La diffusion des savoirs musulmansQuestions sur documents

Document 1

L'essor des sciences dans les villes du monde musulman

Les villes du mondes musulmans s'enrichissent grâce au commerce et deviennent des lieux où les sciences s'épanouissent comme Bagdad ou Cordoue. Les califes s'entourent de savants et font construire des écoles et des bibliothèques. À Tolède, au Caire, à Marrakech, à Palerme, d'importants centres de traductions sont créés. Les bibliothèques du Caire et de Cordoue sont les plus grandes du Moyen Âge.

Les œuvres grecques, latines, perses et indiennes sont rassemblées et traduites en Arabe dès le XIe siècle et surtout les XIIe et XIIIe siècles. Les différents domaines scientifiques comme l'astronomie, les mathématiques ou encore la médecine se développent. Des techniques sont aussi transmises aux Européens, comme la fabrication du papier, des instruments de navigation, etc.

Document 2

Traité astronomique du persan Abd al-Rahman al-Sufi (Xe siècle) représentant la constellation des Gémeaux

-

Traité de l'astronome Abd al-Rahman al-Sufi via Flickr

De quel siècle le document 2 date-t-il ?

Le document 2 est un traité scientifique.

De quelle science est-il question dans ce traité ?

D'après le document 1, où les savoirs musulmans se développent-ils au Moyen Âge ?

D'après le document 1, durant quels siècles les traductions d'œuvres scientifiques en arabe sont-elles les plus nombreuses ?