La France et le patrimoine, des actions majeures de valorisation et de protectionPersonnages

-

Antonin Carême

1784−1833

Antonin Carême est né en 1784. Issu d'une famille très pauvre, abandonné à 8 ans par ses parents, il devient apprenti pâtissier puis, grâce à son talent, gravit progressivement les échelons de la gastronomie parisienne. Réputé pour ses pièces montées, il entre au service de Talleyrand avec qui il tisse une relation de grande confiance et d'intimité. Surnommé « le roi des chefs et le chef des rois », il est le premier à porter le nom de « chef » qui est depuis lors donné aux grands cuisiniers, et à connaître une renommée internationale. Après la chute de Napoléon, il travaille pour le roi d'Angleterre, l'empereur d'Autriche, puis revient à Paris pour le banquier James de Rothschild.

-

Prosper Mérimée

1803−1870

Prosper Mérimée est né en 1803. Il devient écrivain, historien et homme politique. En tant qu'inspecteur des monuments historiques de 1834 à sa mort, il voyage dans les régions afin de faire établir, à partir de 1842, la première liste des monuments historiques, permettant de sauver un certain nombre d'entre eux.

-

André Malraux

1901−1976

André Malraux est né en 1901. Il suit des cours au musée Guimet et à l'École du Louvre. Il publie quelques articles sur des artistes qu'il fréquente. En 1923, il part en expédition archéologique au Cambodge. De retour en France, il devient directeur de collection chez des éditeurs. Il publie divers ouvrages dont La Condition humaine en 1933 (prix Goncourt). Dans les années 1930, il s'engage dans la lutte contre le fascisme. Pendant la Seconde Guerre mondiale, il s'engage dans la Résistance et dirige un groupe de maquisards. Arrêté par la Gestapo en 1944, il est libéré lors du départ précipité des Allemands. En 1945, il rencontre le général de Gaulle et devient ministre de l'Information. En 1958, de Gaulle revient au pouvoir et Malraux est nommé ministre des Affaires culturelles jusqu'en 1969. Parallèlement, il écrit ses mémoires. Il meurt en 1976.

-

Jack Lang

1939-...

Jack Lang est né en 1939. Après des études en droit et en sciences politiques, il commence une carrière de professeur à l'université où il enseigne le droit international dès le milieu des années 1970. Également passionné de théâtre, son expertise en la matière lui vaut d'être nommé à la tête du théâtre national de Chaillot par Georges Pompidou. Il s'engage en politique et rejoint le Parti socialiste en 1977. En 1981, il devient le ministre de la Culture de François Mitterrand. Il se fait remarquer en rendant nationale la Fête de la musique et en créant les Journées du patrimoine et la Fête du cinéma. Très attaché à la culture, il lance une série de grands travaux pour rénover le Louvre, l'opéra Bastille ou encore la Bibliothèque nationale de France. Il est président de l'Institut du monde arabe depuis 2013.