Première L 2016-2017
Kartable
Première L 2016-2017

Paroles, "Chanson des escargots qui vont à l'enterrement

Chanson des escargots qui vont à l'enterrement

À l'enterrement d'une feuille morte
Deux escargots s'en vont
Ils ont la coquille noire
Du crêpe autour des cornes
Ils s'en vont dans le noir
Un très beau soir d'automne
Hélas quand ils arrivent
C'est déjà le printemps
Les feuilles qui étaient mortes
Sont toutes ressuscitées
Et les deux escargots
Sont très désappointés
Mais voilà le soleil
Le soleil qui leur dit
Prenez prenez la peine
La peine de vous asseoir
Prenez un verre de bière
Si le cœur vous en dit
Prenez si ça vous plaît
L'autocar pour Paris
Il partira ce soir
Vous verrez du pays
Mais ne prenez pas le deuil
C'est moi qui vous le dis
Ça noircit le blanc de l'œil
Et puis ça enlaidit
Les histoires de cercueils
C'est triste et pas joli
Reprenez vos couleurs
Les couleurs de la vie
Alors toutes les bêtes
Les arbres et les plantes
Se mettent à chanter
À chanter à tue-tête
La vraie chanson vivante
La chanson de l'été
Et tout le monde de boire
Tout le monde de trinquer
C'est un très joli soir
Un joli soir d'été
Et les deux escargots
S'en retournent chez eux
Ils s'en vont très émus
Ils s'en vont très heureux
Comme ils ont beaucoup bu
Ils titubent un petit peu
Mais là-haut dans le ciel
La lune veille sur eux.

Jacques Prévert

Paroles

1945

I

Le thème de la mort

  • La mort est présente dès le début du poème, dans le titre, "Chanson des escargots qui vont à l'enterrement".
  • On trouve le champ lexical de la mort : "enterrement", "morte", "noire", "crêpe", "mortes", "deuil", "noircit", "cercueils", "triste".
  • Le terme "peine" est utilisé deux fois.
  • On peut remarquer l'interjection "Hélas".
  • L'atmosphère est triste au début du poème. Cette idée est renforcée par l'attitude des escargots qui sont "désappointés".
  • Il faut noter la répétition des verbes "partir" et "aller", que l'on peut associer à la mort.
II

La nature synonyme de vie et de beauté

  • Le thème de la nature est important dans le poème.
  • On peut remarquer le champ lexical de la nature : "escargots", "cornes", "feuille", "soleil", "lune", "arbre", "plante".
  • On peut relever plusieurs termes mélioratifs qui associent la nature à la vie et à la beauté : "beau", "couleurs", "vie".
  • Les escargots sont personnifiés. Ils sont "désappointés", ils parlent, ils boivent de la bière.
  • La nature est également personnifiée par le biais des "arbres" et des "plantes" qui chantent.
  • Le soleil et la lune sont eux aussi personnifiés : le premier parle tandis que la seconde "veille".
III

Un hymne à la vie

  • Le poème est un hymne à la vie.
  • Prévert oppose la "mort" à la "vie", "l'automne", saison de la mort, au "printemps", saison du renouvellement, et enfin à "l'été".
    On peut noter l'opposition de "noire" et des "couleurs".
  • La vie est plus forte que tout. Les feuilles sont "ressuscitées".
  • Le soleil pousse les escargots à profiter de la vie, par le biais de l'impératif : "Prenez, prenez". La répétition vise à renforcer l'ordre.
  • Le soleil représente le poète qui pousse les hommes à "chanter" une "vraie chanson vivante".
  • On peut observer la répétition du terme "vie" avec "vie" et "vivante".
  • Le poème se termine avec tous les personnages qui "boivent" et "trinquent" à la vie. La fête vient s'opposer à l'enterrement du début.
IV

Un poème fantaisiste

  • Ce poème est fantaisiste pour plusieurs raisons.
  • Il est construit comme une narration. D'abord, les escargots vont à l'enterrement.
  • On peut noter l'utilisation du "hélas" : malheureusement, ils arrivent trop tard. Les feuilles ont ressuscité.
    On perçoit l'humour du poète : les escargots sont tristes que les feuilles revivent.
  • La conjonction de coordination "mais" dans "Mais voilà" permet d'introduire l'apparition du soleil qui va enjoindre les escargots à profiter de la vie.
  • "Alors" est utilisé pour décrire la fête et la vie.
  • On peut remarquer que le vocabulaire est familier. Le soleil utilise un langage parlé : "si ça vous plaît", "autocar", "c'est moi qui vous le dis", "ça", "c'est triste et pas joli".
  • À la fin du poème, les escargots sont saouls : "boire", "trinquer", "très émus", "heureux", "bu", "titubent".
V

La musicalité

  • La musique est mise en avant avec les escargots qui "chantent".
  • Le poème est une "chanson".
  • Plusieurs répétitions font penser à des refrains. Répétitions toujours rapprochées de "couleurs", "soleil", "prenez", "chanter", "chanson". Ce sont des mots joyeux qui sont répétés.
  • On peut noter l'anaphore de "Ils s'en vont" à la fin du poème qui marque la fin.
  • Il y a de nombreuses rimes, souvent embrassées.

Sur quelle opposition est basée le poème ?

I. Le thème de la mort
II. La nature et la vie
III. Un appel à profiter de la vie

En quoi le poème est-il original ?

I. La narration d'une histoire
II. Une tonalité fantaisiste et un langage familier
III. Une chanson

En quoi ce poème est-il un hymne à la vie ?

I. La vie et la mort
II. La personnification du soleil qui encourage à vivre
III. Une fin de fête

pub

Demandez à vos parents de vous abonner

Vous ne possédez pas de carte de crédit et vous voulez vous abonner à Kartable.

Vous pouvez choisir d'envoyer un SMS ou un email à vos parents grâce au champ ci-dessous. Ils recevront un récapitulatif de nos offres et pourront effectuer l'abonnement à votre place directement sur notre site.

J'ai une carte de crédit

Vous utilisez un navigateur non compatible avec notre application. Nous vous conseillons de choisir un autre navigateur pour une expérience optimale.