La natureAuteurs

-

Aristote

384 av. J.-C.−322 av. J.-C.

Fils d'un médecin, Aristote naît à Stagire en Macédoine en 384 av. J.-C. Il est le disciple de Platon à l'Académie. Il devient le précepteur d'Alexandre le Grand par la suite. Aristote finit par rejeter les théories de Platon et apporte une méthode philosophique empirique, recherchant toujours la vérité. Il fonde trois écoles de philosophie dont la plus connue est le Lycée à Athènes, dans laquelle il donne deux types de cours : le matin, le cours « ésotérique » réservé aux disciples initiés ; l'après-midi, le cours « exotérique » ouvert à tous. La démarche philosophique d'Aristote consiste à s'intéresser aux apparences, aux choses étranges que l'on peut percevoir au quotidien, pour mener par la suite une pensée sur la place de l'homme au sein de l'Univers. Aristote meurt en 322 av. J.-C.

Œuvres principales
Métaphysique
Les Politiques
Poétique
Éthique à Nicomaque

-

Lucrèce

Vers 98−55 av. J.-C.

Lucrèce est un philosophe latin connu pour son long poème De rerum natura dans lequel il décrit le monde selon les principes d'Épicure. Il est à l'origine de l'idée de clinamen et de matérialité de l'âme.                                                                 

Œuvre principale
De rerum natura

-

René Descartes

1596−1650

Né en Touraine en 1596, Descartes est élevé par sa grand-mère. Après une formation militaire, à vingt ans, il entreprend de nombreux voyages à travers l'Europe. Homme de sciences, il se base sur une conception rationnelle du monde. Il est célèbre pour la formule cogito ergo sum (« je pense donc je suis ») qu'il mentionne dans son Discours de la méthode en 1637 et dans les Méditations métaphysiques. Cherchant à établir une vérité absolue, Descartes décide de mettre au point une méthode du doute qui remet en cause toutes les vérités établies jusqu'alors.  Il est considéré comme l'un des plus grands philosophes de son temps. Il meurt en 1650.

Œuvres principales 
Discours de la méthode
Méditations métaphysiques

 

-

Blaise Pascal

1623−1662

Blaise Pascal naît en 1623. Génie mathématique et inventeur, il est également un grand théologien. Penseur pessimiste, il a une conscience aiguë de la misère humaine et des limites de la raison. De santé fragile, il meurt en 1662.

Œuvres principales
Les Provinciales
L'Art de persuader
De l'esprit géométrique
Pensées (ouvrage posthume)

 

-

Jean-Jacques Rousseau

1712−1778

Jean-Jacques Rousseau naît en 1712. Il perd sa mère alors qu'il est très jeune, puis il est abandonné par son père à l'âge de dix ans et est élevé par son oncle. Il vit une vie d'errance. Plus tard, il rencontre Madame de Warens, qui devient sa maîtresse et bienfaitrice. À trente ans, il devient précepteur dans une famille à Lyon. Puis il retourne à Paris, où il vit avec une servante, Thérèse Levasseur, avec qui il a cinq enfants qu'il abandonne. Diderot, avec qui il se lie d'amitié, lui demande de participer à son vaste projet encyclopédique. Au sommet de sa gloire en 1750 grâce à son Discours sur les sciences et les arts, Rousseau abandonne Thérèse Levasseur pour revenir dans sa contrée natale. Il en profite pour y entreprendre la rédaction de ses œuvres les plus connues comme Émile ou De l'éducation. Après divers voyages à l'étranger, il retourne vivre en France pour terminer sa vie dans l'isolement. Il meurt en 1778.

Œuvres principales
Du contrat social
Discours sur les sciences et les arts
La Nouvelle Héloïse
Émile ou De l'éducation
Discours sur l'origine et les fondements de l'inégalité parmi les hommes
Les Confessions
Les Rêveries du promeneur solitaire

-

Denis Diderot

1713−1784

Fils d'un maître coutelier, Diderot naît en 1713. Il suit des études au lycée Louis-le-Grand et devient maître des Arts. Durant quelques années, il mène une vie de bohème et croise le chemin de Jean-Jacques Rousseau avec qui il se lie d'amitié. Alors que ses premiers ouvrages sont condamnés par l'Église dès leur parution, il est chargé par le libraire Le Breton de s'occuper de la direction de l'Encyclopédie avec d'Alembert. Diderot est condamné à la suite de la parution de son essai intitulé Lettre sur les aveugles et à l'usage de ceux qui voient. Après sa libération, il consacre plus de vingt ans de sa vie à l'élaboration de l'Encyclopédie. En 1759, il publie son premier Salon, qui en fait l'un des fondateurs de la critique d'art. Une fois l'Encyclopédie achevée, il décide de retourner vers des formes d'écriture différentes, avec notamment Supplément au voyage de Bougainville. Il meurt en 1784.

Œuvres principales 
Le Neveu de Rameau
Jacques le Fataliste et son maître
Supplément au voyage de Bougainville

-

Emmanuel Kant

1724−1804

Emmanuel Kant naît en Prusse-Orientale en 1724. Pétri de morale religieuse, il est attiré par les sciences, qu'il enseigne à partir de 1755 à l'université de Königsberg. La philosophie kantienne répond à trois questions, dont l'une touche à la métaphysique (Que puis-je connaître ?), l'autre à la morale (Que dois-je faire ?) et la dernière à la religion (Que m'est-il permis d'espérer ?). Kant meurt en 1804.

Œuvres principales
Critique de la raison pure
Fondements de la métaphysique des mœurs
Critique de la raison pratique
La Religion dans les limites de la simple raison
Projet de paix perpétuelle

-

Edmund Husserl

1859−1938

Edmund Husserl est né en 1859. Élève modèle, il s'intéresse à la science, la philosophie et aux mathématiques, qu'il part étudier à Leipzig. C'est alors qu'il cherche à prouver une corrélation entre les mathématiques et la psychologie et ouvre la voie à la phénoménologie, en tentant de dépasser l'idéalisme de Kant. Selon Husserl, la conscience ne peut pas exister indépendamment d'un objet, elle est toujours conscience de quelque chose. En 1916, il devient enseignant mais est contraint de démissionner en 1936 à cause de ses origines juives. Par la suite, Husserl influence Heidegger, Sartre et Merleau-Ponty.

Œuvre principale
Philosophie de l'arithmétique

-

Gaston Bachelard

1884−1962

Gaston Bachelard naît en France en 1884 dans une famille modeste. En 1920, il obtient sa licence de philosophie qu'il a préparée en autodidacte. Il est agrégé deux ans plus tard et docteur en 1927. Il enseigne à la Sorbonne à partir de 1940. En 1955, il est élu à l'Académie des sciences morales et politiques. Il meurt en 1962.

Œuvres principales
Le Nouvel Esprit scientifique
La Formation de l'esprit scientifique
La Psychanalyse du feu
La Philosophie du non
L'Eau et les Rêves

 

-

 Michel Foucault

1926−1984

Né en 1926, Michel Foucault est un philosophe français associé au structuralisme, au post-structuralisme et à la philosophie moderne. Il est notamment connu pour ses critiques de nombreuses institutions et pour ses idées sur la sexualité, le pouvoir et la connaissance.

Œuvres principales
Les Mots et les Choses
Surveiller et punir
Histoire de la folie à l'âge classique