La fragmentation des espaces rurauxCours

La population rurale est toujours importante à l'échelle mondiale malgré la forte urbanisation et l'agriculture reste un secteur clé. Toutefois, les espaces agricoles connaissent des transformations importantes : l'agriculture change et de nouvelles activités se développent. Les populations rurales évoluent également. Entre permanences et mutations, les espaces ruraux sont fragmentés.

Quelles sont les permanences et les principales mutations qui entraînent la différenciation des dynamiques des espaces ruraux dans le monde ?

I

L'importante population rurale dans le monde

A

La répartition des ruraux dans le monde

Depuis 2007, dans le monde, la population urbaine est plus nombreuse que la population rurale. En 2018, la population rurale représente 45 % de la population totale : les ruraux sont environ 3,4 milliards. On note une différence de répartition de cette population entre les pays du Sud et les pays du Nord.

1

Le fort pourcentage de ruraux dans les pays du Sud

De nombreux pays d'Afrique ou du Sud de l'Asie ont des pourcentages de population rurale supérieurs à 50 %. 

  • Le Burundi (87 % en 2018), le Niger (84 %), le Malawi (83 %), le Rwanda (83 %), le Soudan du Sud (80 %), l'Éthiopie (79 %), le Tchad (77 %), l'Ouganda (76 %) sont les pays les plus ruraux en Afrique. 
  • La Papouasie-Nouvelle Guinée (87 %), le Népal (80 %), le Cambodge (77 %), l'Afghanistan (75 %), le Tadjikistan (73 %), la Birmanie (69 %), l'Inde (66 %) sont les pays d'Asie les moins urbanisés.

L'Asie du Sud est la région du monde la plus rurale. Les habitants des campagnes y représentent 66 % de la population totale. En Afrique subsaharienne, la population rurale représente encore 60 % de la population, 44 % en Asie de l'Est. L'Amérique latine est au contraire peu rurale (20 % de la population totale de la région).

La population rurale dans le monde (en % de la population totale)
La population rurale dans le monde (en % de la population totale)

© Banque mondiale, 2018

2

Le faible pourcentage de ruraux dans les pays du Nord

La population rurale est moins nombreuse dans les pays du Nord. Elle représente 18 % de la population totale en Amérique du Nord et 24 % au sein de l'Union européenne. 

L'Amérique du Nord, l'Union européenne et les États d'Europe centrale ne regroupent que 445 millions de ruraux (dont 58 millions aux États-Unis), soit 13 % de la population rurale mondiale.

La comparaison selon le niveau de développement montre que la ruralité est plus faible dans les pays les plus riches. Si la population rurale représente 66 % de la population totale dans les Pays les moins avancés (PMA), les ruraux comptent pour moins de 20 % de la population des États les plus riches.

B

Des ruraux de plus en plus nombreux à l'échelle mondiale

La population rurale mondiale continue à progresser en nombre à l'échelle mondiale : les effectifs diminuent dans les pays les plus riches mais augmentent fortement en Afrique et en Asie. 

Depuis 1960, la population rurale a plus que triplé en Afrique, elle a été multipliée par 2,5 en Asie du Sud. Depuis le début du XXIe siècle, la population rurale africaine a encore été multipliée par 1,5 et par 1,2 en Asie du Sud. Cette augmentation s'explique surtout par un accroissement naturel très positif, avec une forte natalité. La fécondité est plus forte dans les campagnes que dans les villes de ces régions du monde.

Document 1

L'évolution de la population rurale dans le monde (en %) 1960−2018

Source : © Banque mondiale, 2018

  1960 1980 2000 2018
% de ruraux dans le monde 66,4 60,6 53,3 59,8
% de ruraux en Afrique subsaharienne 85,3 77,6 68,6 59,8
% de ruraux en Asie du Sud 83,2 77,6 72,6 66
% de ruraux dans l'Union européenne 38,7 31 28,2 24,3
% de ruraux en Amérique du Nord 30 26 20,8 17,8
Document 2

L'évolution de la population rurale dans le monde (en nombre d'habitants) 1960 – 2018

Source : © Banque mondiale, 2018

  1960 1980 2000 2018
Nombre de ruraux dans le monde 2 milliards 2,7 milliards 3,2 milliards 3,4 milliards
Nombre de ruraux en Afrique subsaharienne 193,8 millions 297,5 millions 456,7 millions 645 millions
Nombre de ruraux en Asie du Sud 476,9 millions 699,5 millions 994,5 millions 1 197,6 millions
Nombre de ruraux dans l'Union européenne 158,7 millions 148,6 millions 137,8 millions 124,8 millions
Nombre de ruraux en Amérique du Nord 59,7 millions 65,6 millions 65,4 millions 64,9 millions
C

L'activité agricole dans le monde

Globalement, la part des agriculteurs dans la population rurale diminue mais leurs effectifs augmentent. On compte environ 1,3 milliard d'agriculteurs dans le monde en 2018 contre environ 843 millions en 1960.

1

L'importante activité agricole dans les pays du Sud

Dans les pays du Sud, l'activité agricole est importante. De nombreuses personnes travaillent dans ce secteur et le nombre de terres agricoles reste élevé. L'agriculture demeure la première source de ressources.

En Afrique et en Asie, la part de l'agriculture dans les emplois demeure encore très élevée. 

  • En Afrique subsaharienne, les agriculteurs représentent plus de 55 % des actifs, 44 % en Asie du Sud. Au Burundi, plus de 90 % des emplois sont agricoles, 82 % au Tchad, 76 % au Niger, 73 % en République centrafricaine, 72 % au Malawi, au Mozambique et en Somalie, 71 % en Ouganda. 
  • En Asie, continent qui regroupe les effectifs d'agriculteurs les plus importants, ils représentent 70 % au Népal et 68 % en Papouasie-Nouvelle Guinée.
La population agricole dans le monde en 2017 (% d'emplois dans l'agriculture)
La population agricole dans le monde en 2017 (% d'emplois dans l'agriculture)

© Banque mondiale, 2018

De nombreux pays d'Afrique ont encore plus des  \dfrac{3}{4} de leur superficie qui sont des terres agricoles (pour une moyenne mondiale de 37 % en 2018) : 80 % en Afrique du Sud, 77 % au Nigéria, 71 % à Madagascar, 70 % en Somalie. En Asie, les terres agricoles occupent 71 % du territoire en Mongolie, 60 % en Inde.  

Dans la plupart des pays du Sud, l'agriculture demeure la première source de ressources. Les espaces agricoles s'étendent sur de vastes espaces et mobilisent une main-d'œuvre nombreuse car les méthodes de production sont traditionnelles et peu mécanisées.

La riziculture est un exemple de production traditionnelle qui mobilise et nourrit des millions de personnes. En effet, la production se fait manuellement et exige une main-d'œuvre nombreuse. Les quantités produites permettent de nourrir cette population.

Rizières dans les Philippines
Rizières dans les Philippines

© Wikimedia Commons

Le pourcentage de terres agricoles (en % de la superficie totale des États) dans le monde
Le pourcentage de terres agricoles (en % de la superficie totale des États) dans le monde

© Banque mondiale, 2018

2

L'activité agricole dans les pays du Nord

La population active agricole représente une part très réduite des emplois dans les pays d'Europe ou d'Amérique du Nord même si le poids économique de l'agriculture reste important.

La part des actifs agricoles est de 4 % en 2018 au sein de l'Union européenne, de 1 % en Amérique du Nord et plus globalement de 3 % dans les pays dont le PIB est élevé.

Le poids économique de l'agriculture demeure essentiel. Les pays du Nord ont relevé le défi alimentaire depuis longtemps et s'imposent comme des puissances agricoles à l'échelle mondiale, grâce aux technologies utilisées dans leurs exploitations.

Les États-Unis, l'Union européenne et la Chine (pays émergent) assurent ainsi plus de 50 % de la production agricole mondiale totale.

II

Des espaces agricoles au dynamisme variable

A

Les espaces agricoles dans les pays riches du Nord

1

L'agriculture productiviste et ses impacts sur les paysages

Les pays les plus riches se caractérisent d'abord par le développement d'une agriculture productiviste qui a des impacts importants sur les paysages.

Cette agriculture domine en Europe ou en Amérique du Nord, où se situent les grandes puissances agricoles mondiales. Elle se développe également au Japon, en Australie, dans les pays émergents. Les exploitations sont de moins en moins nombreuses (diminution de la main-d'œuvre agricole) mais de plus en plus vastes. Elles se caractérisent aujourd'hui par leur matériel très performant. Les machines puissantes et nombreuses réduisent le besoin de main-d'œuvre et augmentent les rendements. L'utilisation de ces machines se développe en même temps que les exploitations se spécialisent sur une production, abandonnant la polyculture.

Polyculture

La polyculture est une pratique qui associe plusieurs types de productions, par exemple l'élevage et la culture de céréales.

L'agriculture des États-Unis profite d'un appui scientifique considérable : 50 000 chercheurs, des universités agricoles, des stations expérimentales, un service de recherche agricole favorisant la création de nouvelles espèces, animales et végétales (OGM). L'utilisation de plus en plus importante de l'informatique accroît encore le niveau de performance (connaissance précise de la composition des sols par images satellites, téléguidage des engins par GPS). 

Le recours aux engrais chimiques accroît fortement la productivité et les rendements, tout comme l'irrigation.

L'irrigation est pratiquée à l'ouest des États-Unis dans des régions au climat aride, parfois désertiques, en Californie, au Nebraska, en Arizona.

Terres irriguées au milieu du désert d'Arizona, États-Unis
Terres irriguées au milieu du désert d'Arizona, États-Unis

© Wikimedia Commons

Ces pratiques agricoles sont développées au service d'une agriculture commerciale, intégrée à l'agrobusiness. La production agricole constitue ainsi un maillon de la chaîne agroalimentaire avec, en amont, la recherche et l'industrie chimique et mécanique, et, en aval, le stockage, le transport, la transformation et la vente qui se fait à l'échelle mondiale.

Agrobusiness

L'agrobusiness est l'ensemble des activités liées à la production agricole, qui constituent la filière agroalimentaire.

Espace rural en Arizona (États-Unis) où se pratique un élevage intensif dans des feedlots (parcs d'engraissement industrialisé)
Espace rural en Arizona (États-Unis) où se pratique un élevage intensif dans des feedlots (parcs d'engraissement industrialisé)

© Wikimedia Commons

Les pratiques agricoles trop intensives et fortement spécialisées ont provoqué l'épuisement des sols et leur pollution. L'usage de l'eau pour l'irrigation tend à épuiser ces nappes phréatiques au point de créer des situations de pénurie d'eau pour les populations.

2

Le développement d'une agriculture durable

On assiste depuis quelques années à la revalorisation de systèmes agricoles plus soucieux de la protection de l'environnement. On parle d'agriculture durable. 

Pour relever le défi environnemental, les États subventionnent les petites exploitations familiales.

En Europe, les petites exploitations familiales reçoivent une aide financière non seulement de leur gouvernement mais aussi de l'Union européenne.

Des législations plus strictes tentent :

  • d'encadrer l'utilisation des produits chimiques en pratiquant une agriculture raisonnée (ceux interdits sont de plus en plus nombreux) ;
  • de promouvoir l'agriculture extensive, plus durable puisqu'elle préserve l'équilibre de l'écosystème ;
  • de faciliter la conversion à l'agriculture biologique ;
  • de promouvoir les productions agricoles locales qui valorisent les terroirs (création de labels de qualité) ;
  • d'encourager l'élaboration de circuits courts.
Campagne du Morvan (France) où se pratique un élevage traditionnel extensif
Campagne du Morvan (France) où se pratique un élevage traditionnel extensif

© Wikimedia Commons

B

Les espaces agricoles dans les pays pauvres du Sud

Dans les pays du Sud, souvent plus pauvres, l'agriculture est encore largement vivrière : elle sert à nourrir l'agriculteur et sa famille. Une agriculture productiviste existe toutefois dans certains pays du Sud, mais elle est limitée. Cette agriculture ne parvient pas à mettre tous les habitants à l'abri des crises alimentaires.

L'agriculture vivrière est est peu mécanisée. Une grande partie des travaux se font donc manuellement ou avec un outillage rudimentaire et mobilise de la main-d'œuvre.

L'agriculture productiviste existe dans les pays du Sud même si elle reste encore limitée. Elle se développe dans les pays émergents comme la Chine ou l'Inde et des pays du Sud sont aujourd'hui exportateurs de produits agricoles.

Le Brésil est un grand pays exportateur de productions d'élevage ou de soja.

Seulement, cette agriculture ne parvient pas à mettre tous les habitants à l'abri de crises alimentaires. En 2016, 108 millions de personnes dans le monde vivaient en situation de crise alimentaire. La plupart sont localisées dans les pays du Sud et particulièrement en Afrique.

Les raisons de ces crises alimentaires sont souvent la guerre (Yémen, Afghanistan, Syrie, Soudan du Sud) et les catastrophes climatiques (Éthiopie, Malawi, Zimbabwe, Haïti).

Les types d'agriculture dans le monde

Les types d'agriculture dans le monde

III

Les liens entre villes et campagnes

A

Le rapprochement entre espaces ruraux et villes

1

Un espace rural isolé

Les territoires ruraux dans les pays développés sont souvent enclavés, isolés et éloignés des villes.

  • Ce sont des espaces dont les densités de population sont faibles, inférieures à 30 hab./km2
  • Leur évolution démographique se caractérise par le vieillissement de leur population. 
  • L'accroissement naturel est faible ou négatif. 
  • Le solde migratoire est souvent négatif et marqué par le départ des habitants jeunes. 

 

On note toutefois l'arrivée de nouveaux habitants, des familles retraitées ou des familles avec des enfants souhaitant retrouver un cadre de vie plus calme, éloigné des nuisances urbaines.

Le village de Sinard, commune du Rhône-Alpes-AuvergneCe village rural se caractérise par une faible densité de peuplement et la dispersion de l'habitat. Une place importante est laissée aux champs, aux friches et à la forêt.
Le village de Sinard, commune du Rhône-Alpes-AuvergneCe village rural se caractérise par une faible densité de peuplement et la dispersion de l'habitat. Une place importante est laissée aux champs, aux friches et à la forêt.

© Wikimedia Commons

2

L'étalement des villes et la périurbanisation

L'augmentation de la population urbaine s'est accompagnée d'un étalement des espaces urbanisés sur le territoire. C'est principalement le cas dans les pays développés et émergents.  Les espaces ruraux en périphérie des villes sont ainsi devenus des espaces ruraux périurbains.

Ils sont caractérisés par la multiplication des nouveaux lotissements et des maisons individuelles autour d'un lieu plus ancien (un village, une route, une église, etc.). Cet étalement s'explique surtout par des loyers moins élevés et un cadre de vie plus agréable à la campagne. Il entraîne la diminution des terres agricoles.

Un espace périurbain en France : on distingue les constructions récentes et les anciennes terres agricoles autour.
Un espace périurbain en France : on distingue les constructions récentes et les anciennes terres agricoles autour.

© Wikimedia Commons

B

La connexion entre les espaces ruraux et les villes

Les mutations dans les campagnes aboutissent à une différenciation des espaces ruraux selon leur connexion avec les villes. 

Les campagnes profondes agricoles sont enclavées et peu connectées aux villes, si ce n'est par l'exode rural saisonnier de certains villageois et par la vente de leur production sur les marchés urbains.

Les campagnes périurbaines sont de plus en plus connectées aux villes car elles ont une fonction principalement résidentielle. Les nouveaux habitants des espaces ruraux périurbains ont besoin de faire des allers-retours quotidiens entre leur domicile et leur lieu de travail. Les infrastructures de transport rapide se multiplient ainsi pour relier le centre-ville et l'espace périurbain. 

Les campagnes qui se transforment avec l'arrivée de nouveaux habitants et la diversification de leurs activités sont très connectées aux villes. De nouveaux pôles se multiplient ainsi sur ces espaces ruraux :  

  • des zones commerciales proposent des magasins spécialisés (bricolage, sports, électroménager, jardinerie, etc.), des restaurants, des espaces récréatifs (complexes cinématographiques, « aqualands », etc.) ;
  • des zones d'activités économiques (industries, artisanat, immeubles de bureaux, campus universitaires, laboratoires, parcs scientifiques) ; 
  • des entrepôts situés près des grands échangeurs autoroutiers ou des aéroports.

L'aéroport de Lyon-Saint-Exupéry se situe en pleine campagne, à environ 25 km de Lyon. Il est connecté à des Lignes à grande vitesse (LGV) et des autoroutes, qui permettent de rejoindre Lyon en moins de 30 minutes.

Aéroport de Lyon-Saint-Exupéry, situé à 25 km de Lyon

Aéroport de Lyon-Saint-Exupéry, situé à 25 km de Lyon

© Wikimedia Commons