Nouveaux rapports de puissance et enjeux mondiauxPersonnages

-

Mikhaïl Gorbatchev

1931

Mikhaïl Gorbatchev est né en 1931 en URSS. Fils de paysan, il devient après des études de droit un brillant cadre communiste, repéré par le chef du KGB (les services secrets soviétiques), Iouri Andropov. Il arrive au pouvoir le 11 mars 1985 à 54 ans et tente de réformer l'URSS, constatant qu'elle connaît une triple crise profonde : économique et sociale, politique et internationale. Il met en place une nouvelle politique : d'une part, la perestroïka qui vise à restructurer l'économie et la société et, d'autre part, la glasnost qui insère des éléments de liberté au sein du régime totalitaire soviétique. Il accepte la réunification allemande en 1991 et la démocratisation de l'Europe de l'Est et, face aux mouvements de contestation et de dislocation à l'intérieur même de l'URSS, finit par démissionner le 25 décembre 1991.

-

Saddam Hussein

1937−2006

Saddam Hussein est né en 1937. Membre du parti nationaliste Baas, à la fois laïque et socialiste, il s'empare du pouvoir en 1979. Dès lors, il établit une dictature qui repose sur un nationalisme laïque. De 1980 à 1988, il conduit son pays dans une guerre contre l'Iran, au cours de laquelle il recourt aux armes chimiques. En 1990, il tente d'annexer le Koweït, ce qui déclenche la guerre du Golfe en 1991. Il est renversé lors de la seconde guerre du Golfe par l'offensive des armées américaines, le 9 avril 2003. Capturé par les forces spéciales américaines, il est jugé en Irak, condamné à mort et pendu en 2006.

-

Slobodan Milosevic

1941−2006

Slobodan Milosevic est né en 1941. Président de la Serbie de 1989 à 2000, il est l'un des principaux responsables des guerres qui ensanglantent l'ex-Yougoslavie en 1991−1995 et 1998−1999. Partisan d'un nationalisme radical, il organise l'épuration ethnique des territoires où vivent les Serbes. Il est jugé par le TPIY pour crime contre l'humanité et génocide à partir de 2001, mais sa mort prématurée met un terme à son procès.

-

George W. Bush

1946

George W. Bush est né en 1946. Après des études de droit, il participe en 1988 à la campagne électorale de son père. Il est élu à deux reprises gouverneur du Texas (1994 et 1998). En 2000, candidat du Parti républicain, il est élu à la présidence. Le début de son mandat est marqué par les attentats terroristes du 11 septembre 2001 qui vont l'obliger à réorienter sa diplomatie. Influencé par les faucons néo-conservateurs, il fonde son action sur l'unilatéralisme dans le règlement des conflits mondiaux (guerre en Irak).

-

Bill Clinton

Bill Clinton est né en 1946. Après des études de droit, il est élu gouverneur de l'Arkansas en 1978 puis en 1982. En 1992, il bat le président sortant, George Bush, à l'élection présidentielle et est réélu à la présidence en 1996. En matière de politique étrangère, Bill Clinton prône l'enlargement et engage son pays dans la lutte contre la prolifération nucléaire. Sous sa présidence, les États-Unis jouent un rôle d'arbitre dans différents conflits et président à la signature de plusieurs traités : accords israélo-palestiniens en 1993, accords de Dayton sur la Bosnie en 1995.

-

Barack Obama

1961

Barack Obama est né en 1961. Devenu avocat, il enseigne le droit constitutionnel à l'université de Chicago. Il devient Sénateur démocrate de l'Illinois en 1997, puis Sénateur des États-Unis en 2004. En 2008, il est élu président des États-Unis à l'âge de 47 ans. Il reçoit le prix Nobel de la paix en 2009. Il parvient à mettre en place sa réforme de la santé, devenue symbole de ses promesses électorales, malgré une popularité intérieure en baisse, manifestée aux élections de mi-mandat. Il est néanmoins réélu une seconde fois en 2012.