Devenir Premium
Se connecter
ou

La politique : introduction Exemples et citations

I

La société humaine : une société politique

L'homme est un animal politique.

Aristote

La Politique

Pour Platon, l'homme se définit comme politique dans le sens où il ne peut pas vivre autrement qu'en société, et cette société doit être politisée.

II

La mise en place du pouvoir politique

César impose sa "dictature" à la République romaine en décomposition : c'est un seul homme qui prend le pouvoir.

Les révolutionnaires français de 1789, exclus des privilèges féodaux, renversent l'aristocratie régnante, puis se livrent à une lutte entre factions pour le contrôle du nouveau pouvoir. Il s'agit d'un groupe d'hommes qui prend le pouvoir.

Les Allemands de l'Est se "révoltent" en 1989 contre le pouvoir soviétique et obtiennent la destruction du mur de Berlin qui séparait l'Allemagne en deux, peu avant la chute de l'Union soviétique survenue en 1991. Un soulèvement populaire renverse le pouvoir établi qui leur paraît injuste.

La révolution anglaise de 1688 − 1689 oppose le Parlement (pouvoir législatif) au roi (qui détient encore tout le pouvoir exécutif). Faute d'un véritable système judiciaire et même d'une Constitution, la situation aboutit à la dictature de Oliver Cromwell qui concentre tous les pouvoirs et fait exécuter Charles Ier. Oliver Cromwell sera lui-même exécuté ensuite. Cette situation se reproduira avec Maximilien de Robespierre en France.

III

Les dirigeants et la pratique du pouvoir politique

Plusieurs se sont figuré des républiques et des principautés qui n'ont jamais été et qui ne seront jamais. Mais il y a si loin de la manière dont on vit de la manière dont on devrait vivre, que celui qui laisse ce qui se fait pour ce qui devrait se faire, cherche à se perdre plutôt qu'à se conserver. Et par conséquent, il faut qu'un homme qui veut faire profession d'être tout à fait bon, parmi tant d'autres qui ne le sont pas, périsse tôt ou tard.

Machiavel

Le Prince

1532

Il y a donc trois sortes d'aristocratie : naturelle, élective, héréditaire. La première ne convient qu'à des peuples simples ; le troisième est le pire de tous les gouvernements. La deuxième est le meilleur ; c'est l'aristocratie proprement dite.

Jean-Jacques Rousseau

Du contrat social

1762

Un homme, dans un état de société, qui ravirait la liberté, qui appartient à tous les membres de la société, doit être considéré comme ayant dessein de leur ravir toutes les autres choses, et par conséquent comme étant avec eux dans l'état de guerre.

John Locke

Traité du gouvernement civil

1689

L'homme est un loup pour l'homme.

Thomas Hobbes

Léviathan

1651