Expliquer l'influence de la sélection naturelle sur le génome humainRestitution de connaissances type bac

En 1859, une explication cohérente et solidement argumentée au phénomène d'évolution a été apportée. La sélection naturelle est le moteur de l'évolution. Elle permet de comprendre comment les êtres vivants ont évolué et évoluent depuis des millions d'années. L'espèce humaine, comme les autres espèces, est le produit d'une histoire évolutive. La sélection naturelle a participé à cette évolution et a laissé des traces dans le génome humain.

Comment la sélection naturelle a-t-elle influencé le génome humain au cours de l'histoire de cette espèce ?

De combien de gènes le génome humain se compose-t-il, approximativement ?

Quel est l'auteur principal de la théorie de la sélection naturelle, en 1859 ?

Comment la sélection naturelle tend-elle à agir sur les fréquences des allèles des gènes ?

Dans une région géographique où sévit une maladie, selon le modèle de la sélection naturelle, quel doit être l'allèle prépondérant au sein d'une population ?

La « grande peste noire » a frappé l'Europe au XVe siècle. Un tiers des Européens sont morts en quelques années.

Quel phénomène a pu favoriser la survie des autres individus ?

L'allèle S (récessif) d'un gène codant pour l'hémoglobine entraîne le développement d'une maladie mortelle (à l'état homozygote).

Selon la théorie de la sélection naturelle, à quoi faut-il s'attendre concernant la fréquence de cet allèle dans une population ?

L'allèle S, cité précédemment, possède un avantage : il permet de mieux résister au paludisme.

Dans les régions du monde où cette maladie sévit, qu'est-il possible de prévoir en ce qui concerne la fréquence de l'allèle S ?