendre sa retraite. La guerre lui permet de se distinguer et, en 1916, il est chargé du commandement des troupes engagées à Verdun. Il obtient son bâton de maréchal en 1918. Fort de cette autorité et du prestige ainsi acquis, il se voit confiée par le président Lebrun la vice-présidence du Conseil le 18 mai 1940. Le 16 juin 1940, il en devient président. Dès le lendemain, il demande l'armistice et, le 10 juillet 1940, instaure l'État français basé sur la « Révolution nationale ». Dans l'après-guerre, il est jugé pour collaboration et condamné à mort. Sa peine est commuée en prison à vie par le général de Gaulle.

-

Winston Churchill

1874−1965

Winston Churchill est né en 1874. Il devient membre du parti Conservateur en 1900. Plusieurs fois ministre, il prône la fermeté à l'égard de l'Allemagne et condamne les accords de Munich en 1938. En mai 1940, il est ainsi le mieux placé pour prendre la tête du gouvernement britannique et conduire l'effort de guerre. Dès juin 1941, il se rapproche de l'URSS. En août 1941, il signe la Charte de l'Atlantique avec Roosevelt. En juillet 1945, il quitte le gouvernement.

-

Franklin Delano Roosevelt

1882−1945

Franklin Delano Roosevelt est né en 1882. C'est un homme politique américain appartenant au parti démocrate. Diplômé d'Harvard en 1904, il devient avocat puis s'oriente vers la politique. Il est élu sénateur de New York, puis devient gouverneur du même État avant d'être élu président des États-Unis de 1933 à sa mort. Il lance les réformes du New Deal en mars 1933, au moment de son investiture. Il se lance progressivement dans la Seconde Guerre mondiale, soutenant la Grande-Bretagne et la France. À nouveau élu en 1940, puis en 1944, il s'éteint en 1945.

-

Adolf Hitler

1889−1945

Adolf Hitler est né en 1889. Fils d'un douanier autrichien, artiste peintre raté, enthousiasmé par son expérience de combattant lors de la Première Guerre mondiale, Hitler est choqué par la défaite. En 1919, il adhère au DAP, petit mouvement nationaliste dont il fait le NSDAP. Il tente un putsch à Munich en 1923. Emprisonné, il rédige Mein Kampf (« Mon combat »), un manifeste dans lequel il définit son programme. Il est nommé chancelier le 30 janvier 1933 à la faveur de la crise économique qui touche alors le pays. Il meurt en 1945.

-

Dwight David Eisenhower

1890−1969

Dwight David Eisenhower est né en 1890. Il devient général en 1941. Il commande le débarquement en Afrique du Nord en 1942. Il est nommé général en chef des forces alliées en Europe en 1943 et dirige à ce titre le débarquement en Normandie en juin 1944. Il est ensuite chargé de toutes les opérations qui conduisent à la capitulation de l'Allemagne en mai 1945. Il est élu président des États-Unis en 1953.

-

Charles de Gaulle

1890−1970

Charles de Gaulle est né en 1890. Il fait ses études à Saint-Cyr avant de s'orienter vers une carrière militaire. Le 6 juin 1940, il devient sous-secrétaire d'État à la guerre. Il s'oppose à Pétain, part pour Londres et, le 18 juin 1940, appelle les Français à résister. Il organise le Gouvernement provisoire de la République française et dirigera la France après la Libération en 1944. Rappelé au pouvoir en 1958 en pleine crise algérienne, il fonde la Ve République. Président de 1958 à 1969, il achève la décolonisation, modernise la France et la dote de l'arme nucléaire. Il démissionne en 1969 suite à la crise de Mai 68 et meurt en 1970.

-

Jean Moulin

1899–1943

Jean Moulin est né à Béziers en 1899. Il entre en 1917 au cabinet du préfet de l'Hérault comme attaché. Parti fin 1941 pour Londres, il est désigné par le général de Gaulle comme son représentant en France et délégué national de la zone sud. Après avoir créé les MUR (Mouvements unis de la Résistance), il réunit pour la première fois le Conseil national de la Résistance à Paris, le 27 mai 1943. La France résistante toute entière reconnaît de Gaulle comme son chef et Moulin comme son représentant en France occupée. Le 21 juin 1943, suite à une dénonciation, il est arrêté par les Allemands. Torturé très sévèrement par Klaus Barbie, il meurt vraisemblablement le 8 juillet 1943.