Quatrième 2016-2017
Kartable
Quatrième 2016-2017

Des villes inégalement connectées aux réseaux de la mondialisation

La mondialisation contemporaine met en relation toujours plus étroite les territoires de la planète. Les villes occupent une place particulière dans ce phénomène ; elles sont au cœur du processus, elles en sont les relais les plus efficaces et les plus visibles. Cependant, elles ne sont pas toutes également intégrées à cette mondialisation.

I

Les moyens d'intégration des villes à la mondialisation

A

Les transports

La mise en relation des territoires qui caractérisent la mondialisation suppose des infrastructures de transport modernes et efficaces. Ainsi, pour intégrer pleinement la mondialisation et en bénéficier, les villes doivent donc s'ouvrir sur l'extérieur en aménageant des infrastructures portuaires ou aéroportuaires qui sont autant d'interfaces avec le reste du monde :

  • L'explosion du transport maritime étant au cœur de la mondialisation, les villes littorales apparaissent comme particulièrement stratégiques. Elles développent, avec le concours de nombreux acteurs privés et publics, des zones industrialo-portuaires et modernisent les équipements portuaires afin de pouvoir accueillir les supertankers, les méthaniers ou les géants des mers que sont devenus les porte-conteneurs. C'est le cas de Shanghai ou Shenzhen en Chine ou de Rotterdam en Europe.
  • L'accroissement des transports aériens suscite la modernisation et l'agrandissement des aéroports dont certains jouent le rôle de hubs à l'échelle mondiale ou régionale comme Heathrow à Londres, Paris-Charles-de-Gaulle à Paris, Atlanta aux États-Unis.

ZIP

Les ZIP sont des zones industrialo-portuaires, c'est-à-dire des espaces littoraux qui associent les fonctions traditionnelles d'un port (échanges de marchandises) à celles d'une zone industrielle (production, transformation). Elles sont au cœur de la mondialisation.

-
Porte-conteneurs dans le port de Rotterdam aux Pays-Bas

AlfvanBeem via Wikimedia Commons

Hub

Un hub est une plate-forme de correspondance qui apparaît comme une plaque tournante du transport aérien. Le hub aéroportuaire est un gros aéroport qui concentre les lignes aériennes long courrier et redistribue les passagers vers leur destination finale après un transit. On parle de Hub to Spoke en opposition au point to point qui relie directement deux territoires.

B

Le rôle de l'intégration économique

La mondialisation est avant tout une mondialisation économique et financière. La présence de sièges sociaux, de bourses, d'organisations internationales est un atout certain pour les villes qui les accueillent :

  • Les villes mondiales incitent donc par divers moyens les firmes transnationales (les FTN) à installer leurs sièges sociaux chez elles, dans des central business district comme Manhattan à New York, la City à Londres ou Pudong à Shanghai.
  • Les bourses comme Wall Street à New York ou Francfort en Allemagne sont d'excellents atouts pour une bonne intégration à la mondialisation ; elles font des villes qui les accueillent des villes de commandement de premier plan.
  • Les villes doivent aussi pouvoir accueillir des technopôles dynamiques et performants sur le modèle de la Silicon Valley de San Francisco spécialisée dans la technologie électronique de pointe.
  • Enfin, elles doivent offrir un cadre de vie attractif en développant une politique culturelle ambitieuse (musées, théâtres, opéras…) et en donnant l'image d'une ville dynamique (grands travaux de prestige, organisation de compétitions sportives ou d'événements à rayonnement mondial).

FTN

Une FTN est une firme transnationale, c'est-à-dire une grande entreprise implantée dans plusieurs pays grâce à des investissement directs à l'étranger (IDE) qui lui permettent d'ouvrir des filiales dont elle contrôle tout ou une partie (au moins 10%) du capital. Elle est un acteur majeur de la mondialisation.

-

Le central business district de Shinjuku à Tokyo

Morio via Wikimedia Commons

II

Une inégale intégration

A

Des facteurs d'intégration inégalement répartis

Les villes ne sont pas également intégrées au processus de mondialisation :

  • Les villes riches et développées du Nord ont été plus précocement intégrées en raison du rôle majeur joué par leurs pays dans la naissance et le renforcement de la mondialisation.
  • Les villes des pays émergents jouent un rôle croissant et tendent à s'agréger au réseau urbain du Nord ; elles se situent au Sud et sont les vitrines de pays s'étant progressivement intégrés à la mondialisation. On les trouve essentiellement en Asie ou en Amérique latine.
  • Les villes les plus marginalisées sont quant à elles situées à l'intérieur des continents et dans les pays les moins avancés (PMA) qui apparaissent comme des "angles morts" de la mondialisation. Cependant, certaines villes des pays du Nord sont marginalisées et victimes de la mondialisation. Il en est ainsi de certaines grandes villes de la Rust Belt aux États-Unis (Détroit).
B

Les villes qui profitent de la mondialisation

La mondialisation met en concurrence les territoires en général, et les villes en particulier. Celles qui profitent le plus de ce phénomène fonctionnent en réseau dans le cadre de ce que les géographes ont appelé l'archipel mégalopolitain mondial (AMM) :

  • Les villes de la côte Est des États-Unis réunies dans la mégalopolis américaine sont ainsi en étroites relations avec les villes de la dorsale européenne (de Londres à Milan en passant par Francfort) et celles de la mégalopole japonaise dominée par Tokyo. Ces mégalopoles constituent les centres d'impulsion de la mondialisation.
  • Elles sont ainsi au cœur des flux, qu'il s'agisse des flux financiers (IDE), économiques (commerce) ou des flux d'informations avec les NTIC (nouvelles technologies de l'information et de la communication).
  • Cependant, on peut noter que certaines villes des pays émergents tendent à s'intégrer à ce réseau : ce sont les villes-relais, ou pôles secondaires, de la mondialisation, Sao Paulo, Johannesburg ou Pékin en sont des exemples.

AMM

L'AMM est l'archipel mégalopolitain mondial, c'est-à-dire un réseau de mégalopoles qui fonctionnent en réseau à l'échelle mondiale. Ces mégalopoles mondiales concentrent hommes et activités économiques ; elles s'organisent autour de métropoles ou de villes mondiales.

-
L'archipel mégalopolitain mondial
C

Les villes en retrait de la mondialisation

Si la mondialisation favorise certaines villes, elle en rejette d'autres ; le retrait de ces villes peut avoir plusieurs causes :

  • La plupart des villes marginalisées se situent à l'intérieur des terres et sont victimes d'enclavement, ce qui est un handicap majeur quand on sait que les échanges mondiaux se font majoritairement par voie maritime.
  • Ces villes ne jouissent d'ailleurs pas d'une spécialisation fonctionnelle claire et ne peuvent donc faire valoir aucun avantage comparatif.
  • Enfin, elles peuvent être handicapées par le manque d'infrastructures modernes ou par l'insécurité qui dissuade les investisseurs et donc retarde l'intégration à la mondialisation.
III

Schéma bilan

-
pub

Demandez à vos parents de vous abonner

Vous ne possédez pas de carte de crédit et vous voulez vous abonner à Kartable.

Vous pouvez choisir d'envoyer un SMS ou un email à vos parents grâce au champ ci-dessous. Ils recevront un récapitulatif de nos offres et pourront effectuer l'abonnement à votre place directement sur notre site.

J'ai une carte de crédit

Vous utilisez un navigateur non compatible avec notre application. Nous vous conseillons de choisir un autre navigateur pour une expérience optimale.