Distinguer les figures par amplification ou atténuation Exercice fondamental

Dans la phrase suivante extraite du roman Les Misérables de Victor Hugo, identifier la figure par amplification ou atténuation (euphémisme, litote, hyperbole, gradation ou énumération) mise en œuvre. Justifier la réponse.

Cette petite grande âme venait de s'envoler.

Dans les vers suivants extraits de Cyrano de Bergerac d'Edmond Rostand, identifier les deux figures par amplification ou atténuation (euphémisme, litote, hyperbole, gradation ou énumération) mises en œuvre. Justifier la réponse.

C'est un roc !... c'est un pic... c'est un cap !
Que dis-je, c'est un cap ?... c'est une péninsule !

Dans la phrase suivante extraite de la fable "Le Faucon et le Chapeau" de La Fontaine, identifier la figure par amplification ou atténuation (euphémisme, litote, hyperbole, gradation ou énumération) mise en œuvre. Justifier la réponse.

Ce n'était pas un sot, non, non, et croyez-m'en,
Que le chien de Jean de Nivelle

Dans la phrase suivante extraite de Gargantua de François Rabelais, identifier la figure par amplification ou atténuation (euphémisme, litote, hyperbole, gradation ou énumération) mise en œuvre. Justifier la réponse.

Ensuite, le tapis vert étendu, on étalait force cartes, force dés, force tablettes et alors il jouait :
au flux,
à la prime,
à la vole,
à la pille,
à la triomphe,
à la Picardie,
au cent,
à l'épinet,
à la malheureuse,
au fourbi,
à la passe à dix,
à trente et un,
à paire et séquence,
au malheureux,
à la condemnade...

Dans le vers suivant extrait de la pièce Le Cid de Pierre Corneille, identifier la figure par amplification ou atténuation (euphémisme, litote, hyperbole, gradation ou énumération) mise en œuvre. Justifier la réponse.

Va ! je ne te hais point !

énoncé suivant