L'organisation fonctionnelle des plantes à fleursDéfinitions

Élongation cellulaire

L'élongation cellulaire est la croissance en longueur d'une cellule.

Feuille

Une feuille est un organe plan présentant une grande surface d'échange avec l'environnement. La face supérieure de la feuille assure la réception de l'énergie lumineuse. La face inférieure de la feuille est spécialisée dans les échanges gazeux.

Méristème

Un méristème est un tissu jeune dans lequel les cellules se multiplient de manière intense par des mécanismes de reproduction conforme. Ce sont les méristèmes qui sont à l'origine de tous les autres tissus de l'organisme végétal.

Multiplication cellulaire

La multiplication cellulaire est un mode de reproduction des cellules par reproduction conforme.

Organogenèse

L'organogenèse est la formation d'organes, constitués de tissus différenciés, à partir de tissus indifférenciés (méristèmes).

Phytomère

Un phytomère est l'unité structurale d'une plante. Une plante est constituée de la répétition de phytomères « empilés ».

Plante angiosperme

Une plante angiosperme est une plante à fleurs.

Racine

Une racine est un organe végétal souterrain. La racine assure à la plante son ancrage dans le sol. Grâce à une surface importante, la racine permet l'absorption optimale de l'eau et des sels minéraux. Cette fonction d'absorption est souvent favorisée par des symbioses avec d'autres organismes du sol.

Stomate

Un stomate est un petit organe constitué de deux cellules délimitant une ouverture : l'ostiole. L'ostiole permet aux végétaux d'échanger des gaz avec l'atmosphère environnante.

Symbiose

Une symbiose est une association durable entre deux espèces, dans laquelle chacune d'elles trouve un bénéfice.

Tige

La tige est un organe rigide qui permet au végétal de demeurer en position verticale, de manière à offrir le plus de surface à la lumière. Elle est également l'organe de transit des sèves entre les différents organes de la plante.

Vaisseaux conducteurs

Les vaisseaux conducteurs sont des structures tubulaires limitées par des cellules ou des parois de cellules mortes. Ils assurent la circulation de la matière sous forme de sèves au sein du végétal. Le xylème conduit la sève brute. Le phloème conduit la sève élaborée.