Déterminer si un matériau est biocompatibleExercice

On considère une nanocapsule dont le but est d'amener une molécule organique aux propriétés curatives dans un organe défini. Cette capsule est composée de quelques molécules organiques dont la taille est de quelques nanomètres de façon à protéger et à conserver la molécule curative. Une fois l'organe ciblé atteint, la nanocapsule est détruite par réaction chimique avec des espèces chimiques présentes uniquement dans cet organe. La molécule curative peut alors jouer son rôle.

La nanocapsule est-elle un matériau biocompatible ?

Les nanotechnologies sont omniprésentes dans notre quotidien. Par exemple, les produits cosmétiques sont composés de poudres que l'on étale sur la peau à base d'oxyde de silicium. Dans ces poudres, les industriels rajoutent des nanoparticules d'oxydes de titane qui permettent de réfléchir les rayons UV et ainsi de protéger la peau.

Les poudres cosmétiques sont-elles des matériaux biocompatibles ?

Les nanotechnologies sont omniprésentes dans notre quotidien. Dans le domaine du textile, on utilise des nanoparticules de métaux appartenant à la famille des terres rares pour modifier la couleur des vêtements en fonction de l'éclairage que reçoit le textile. Les terres rares sont des métaux présents en très faible quantité dans la croûte terrestre et notre organisme est très peu tolérant à de tels métaux.

Les nanoparticules de terres rares constituent-elles des matériaux biocompatibles ?

Les nanotechnologies sont omniprésentes dans notre quotidien. Dans le domaine du bâtiment, on utilise des nanoparticules de dioxyde de titane afin de rendre les bétons autonettoyants. Le titane est un métal lourd et le dioxyde de titane est un oxyde de ce métal. Le fait d'utiliser des nanoparticules est sujet à controverse car de telles particules sont suffisamment fines pour s'insérer dans l'organisme qui ne peut tolérer de tels oxydes métalliques.

Les nanoparticules en dioxyde de titane constituent-elles des matériaux biocompatibles ?

Dans le domaine de la santé, on utilise des prothèses faites en silicium que ce soit pour les prothèses de membres ou pour les prothèses dentaires. Ces matériaux sont utilisés pour leur grande résistance physique et leur neutralité vis-à-vis de l'organisme.

Les prothèses dentaires sont-elles des matériaux biocompatibles ?

Les dernières lentilles de contact souples sont faites en silicone-hydrogel. Ce matériau permet un apport optimisé de dioxygène à la cornée tout en assurant une mouillabilité suffisante pour rendre le port de la lentille confortable même sur de longues durées.

Les lentilles en silicone-hydrogel sont-elles des matériaux biocompatibles ?

Les colles cyanoacrylate sont des colles composées d'une molécule organique qui sert de monomère. Au contact de l'eau contenue sur la surface à coller, le monomère se polymérise permettant ainsi l'adhésion entre la surface et la colle. Ces colles constituent une famille de colle couramment appelée "Super Glu". Elles provoquent des irritations cutanées et doivent être manipulées avec précaution afin d'éviter tout contact avec les yeux.

Les colles cyanoacrylates sont-elles des matériaux biocompatibles ?

énoncé suivant