La Renaissance : progrès scientifiques et renouvellements artistiquesPersonnages

-

Laurent de Médicis

1449−1492

Prince humaniste qui gouverne la riche cité italienne de Florence à partir de 1469, il participe au climat d'effervescence artistique au XVIe siècle. Dans son Académie, « Laurent le Magnifique » joue le rôle de mécène en soutenant financièrement les artistes.

-

François Ier

1494−1547

Roi de France de 1515 à 1547, il tombe sous le charme de l'art italien et se fait mécène en finançant de grands projets comme la construction des châteaux de la Loire et l'extension du palais du Louvre à Paris. Il fonde le Collège de France et l'Imprimerie nationale et fait de la France un important foyer artistique. Il invite Léonard de Vinci qui ramène avec lui le portrait de La Joconde

-

Michelangelo Buonarroti/Michel-Ange

1475−1564

Sculpteur, peintre et architecte, il se forme à Florence où il sculpte le David. Il travaille ensuite sur le chantier du Vatican à partir de 1506 où il réalise le plafond puis la fresque du Jugement dernier dans la chapelle Sixtine. Les œuvres de cet artiste de renom sont considérées comme des chefs-d'œuvre de son vivant.

-

Jules II

1443−1513

Élu pape en 1503, il devient l'un des plus importants mécènes d'Italie en lançant la rénovation du Vatican, le plus grand chantier européen du XVIe siècle, financé en partie par le trafic des indulgences. Son tombeau a été sculpté par Michel-Ange dans la basilique Saint-Pierre-aux-Liens de Rome.

-

Léonard de Vinci

1452−1519

Né en Italie à Vinci, près de Florence, sa curiosité et sa créativité font de lui le symbole de l'artiste complet de la Renaissance. Dessinateur, peintre, sculpteur, architecte, ingénieur, anatomiste, ce touche-à-tout se met au service du duc de Milan Ludovic Sforza puis du roi de France François Ier à partir de 1516. Inhumé à Amboise, il est encore aujourd'hui considéré comme un « génie universel ».

-

Raffaello Sanzio/Raphaël

1483−1520

Peintre et architecte italien surnommé « le divin », il se forme à Florence puis est engagé par le pape Jules II sur le chantier de rénovation du Vatican. Il réalise plusieurs fresques dans les appartements du pape dont L'École d'Athènes entre 1509 et 1511 qui démontre son inspiration antique et sa maîtrise de la perspective et des couleurs.

-

Andrea Palladio

1508−1580

Architecte italien, il construit notamment, dans la région de Venise, des villas dont les colonnes et les frontons s'inspirent du style antique.

-

Jan van Eyck

1390−1441

Peintre flamand, il met au point la peinture à l'huile qui permet les retouches et donnent aux couleurs un rendu plus nuancé, plus lumineux et plus profond.

-

Nicolas Copernic

1473−1543

Astronome polonais, il publie en 1543 un ouvrage qui remet en cause la vision géocentrique traditionnelle de l'Univers considérant la Terre comme un astre immobile placé au centre. Fondée sur des observations et des calculs, sa théorie de l'héliocentrisme affirme que la Terre est un astre qui tourne autour du Soleil qui est au centre de l'Univers.

-

André Vésale

1514−1564

Médecin humaniste flamand, il conteste les théories médicales antiques et rejette l'enseignement de la médecine par la théorie. Appliquant la méthode scientifique expérimentale, il étudie les corps en disséquant des cadavres et diffuse ses connaissances en donnant des cours et en réalisant des planches anatomiques dans ses livres.

-

Ambroise Paré

1510−1590

Chirurgien français, il applique la démarche scientifique dans le but d'éviter les décès consécutifs aux opérations. Il met au point des techniques novatrices qui sauvent des vies comme par exemple la ligature des artères.