Découverte du monde et rencontres des culturesDéfinitions

Code noir

Le Code noir est un recueil de textes juridiques paru au XVIIe siècle dont le sujet est l'esclavage. Originellement, il se nommait Ordonnance royale ou Édit royal de mars 1685 touchant la police des îles de l'Amérique française. Le Code noir légitime les châtiments corporels pour les esclaves noirs dans les îles françaises, y compris des mutilations comme le marquage au fer L'esclave est apparenté à un objet. Ce recueil de textes juridiques reste en vigueur jusqu'en 1794, année de l'abolition de l'esclavage.

Essai

Un essai est une œuvre de réflexion écrite à la première personne. Étymologiquement, « essais » vient du bas latin exagium, qui signifie « pesage, poids ». C'est Montaigne qui invente le genre littéraire de l'essai au XVIe siècle. Il rédige ses Essais de manière libre, en suivant le fil de sa pensée.

Ethnocentrisme

L'ethnocentrisme est une attitude qui consiste à voir l'autre à travers sa propre culture.

Guerres de religion

Les guerres de religion apparaissent en France dans la seconde moitié du XVIe siècle. Elles mettent en opposition la religion catholique et la religion protestante. 

Humanisme

L'humanisme est un courant littéraire, culturel et artistique qui touche toute l'Europe de la Renaissance. Ce mouvement met l'homme au centre des préoccupations. Les humanistes étudient les textes antiques. L'éducation est centrale et repose sur la maîtrise de nombreuses matières (histoire, géographie, mathématiques, astronomie, musique). L'activité physique est également importante. Il faut s'ouvrir au monde et exercer un esprit critique. 

Lumières

Les Lumières désignent un mouvement européen qui se développe au XVIIIe siècle, basé sur la raison. Les philosophes des Lumières cherchent à éclairer le peuple pour le faire sortir de l'obscurantisme et l'amener à réfléchir par lui-même en exerçant son esprit critique. Par ailleurs, les Lumières souhaitent construire un monde idéal, dont les fondements seraient la tolérance, la paix et la liberté de penser. Ce mouvement débouche sur la Révolution française de 1789 et la Déclaration universelle des Droits de l'homme et du citoyen. Les principaux philosophes des Lumières sont Voltaire, Rousseau, Montesquieu, Diderot et d'Alembert.

Mythe du « bon sauvage »

Le mythe du « bon sauvage » est une version idéalisée de l'homme qui vivrait à l'état de nature, c'est-à-dire au contact direct de la nature. Cette idée se développe dès la Renaissance, mais c'est véritablement au XVIIIe siècle que le mythe du « bon sauvage » se développe. Il oppose les sauvages qui sont bons naturellement et ils vivent en harmonie avec la nature aux barbares qui sont corrompus par la société.