La véritéAuteurs

-

Platon

428 av. J.-C.−347 av. J.-C.

Platon naît à Athènes dans une famille aristocrate en 428 av. J.-C. Il suit une carrière politique. Au cours de sa jeunesse, il écrit de nombreuses poésies et tragédies. À vingt ans, il fait la connaissance de Socrate et abandonne sa carrière politique au profit de la philosophie. Il adopte la dialectique (raisonnement logique par thèse, antithèse et synthèse). Il est le disciple de Socrate neuf ans, jusqu'à la mort de son maître. C'est durant cette période qu'il décide de rédiger les dialogues socratiques, mettant en scène Socrate et divers interlocuteurs, pour diffuser le savoir de son maître. Platon voyage beaucoup en Méditerranée et observe le monde pour en tirer des leçons philosophiques qu'il retranscrit dans ses œuvres. Il évoque à de nombreuses reprises les sujets politiques. Durant ses voyages, il s'oppose au tyran de Syracuse, Denys, qui le réduit en esclavage. Il est reconnu par un ancien disciple de Socrate sur un marché. Il est acheté par cet homme qui le libère. De retour à Athènes, Platon fonde l'Académie en 387 av. J.-C., où Aristote sera élève. Platon y enseigne jusqu'à sa mort en 347 av. J.-C.

Œuvres principales
La République
Le Banquet
Protagoras
Ménon

-

Michel de Montaigne

1533−1592

Michel de Montaigne naît dans une famille de riches négociants en 1533. Il reçoit une éducation selon les préceptes humanistes. Après avoir effectué des études de droit, il devient magistrat au parlement de Bordeaux en 1554. Montaigne devient maire de Bordeaux et cherche à tempérer les relations houleuses entre les protestants et les catholiques.
En 1571, Montaigne décide de se retirer dans son château familial pour y entreprendre la rédaction de l'œuvre de sa vie, les Essais. Il y travaille jusqu'à sa mort. Il fait de lui-même la matière de son ouvrage, se voyant comme un sujet observé sans artifice. Il meurt en 1592.

Œuvres principales
Essais, livres I, II et III
Journal de voyage

 

-

Georg Wilhelm Friedrich Hegel

1770−1831

Friedrich Hegel est un philosophe allemand né en 1770. Diplômé de théologie, il s'engage comme précepteur. L'héritage laissé par son père lui permet de se consacrer entièrement à son activité philosophique à partir de 1801. En 1816, il commence une carrière universitaire à Heidelberg. Il est ensuite titulaire d'une chaire à l'université de Berlin.
Il est l'un des penseurs les plus influents du XIXe siècle. Son système philosophique élabore une nouvelle vision du monde et de l'histoire : l'idéalisme absolu. Il meurt en 1831.

Œuvres principales
Phénoménologie de l'esprit
Encyclopédie des sciences philosophiques
Principes de la philosophie du droit
Esthétique

-

Emmanuel Kant

1724−1804

Emmanuel Kant naît en Prusse-Orientale en 1724. Pétri de morale religieuse, il est attiré par les sciences, qu'il enseigne à partir de 1755 à l'université de Königsberg. La philosophie kantienne répond à trois questions, dont l'une touche à la métaphysique (Que puis-je connaître ?), l'autre à la morale (Que dois-je faire ?) et la dernière à la religion (Que m'est-il permis d'espérer ?). Kant meurt en 1804.

Œuvres principales
Critique de la raison pure
Fondements de la métaphysique des mœurs
Critique de la raison pratique
La Religion dans les limites de la simple raison
Projet de paix perpétuelle

-

Jean-Jacques Rousseau

1712−1778

Jean-Jacques Rousseau naît en 1712. Il perd sa mère alors qu'il est très jeune, puis il est abandonné par son père à l'âge de dix ans et est élevé par son oncle. Il vit une vie d'errance. Plus tard, il rencontre Madame de Warens, qui devient sa maîtresse et bienfaitrice. À trente ans, il devient précepteur dans une famille à Lyon. Puis il retourne à Paris, où il vit avec une servante, Thérèse Levasseur, avec qui il a cinq enfants qu'il abandonne. Diderot, avec qui il se lie d'amitié, lui demande de participer à son vaste projet encyclopédique. Au sommet de sa gloire en 1750 grâce à son Discours sur les sciences et les arts, Rousseau abandonne Thérèse Levasseur pour revenir dans sa contrée natale. Il en profite pour y entreprendre la rédaction de ses œuvres les plus connues comme Émile ou De l'éducation. Après divers voyages à l'étranger, il retourne vivre en France pour terminer sa vie dans l'isolement. Il meurt en 1778.

Œuvres principales
Du contrat social
Discours sur les sciences et les arts
La Nouvelle Héloïse
Émile ou De l'éducation
Discours sur l'origine et les fondements de l'inégalité parmi les hommes
Les Confessions
Les Rêveries du promeneur solitaire

-

Friedrich Nietzsche

1844−1900

Friedrich Nietzsche naît en Prusse, en 1844, à Röcken. Il suit des études classiques au collège de Pforta, puis à l'université de Bonn. Il renonce à devenir pasteur, et étudie la philologie qui ne l'intéresse guère. Sa vie change lorsqu'il découvre Schopenhauer et part à l'université de Leipzig. Il devient finalement professeur de philologie à Bâle. Il se lie notamment lors de cette période avec Richard Wagner. Malade, il se rend la plupart du temps en Italie et en France pour des cures et des voyages, de 1879 à 1888. Ses écrits philosophiques ne reçoivent alors que peu d'attention de la part des éditeurs. C'est alors qu'il devient petit à petit sujet à la folie, due peut-être à sa maladie, et restera le plus souvent alité jusqu'à sa mort en 1900.

Œuvres principales
La Naissance de la tragédie
Humain, trop humain
Le Gai Savoir
Ainsi parlait Zarathoustra
Généalogie de la morale
Le Crépuscule des idoles

-

Michel Foucault

1926−1984

Né en 1926, Michel Foucault est un philosophe français associé au structuralisme, au post-structuralisme et à la philosophie moderne. Il est notamment connu pour ses critiques de nombreuses institutions et pour ses idées sur la sexualité, le pouvoir et la connaissance.

Œuvres principales
Les Mots et les Choses
Surveiller et punir
Histoire de la folie à l'âge classique