Se connecter
ou

Prévision et prévention des risques planétaires

L'étude des catastrophes naturelles survenues au XXIe siècle a permis de mettre en place des plans de prévention et de protection. En cas d'alerte, chaque citoyen doit respecter les consignes générales et adapter son comportement en conséquence.

I

Les catastrophes naturelles

Une catastrophe naturelle est caractérisée par l'intensité anormale d'un aléa naturel (inondation, coulée de boue, tremblement de terre, avalanche, sécheresse, etc.). Elle peut se produire lorsque les mesures habituelles à prendre pour prévenir les dommages causés n'ont pu empêcher sa survenance ou n'ont pu être prises.

Le tableau suivant répertorie des catastrophes naturelles survenues en France (M€ signifie millions d'euros) :

Date Localisation Type d'événement Victimes et dégâts estimés
Du 12 au 14 novembre 1999 Aude, Hérault, Pyrénées-Orientales et Tarn Inondations

36 morts (dont 25 dans l'Aude, 2 dans l'Hérault, 3 dans les Pyrénées-Orientales et 5 dans le Tarn) et un disparu

533 M€ de dégâts (dont 64% dans l'Aude, 6% dans l'Hérault, 14% dans les Pyrénées-Orientales et 16% dans le Tarn)
(source : BCEOM)

Du 4 avril à la fin juin 2001 Somme Inondations par remontée de nappes

Aucune victime

152 M€ de dégâts. (source : mission interministérielle d'expertise des inondations de la Somme en 2001)

21 septembre 2001 Toulouse Explosion de l'usine chimique AZF

30 morts, plus de 3000 blessés

Près de 2000 M€ de dégâts. (source : mairie de Toulouse)

Du 8 au 10 septembre 2002 Gard Inondations 21 morts
960 M€
(source : Commission nationale d'évaluation)
Du 1er au 10 décembre 2003 Centre-est et sud-est de la France, principalement Drôme, Loire, Lozère et Rhône Inondations Crue historique de la Loire à Gien et Orléans (Loiret) malgré le barrage de Villerest. Les digues du Rhône cèdent en trois endroits et inondent la Petite Camargue. Débordement du Tarn, du Lot, de l'Aveyron, etc.
7000 personnes évacuées à Arles. Nombreuses routes coupées et trafic ferroviaire perturbé voire suspendu sur plusieurs lignes.
(source : AFP, Catnat)

Le tableau suivant répertorie des catastrophes naturelles survenues dans le monde.

Date Localisation Type d'événement Nombre de victimes
Été 2003 Europe Canicule 70 000 morts
26 décembre 2004 Indonésie, Sri Lanka, Inde et Thaïlande Séisme et tsunami dans l'océan Indien 255 500 morts

Suite à un tel événement en France, un arrêté interministériel constate et déclare l'état de catastrophe naturelle. Ceci permet l'indemnisation des dommages directement causés aux biens assurés, en vertu de la loi du 13 juillet 1982.

II

Surveillance et prévention des risques

A

La notion de risque majeur

Pour éviter ou atténuer les effets d'une catastrophe naturelle, on calcule le risque majeur lié à cette catastrophe.

Risque majeur

Le risque majeur est la possibilité qu'un événement d'origine naturelle ou anthropique, dont les effets peuvent mettre en jeu un grand nombre de personnes, occasionne des dommages importants et dépasse les capacités de réaction de la société.

Un risque majeur est caractérisé par sa faible fréquence et par sa gravité.

L'existence d'un risque majeur est liée :

  • À la présence d'un événement, qui est la manifestation d'un phénomène naturel ou anthropique.
  • À l'existence d'enjeux, qui représentent l'ensemble des personnes et des biens pouvant être affectés par cet événement.

Les conséquences d'un risque majeur sur les enjeux se mesurent en terme de vulnérabilité.

Une échelle de gravité des dommages a été éditée par le ministère de l'Écologie et du Développement durable.

Classe Dommages humains Dommages matériels
0 Incident Aucun blessé Moins de 0,3 M€
1 Accident 1 ou plusieurs blessés Entre 0,3 M€ et 3 M€
2 Accident grave 1 à 9 morts Entre 3 M€ et 30 M€
3 Accident très grave 10 à 99 morts Entre 30 M€ et 300 M€
4 Catastrophe 100 à 999 morts Entre 300 M€ et 3000 M€
5 Catastrophe majeure 1000 morts ou plus 3000 M€ ou plus

Huit risques naturels principaux sont prévisibles sur le territoire national :

  • Les inondations
  • Les séismes
  • Les éruptions volcaniques
  • Les mouvements de terrain
  • Les avalanches
  • Les feux de forêt
  • Les cyclones
  • Les tempêtes

Les risques technologiques, d'origine anthropique (transformation d'écosystèmes ou de paysages par l'Homme), sont au nombre de quatre :

  • Le risque nucléaire
  • Le risque industriel
  • Le risque de transport de matières dangereuses
  • Le risque de rupture de barrage
B

La surveillance et la prévention des risques

La prévention des risques majeurs regroupe l'ensemble des dispositions à mettre en œuvre pour réduire l'impact d'un phénomène naturel ou anthropique prévisible (sur les personnes et les biens). L'objectif de la surveillance est d'anticiper un phénomène et de pouvoir alerter les populations à temps. Elle nécessite pour cela l'utilisation de dispositifs d'analyses et de mesures.

Les services d'annonce de crue de Météo-France permettent d'anticiper les montées des eaux et de prévenir la population.

Les sites à risque de mouvements de terrain sont surveillés en permanence.

Une des difficultés réside dans le fait que certains phénomènes (comme les crues rapides de rivières ou certains effondrements de terrain) sont plus difficiles à prévoir.

Par ailleurs, la prévention des risques dépend des choix stratégiques des acteurs. Ceux-ci ont une inégale capacité à s'adapter et à transformer leurs territoires selon leur niveau de développement.

C

L'avertissement des populations

En cas de catastrophe naturelle, la population est avertie par un signal d'alerte, identique pour tous les risques (sauf en cas de rupture de barrage) et pour l'ensemble du territoire national. Il est déclenché sur ordre des autorités.

À partir du moment où le signal national d'alerte est émis, chaque citoyen doit respecter les consignes diffusées et adapter son comportement en conséquence.

Lorsque tout risque est écarté pour les populations, un signal de fin d'alerte est déclenché.