Création, continuités et rupturesDéfinitions

Absurde

L'absurde, mouvement artistique né durant la Seconde Guerre mondiale, traite de l'absurdité de la vie humaine et de sa mort.

Art abstrait

L'art abstrait est un art qui se passe de modèle et se libère de la réalité visuelle. Il ne représente que des formes et des couleurs pour elles-mêmes au lieu de mettre en avant des sujets ou la nature.

Art moderne

L'art moderne est en rupture avec les canons esthétiques de l'art classe qui était en recherche du beau et de l'idéal, de l'harmonie, de la perfection. L'art moderne privilégie l'expression de l'artiste, des sujets inattendus et de l'exploration des matériaux.

Avant-garde

Le terme « avant-garde » désigne ce qui est novateur, ce qui rompt avec la tradition.

Existentialisme

L'existentialisme est une notion littéraire et philosophique qui cherche à exposer l'homme face à lui-même pour qu'il puisse résoudre toutes les énigmes qui se posent à lui. Cette notion apparaît déjà chez le philosophe Blaise Pascal, mais c'est véritablement avec Jean-Paul Sartre et Martin Heidegger qu'elle trouve sa définition. Selon Sartre, l'existence précède l'essence. En d'autres termes, la subjectivité humaine existe et n'est pas une essence figée créée par Dieu ou une autre force. Selon Heidegger, c'est le propre de l'homme de se penser comme un être.

Futurisme

Le futurisme est un mouvement artistique et littéraire du début du XXe siècle qui exalte le monde moderne (le modernisme), et plus particulièrement la vie urbaine, les machines et la vitesse en général. Né en Italie autour de Marinetti, ce mouvement cherche à mettre en avant les rythmes, les couleurs et les lumières pour exprimer une forme d'énergie nouvelle du monde visible.

Métaphysique

D'un point de vue philosophique, la métaphysique désigne la connaissance de ce qui existe au-delà du monde visible, en dehors de l'expérience du sensible que l'on peut faire.

Nouveau roman

Le nouveau roman apparaît dans les années 1950 aux Éditions de Minuits. Les principaux romanciers sont Alain Robbe-Grillet, Michel Butor et Nathalie Sarraute. Ils refusent toute approche psychologique des personnages et réfléchissent à l'objet même qu'est le roman et à la manière dont il faut l'écrire. De fait, ils créent une rupture avec la narration classique et ouvrent une nouvelle matière romanesque en cassant les codes du personnage héroïque.

Récit d'anticipation

Le récit d'anticipation naît à la fin du XIXe siècle, c'est un genre romanesque qui appartient à la science-fiction. Il s'agit d'imaginer la société dans un futur proche, où la science ou la technologie auraient eu un impact particulièrement néfaste sur notre civilisation.

Surréalisme

Né durant la Première Guerre mondiale, le surréalisme est un mouvement artistique et littéraire défini par André Breton qui refuse toutes les constructions logiques de l'esprit et met à l'honneur le rêve, le désir, le hasard, la femme, et l'inconscient en général. L'écrivain doit alors se libérer de toutes les contraintes qui empêchent sa force créatrice, raison pour laquelle les surréalistes prônent l'écriture automatique.

Utopie

Étymologiquement, le mot utopie vient du grec u-topos, qui signifie « le lieu qui n'existe pas ». Il s'agit de la représentation d'un monde idéal, sans aucun défaut, ayant un système politique parfait et une société sans injustices.