Les expressions de la sensibilitéAuteurs

-

Jean-Jacques Rousseau

1712−1778

Jean-Jacques Rousseau naît en 1712. Il perd sa mère alors qu'il est très jeune, puis il est abandonné par son père à l'âge de dix ans et est élevé par son oncle. Il vit une vie d'errance. Plus tard, il rencontre Madame de Warens, qui devient sa maîtresse et bienfaitrice. À trente ans, il devient précepteur dans une famille à Lyon. Puis il retourne à Paris, où il vit avec une servante, Thérèse Levasseur, avec qui il a cinq enfants qu'il abandonne.
Diderot, avec qui il se lie d'amitié, lui demande de participer à son vaste projet encyclopédique. Au sommet de sa gloire en 1750 grâce à son Discours sur les sciences et les arts, Rousseau abandonne Thérèse Levasseur pour revenir dans sa contrée natale. Il en profite pour y entreprendre la rédaction de ses œuvres les plus connues comme Émile ou De l'éducation. Après divers voyages à l'étranger, il retourne vivre en France pour terminer sa vie dans l'isolement. Il meurt en 1778.

Œuvres principales
Du contrat social
Discours sur les sciences et les arts
La Nouvelle Héloïse
Émile ou De l'éducation
Discours sur l'origine et les fondements de l'inégalité parmi les hommes
Les Confessions
Les Rêveries du promeneur solitaire

-

Emmanuel Kant

1724−1804

Emmanuel Kant naît en Prusse-Orientale en 1724. Pétri de morale religieuse, il est attiré par les sciences, qu'il enseigne à partir de 1755 à l'université de Königsberg.
La philosophie kantienne répond à trois questions, dont l'une touche à la métaphysique (Que puis-je connaître ?), l'autre à la morale (Que dois-je faire ?) et la dernière à la religion (Que m'est-il permis d'espérer ?).
Kant meurt en 1804.

Œuvres principales
Critique de la raison pure
Fondements de la métaphysique des mœurs
Critique de la raison pratique
La Religion dans les limites de la simple raison
Projet de paix perpétuelle

-

Johann Wolfgang von Goethe

1749−1832

Né en 1749 à Francfort dans une famille aisée, Goethe reçoit une très bonne éducation et se révèle être un brillant élève. Par la suite, il suit des études de droit à Leipzig mais s'intéresse en parallèle à la littérature, en particulier à Shakespeare. Atteint de problèmes de santé, il doit rentrer à Francfort. Il y rencontre une femme qui lui fera découvrir l'alchimie. Une fois sa santé retrouvée, il part vivre à Strasbourg pour y reprendre ses études de droit. Il obtient son diplôme et retourne vivre en Allemagne où il se consacre à l'écriture. Il rédige et fait publier Les Souffrances du jeune Werther, qui rencontre un succès immédiat.

Œuvres principales
Faust
Les Souffrances du jeune Werther

-

Germaine de Staël

1766−1817

Née à Paris en 1766, elle est élevée par son père et sa mère. Dès l'âge de quinze ans, elle se passionne pour De l'esprit des lois et lit Rousseau avec passion. À l'âge de vingt ans, elle épouse le baron de Staël et entretient une relation avec Benjamin Constant. Dans ses ouvrages, elle traite de la politique, de la liberté individuelle et des passions humaines. 

Œuvres principales
De l'influence des Passions sur le bonheur des individus et des nations
De la littérature
Delphine
Corinne

-

François-René de Chateaubriand

1768−1848

Issu d'une famille de la noblesse bretonne, il étudie dans des collèges de Rennes et de Dinard avant de devenir lieutenant puis capitaine en 1789. À cette époque, il se lance aussi dans la littérature, il voyage en Amérique puis connaît l'exil. Il est aussi précepteur à Londres et vit dans la misère alors qu'il donne des cours de français. Il rentre en France en 1800. Il connaît alors ses premiers succès littéraires et débute en politique. Il est d'abord secrétaire d'ambassade (à Rome) sous l'Empire, puis opposant à ce dernier (lorsqu'il apprend l'assassinat du duc d'Enghien). Avec la Restauration, il devient cette fois ministre et ambassadeur à Londres. À la fin de sa vie, dans les Mémoires d'outre-tombe, il raconte entre voyages et défense de la religion catholique. Il y aborde aussi la nostalgie d'un passé révolu, qu'il aborde sous le point de vue de la mort. Il décède en 1848.

Œuvres principales
Génie du christianisme
Les Martyrs 
Itinéraire de Paris à Jérusalem 
René
Mémoires d'outre-tombe 

-

Georg Wilhelm Friedrich Hegel

1770−1831

Friedrich Hegel est un philosophe allemand né en 1770. Diplômé de théologie, il s'engage comme précepteur. L'héritage laissé par son père lui permet de se consacrer entièrement à son activité philosophique à partir de 1801. En 1816, il commence une carrière universitaire à Heidelberg. Il est ensuite titulaire d'une chaire à l'université de Berlin.
Il est l'un des penseurs les plus influents du XIXe siècle. Son système philosophique élabore une nouvelle vision du monde et de l'histoire : l'idéalisme absolu. Il meurt en 1831.

Œuvres principales
Phénoménologie de l'esprit
Encyclopédie des sciences philosophiques
Principes de la philosophie du droit
Esthétique

-

Alphonse de Lamartine

1790−1869

Né à Mâcon en 1790, Lamartine est éduqué dès sa plus tendre enfance chez les jésuites. Durant la Restauration, il est garde du corps du roi Louis XVIII et fréquente dans le même temps divers salons littéraires, ce qui l'engage à écrire ses poèmes mélancoliques. Son premier recueil, Méditations poétiques (1820) est un succès total. Une dizaine d'années plus tard, il se lance en politique et est élu député. En 1848, il est le chef de file du mouvement révolutionnaire et devient membre du gouvernement provisoire qui proclame la IIe République. Il contribue à l'abolition de l'esclavage. Néanmoins, quand Louis-Napoléon Bonaparte arrive au pouvoir, il arrête sa carrière politique au profit de sa carrière littéraire.

Œuvres principales
Méditations poétiques
Graziella

-

Alfred de Musset

1810−1857

Alfred de Musset naît en 1810 à Paris dans une famille aristocrate et est élevé dans un milieu très cultivé. Destiné à faire des études de médecine et de droit, il abandonne rapidement ce projet pour se consacrer entièrement à une carrière littéraire. Ainsi, il publie sa première ballade avant ses 18 ans et son premier recueil de poèmes à 19 ans. Alfred de Musset fait alors partie des premiers poètes du mouvement romantique. Quelque temps plus tard, il s'essaie au théâtre, mais sa première pièce, La Nuit vénitienne, est un échec. Il rencontre alors George Sand, avec qui il entretiendra une relation tumultueuse. Au bout de quelques mois, ils se séparent après un séjour à Venise, renouent, puis se séparent à nouveau. Il reprend l'écriture de pièces de théâtre et met en scène Lorenzaccio, son chef-d'œuvre. En 1852, il est élu à l'Académie Française, mais décède quelques années après, en 1857, de la tuberculose. 

Œuvres principales
Rolla
La Confession d'un enfant du siècle
Lorenzaccio

-

William James

1842−1910

Né à New York en 1842, il enseigne à l'université d'Harvard après un voyage en Europe pour étudier la psychologie et est rapidement considéré comme le fondateur de la psychologie en Amérique. Il développe la théorie du pragmatisme en philosophie, défini comme une méthode permettant de réaliser le plus important à savoir trouver une façon de croire, de penser et d'être qui rend la vie de plus en plus riche de sens et lui donne la peine d'être vécue. Selon lui, l'homme dispose de la capacité d'agir pour améliorer ou non son sort qui peut le rendre plus riche spirituellement et plus responsable de ses actions. En outre, il rejette les idées de Kant et d'Hegel. Pour lui, la philosophie doit se baser sur l'étude des faits et être ouverte aux valeurs morales et religieuses. On lui doit également les premiers travaux sur la mémoire. William James décède en 1910.

Œuvres principales
Les Principes de psychologie
Précis de psychologie
Le Pragmatisme
La Signification de la vérité

-

Henri Bergson

1859−1941

Henri Bergson naît en 1859 à Paris où il suit des études et gagne le premier prix du concours général de mathématiques ; cependant, préférant les lettres aux sciences, il intègre l'École normale supérieure et obtient l'agrégation de philosophie. Après la publication de sa thèse de doctorat intitulée Essai sur les données immédiates de la conscience, il publie son ouvrage Matière et mémoire, dans lequel il s'appuie sur le domaine médical pour mettre en avant ses idées philosophiques. Puis, il s'intéresse à la théorie de l'évolution et rédige L'Évolution créatrice. En 1927, il reçoit le prix Nobel de littérature, mais sa santé se dégrade trop pour qu'il puisse se rendre à Stockholm et recevoir son prix. Il décède en 1941.

Œuvres principales
Essai sur les données immédiates de la conscience
Matière et mémoire
L'Évolution créatrice

-

Virginia Woolf

1882−1941

Née à Londres en 1882, elle est élevée dans une famille très cultivée et passe son temps à lire dans la bibliothèque. Cependant, les morts successives de sa mère et de son père la plongent dans un état dépressif. Avec son frère et sa sœur, ils achètent une maison et rencontrent de jeunes intellectuels avec qui ils forment le groupe de Bloomsbury. C'est à ce moment qu'elle fait la connaissance de Leonard Woolf, avec qui elle se marie en 1912 et publie son premier roman quelques années plus tard. Chacune de ses œuvres rencontre le succès. Sujette à une nouvelle crise de dépression, elle se suicide en se jetant dans une rivière en 1941.

Œuvres principales
Mrs Dalloway
La Chambre de Jacob