Cinquième 2015-2016
Kartable
Cinquième 2015-2016

L'humanisme et la Renaissance

À partir du XIVe siècle, des érudits proposent une nouvelle vision de l'Homme et du savoir : l'humanisme. Ils croient aux capacités de l'Homme à progresser et à s'épanouir par la connaissance. Ils disposent de nouvelles sources de réflexion par l'étude des textes antiques et favorisent l'éducation de l'Homme.

Les idées des humanistes se répandent grâce à l'imprimerie, à leurs rencontres et à leurs correspondances.

La Renaissance artistique touche l'Italie, le nord de l'Europe et la France. La Renaissance propose une nouvelle conception de l'art. Les peintres, désormais considérés comme des artistes, n'utilisent plus seulement des sujets religieux. De nouvelles techniques, comme la perspective, permettent de réaliser des tableaux plus réalistes.

I

L'humanisme

A

Le renouvellement des savoirs

Érudit

Les érudits sont des personnes instruites et cultivées.

Érasme (1469 − 1536) est un érudit hollandais. Il est considéré comme le "Prince des humanistes".

Dès le XIVe siècle, des érudits proposent une nouvelle vision du savoir :

  • Ils critiquent le Moyen Âge qui leur apparaît comme une période d'ignorance.
  • Ils exaltent les savoirs de l'Antiquité.

Les contacts avec l'Orient contribuent à cette redécouverte des sources anciennes :

  • Les Byzantins fuient Constantinople tombée aux mains des Turcs ottomans en 1453 et se réfugient en Italie.
  • Les contacts avec le monde arabo-musulman permettent la diffusion des textes antiques traduits par les Arabes.

L'étude des langues anciennes permet une relecture des textes grecs et romains :

  • Ils apprennent le grec et le latin.
  • Ils recherchent les textes antiques oubliés ou transformés pendant le Moyen Âge.
  • Ils traduisent ces textes avec précision.
  • Une grande attention est portée à l'étude de la Bible à partir des manuscrits de l'Antiquité.
B

Les ambitions des humanistes

Les humanistes pensent que l'Homme doit exploiter ses capacités intellectuelles dans tous les domaines afin de permettre son épanouissement. L'Homme est maître de son destin car il possède le libre arbitre (la liberté de choisir).

L'éducation est fondamentale pour atteindre cet objectif :

  • Les humanistes critiquent les enseignements dispensés dans les universités.
  • Ils pensent que l'éducation doit donner l'envie d'apprendre.
  • L'éducation est le seul moyen pour l'Homme de progresser et d'atteindre ainsi le bonheur.
  • Erasme résume l'importance du rôle joué par l'éducation dans cette phrase : "on ne naît pas Homme, on le devient".

Les avancées sont importantes dans de nombreux domaines :

  • Des dissections sur le corps humain sont pratiquées et apportent de nouvelles connaissances en anatomie.
  • Des savants, comme Copernic et Galilée font des avancées considérables en astronomie.
  • Les érudits humanistes réfléchissent à l'homme et à la société.

Ce renouvellement du savoir par les humanistes participe au grand mouvement qui transforme l'Europe à partir du XIVe siècle et marque une rupture avec le Moyen Âge.

C

La diffusion de l'humanisme

Les humanistes bénéficient de l'invention de l'imprimerie :

  • Au Moyen Âge, les livres sont copiés à la main par des moines.
  • Gutenberg invente l'imprimerie et imprime la première Bible en 1455.
  • Ce procédé permet d'imprimer des livres plus rapidement et à moindre coût.
  • Les imprimeries deviennent des lieux importants dans la diffusion des idées humanistes.

L'humanisme se répand en Europe :

  • Les érudits sont soutenus et protégés par des mécènes comme Laurent de Médicis ou François Ier.
  • Les humanistes entretiennent des correspondances, voyagent et se rencontrent dans les grandes villes européennes.
  • Ils forment une "République des lettres".

Mécène

Un mécène est une personne puissante qui protège, accueille et finance un artiste.

Laurent de Médicis (1449 − 1492) est un mécène florentin.

II

La Renaissance

A

Les foyers de la Renaissance

L'Italie est le principal foyer de la Renaissance artistique :

  • Le développement du commerce favorise les grandes familles des villes marchandes italiennes.
  • Ces marchands, banquiers ou familles princières font du mécénat : ils accueillent, protègent et financent des artistes.
  • Le statut de l'artiste évolue car il acquiert un nouveau rôle. Il n'est plus considéré comme un travailleur manuel mais comme un créateur, un intellectuel.

De nombreuses familles italiennes font du mécénat :

  • Florence, dirigée par les Médicis, aide de nombreux artistes : Botticelli, Brunelleschi, etc. Cette ville domine les débuts de la Renaissance.
  • À Rome, les papes deviennent aussi d'importants mécènes et accueillent Raphaël et Michel-Ange.
  • Les Sforza à Milan, les familles marchandes vénitiennes, et de nombreuses villes italiennes, participent à ce mouvement.

D'autres régions d'Europe sont aussi des foyers de la Renaissance, notamment en Europe du Nord et en France :

  • Aux Pays-Bas, des peintres comme Jean Van Eyck et Pieter Brueghel sont des peintres de la Renaissance flamande.
  • En Allemagne, on retrouve Hans Holbein et Albrecht Dürer.
  • En France, François Ier fait venir à la cour de nombreux artistes comme Léonard de Vinci.
  • En France, des châteaux sont construits dans le style Renaissance, comme les châteaux de la Loire.
B

Un renouveau artistique

Les thèmes artistiques développés à la Renaissance se diversifient :

  • Les thèmes religieux influencent encore majoritairement les artistes (Véronèse, les noces de Cana, Michel-Ange et le plafond de la chapelle Sixtine).
  • Les thèmes antiques sont utilisés, la mythologie est une grande source d'inspiration.
  • Cette influence antique se retrouve dans l'architecture grâce à des éléments repris des constructions antiques : colonnades, fronton, dôme.
  • L'Homme est désormais un sujet digne d'étude et l'art du portrait se développe (La Joconde de Léonard de Vinci).
  • Les thèmes profanes, c'est-à-dire non religieux, sont davantage représentés.

La Renaissance développe de nouvelles techniques :

  • Les Italiens inventent la perspective.
  • Des artistes, comme Léonard de Vinci, dissèquent des corps qu'ils peignent de la manière la plus réaliste possible.
  • Jan Van Eyck invente la peinture à l'huile.

Perspective

La perspective est une technique de représentation en trois dimensions sur une surface plane.

Les peintres de la Renaissance utilisent la perspective pour donner une impression de profondeur à leurs tableaux. Raphaël utilise cette technique dans ses différentes toiles comme L'École d'Athènes.

-

L'Europe de la Renaissance

pub

Demandez à vos parents de vous abonner

Vous ne possédez pas de carte de crédit et vous voulez vous abonner à Kartable.

Vous pouvez choisir d'envoyer un SMS ou un email à vos parents grâce au champ ci-dessous. Ils recevront un récapitulatif de nos offres et pourront effectuer l'abonnement à votre place directement sur notre site.

J'ai une carte de crédit

Vous utilisez un navigateur non compatible avec notre application. Nous vous conseillons de choisir un autre navigateur pour une expérience optimale.