Le mouvement ouvrier allemand de 1914 à 1933 Questions sur documents

Document 1

La proclamation de la République socialiste libre d'Allemagne

Karl Liebknecht

9 novembre 1918

Camarades, le jour de la liberté s'est levé. Plus jamais un Hohenzoller [famille impériale] ne foulera cette place. [...] Camarades, je proclame la république socialiste libre d'Allemagne, qui doit rassembler tous les peuples, dans laquelle il ne doit plus y avoir d'esclaves, dans laquelle chaque ouvrier honnête recevra le juste salaire de son travail. La domination du capitalisme qui a transformé l'Europe en un champ de cadavres est brisée. [...] Mais si le vieux monde est abattu, nous ne devons pas croire que notre tâche est achevée. Nous devons concentrer toutes nos forces pour construire le gouvernement des ouvriers et des soldats et pour instaurer un nouvel ordre étatique du prolétariat, un ordre de paix, de bonheur et de liberté pour tous nos frères allemands et pour nos frères dans le monde entier. Nous leur tendons la main et les appelons à achever la révolution mondiale. Que ceux d'entre vous qui veulent voir réalisées la république socialiste libre d'Allemagne et la révolution mondiale lèvent la main en guise de serment.

Document 2

La division du mouvement ouvrier

Internationale communiste, IVe Congrès, Programme adopté à Moscou

1e septembre 1928

En politique intérieure, la social-démocratie se donne pour tâche de soutenir le régime capitaliste et de collaborer avec lui. Appui sans réserves à la rationalisation et à la stabilité du capitalisme, paix des classes, "paix industrielle", politique d'intégration des organisations ouvrières aux organisations patronales et à l'État impérialiste spoliateur, application de la "démocratie économique" qui n'est en réalité que la subordination complète au capital trusté, culte de l'État impérialiste et particulièrement de ses enseignes pseudo-démocratiques, participation à la formation des organes de cet État (police, armée, gendarmerie, justice de classe), défense de cet État contre toute attaque du prolétariat communiste révolutionnaire, rôle de bourreau de la social-démocratie dans les crises révolutionnaires, telle est la politique intérieure du réformisme. Simulant la lutte syndicale, le réformisme se donne pour tâche, dans ce domaine également, d'éviter tout ébranlement à la classe capitaliste et d'assurer en tout cas l'inviolabilité complète de la propriété capitaliste.
Dans le domaine de la théorie, la social-démocratie, passant du révisionnisme à un réformisme libéral-bourgeois achevé et au social-impérialisme avéré, a complètement renié le marxisme.

Classer les éléments permettant de présenter les deux documents.

Ce document annonce la naissance de la République socialiste libre d'Allemagne.

Il date du 1e septembre 1928.

L'auteur est Karl Liebknecht.

C'est une proclamation faite lors d'un discours.

Il date du 9 novembre 1918;

C'est un programme politique issu du VIe Congrès de l'Internationale communiste.

Ce texte a été écrit par l'Internationale communiste.

Ce texte indique aux partis communistes l'attitude à adopter face aux partis social-démocrates.

Document 1

Document 2

Karl Liebknecht, dans le document 1, oppose l'Allemagne d'avant la Première Guerre mondiale et celle qu'il souhaite créer dans le cadre de la République socialiste libre d'Allemagne. Classer les extraits suivants dans la société qu'ils décrivent.

"Un ordre de paix, de bonheur et de liberté"

"La domination du capitalisme"

"La révolution mondiale"

"Un champ de cadavres"

"Le gouvernement des ouvriers et des soldats"

"Le vieux monde"

Allemagne avant la Première Guerre mondiale

La République socialiste libre d'Allemagne

D'après le document 2, comment l'Internationale communiste considère les partis social-démocrates ?