Devenir Premium
Se connecter
ou

Classes, stratification et mobilités sociales Exemples et citations

I

Analyser la structure sociale

L'inégalité dans notre société menace de s'établir structurellement à un niveau élevé. En effet, le rendement du capital est supérieur à la croissance économique.

Thomas Piketty

Le Capital au XXIe siècle

2013

Dans cet extrait, l'économiste français Thomas Piketty met en avant l'accroissement des inégalités économiques dans les sociétés occidentales après la phase de réduction des écarts de revenus qui avait marquée la période des Trente Glorieuses. Il souligne que parmi les facteurs qui expliquent l'accroissement des inégalités économiques, le rôle du capital détenu par les agents (patrimoine immobilier et actifs financiers) est déterminant par rapport aux salaires. Il montre ainsi dans son ouvrage que la rentabilité du capital est supérieure au taux de croissance économique, ce qui signifie que la possession de patrimoine immobilier et financier a permis aux détenteurs de ce patrimoine d'accroître leur écart avec ceux dont le patrimoine était faible.

La permanence d'inégalités structurées, d'autant plus violentes qu'elles sont situées hors du champ de la conscience, tend à montrer qu'un retour des classes sociales dans le champ politique pourrait avoir lieu.

Louis Chauvel

La Spirale du déclassement

2016

Dans cette citation, le sociologue français Louis Chauvel met en lumière les débats autour de la permanence du concept de classe sociale pour expliquer la stratification sociale. Pour Louis Chauvel, la division de la société en classes sociales reste actuelle. Elle est visible notamment dans les différences de mode de consommation et le phénomène de reproduction sociale. En revanche, il souligne que la conscience de classe et donc l'action collective des classes sociales s'est affaiblie.

Les groupes sont des galaxies qui grossissent ou réduisent, qui deviennent brillantes, s'illuminent et illuminent leurs voisines, ou au contraire s'affaiblissent et même peuvent s'éteindre. Et ces galaxies s'organisent en deux constellations principales : populaire et centrale ; et quelques constellations de moindre importance : les indépendants, les techniciens, l'élite dirigeante, les pauvres, etc.

Henri Mendras

La Seconde Révolution française

1988

Dans cette citation, le sociologue français Henri Mendras évoque la théorie de la moyennisation de la société. Pour lui, le concept de classes sociales est devenu inopérant en raison des grandes transformations économiques et sociales des Trente Glorieuses (réduction des inégalités, démocratisation de l'éducation et de la culture, homogénéisation des pratiques culturelles et sociales). La "moyennisation" de la société donne à la classe moyenne (population qui se considère ni riche ni pauvre) une place prépondérante dans la société.

Les inégalités de revenus et de patrimoines sont un bon exemple d'inégalités cumulatives. Le revenu engendre du patrimoine (les personnes ayant des hauts revenus peuvent épargner ou placer de l'argent) et le patrimoine engendre des revenus (intérêts du capital, dividendes des actions, loyers si les personnes achètent un logement qu'ils louent à d'autres, etc.). Ainsi, les personnes ayant initialement des revenus ou un niveau de patrimoine élevé ne cessent de les augmenter, creusant les inégalités avec les autres catégories de population.

II

Rendre compte de la mobilité sociale

La reproduction des inégalités sociales par l'école vient de la mise en œuvre d'un égalitarisme formel, à savoir que l'école traite comme "égaux en droits" des individus "inégaux en fait", c'est-à-dire inégalement préparés par leur culture familiale à assimiler un message pédagogique.

Pierre Bourdieu et Jean-Claude Passeron

Les Héritiers

1964

Dans cette citation, les sociologues français Pierre Bourdieu et Jean-Claude Passeron mettent en avant le mécanisme de la reproduction sociale des inégalités à l'école. Selon eux, c'est la transmission des capitaux dans la famille qui permet la réussite scolaire en raison de la proximité entre la culture attendue à l'école et celle des milieux favorisés et bourgeois.

La transmission du capital culturel est sans doute la forme la mieux dissimulée du capital héréditaire.

Pierre Bourdieu

Les Trois États du capital culturel

1979

Dans cette citation, Pierre Bourdieu met en lumière le caractère "incorporé" du capital culturel. Pour Pierre Bourdieu, le capital culturel correspond à l'ensemble des ressources culturelles dont dispose un individu (savoirs, connaissances et pratiques) en raison du groupe social auquel il appartient. Une partie de ce capital peut être transmis de façon objective (les biens matériels) ou institutionnels (les diplômes) par la société et le groupe mais une grande partie est transmise de façon inconsciente (incorporée) à travers la socialisation familiale (apprentissage inconscient de règles et de normes). Ce capital culturel incorporé joue pour Pierre Bourdieu un rôle important dans la reproduction sociale des inégalités (les classes aisées transmettant inconsciemment à leurs enfants les codes et pratiques qui leur permettront de prendre à leur tour la place occupée par les parents dans la société).

Le phénomène de tertiarisation provoque une diminution de l'importance quantitative du secteur primaire. Ainsi, d'une génération à l'autre, il y a de moins en moins d'emplois dans l'agriculture, et structurellement, de nombreux fils d'agriculteurs sont poussés à changer de métier.