L'affirmation de l'État dans le royaume de FrancePersonnages

-

François Ier

1494−1547

Français 

Roi de France de 1515 à 1547, il tombe sous le charme de l'art italien et se fait mécène en finançant de grands projets comme la construction des châteaux de la Loire et l'extension du palais du Louvre à Paris. Il fonde le Collège de France et l'Imprimerie nationale et fait de la France un important foyer artistique. Il invite en France Léonard de Vinci qui apporte avec lui le portrait de La Joconde. Il mène les guerres d'Italie et renforce le pouvoir monarchique. Il impose le français comme langue officielle du royaume.

-

Henri IV

1553−1610

Français 

Premier des rois Bourbon, il devient roi en 1589 et réussit à imposer l'édit de tolérance de Nantes ; il initie une politique ambitieuse visant à restaurer la prospérité du royaume.

-

Jean-Baptiste Colbert

1619−1683

Français 

Il est le grand ministre du début du règne de Louis XIV. Il participe à la construction de la « religion royale » et à l'enrichissement du royaume grâce à sa politique mercantiliste.

-

Sébastien Le Prestre de Vauban

1633−1707

Français 

Maréchal de France, il a œuvré à la grandeur du royaume en construisant la « ceinture de fer » jalonnée de forteresses difficilement prenables. Il est un précurseur des Lumières avec sa Dîme royale parue en 1707.

-

Louis XIV

1638−1715

Français 

Le « Roi-Soleil » apparaît comme l'archétype du monarque absolu de droit divin après un début de règne marqué par la Fronde. Il domestique sa noblesse en l'attirant à Versailles. Ce palais est l'écrin de l'absolutisme à la française en raison du faste déployé pour glorifier le roi et de l'étiquette qui assigne à chacun une place précise.