Se connecter
ou

La répartition de la population mondiale et ses dynamiques

La Terre est peuplée de 7 milliards d'habitants. La population est inégalement répartie. On observe des zones fortement peuplées, les foyers de peuplement (ou foyers de population) et des zones faiblement peuplées dont les déserts humains.

Les contraintes naturelles (reliefs, climats extrêmes, etc.) sont des facteurs qui permettent d'expliquer en partie la répartition de la population, mais elles n'expliquent pas tout car les hommes sont capables de s'adapter à leur environnement. Les facteurs historiques (maîtrise ancienne de l'agriculture, développement des activités économiques, etc.) sont les plus déterminants pour expliquer la répartition de la population.

En 2050, la population mondiale devrait atteindre 10 milliards d'habitants. De nouveaux défis se posent alors pour un développement plus durable de l'humanité en lien avec la croissance des besoins.

I

Une inégale répartition des hommes sur Terre

A

Des foyers de peuplement

En 2016, la Terre compte plus de 7 milliards d'habitants.

Le peuplement de la Terre se caractérise par une inégale répartition des hommes. Certains espaces enregistrent de fortes densités de population, il s'agit des foyers de peuplement.

Trois grands foyers concentrent plus de la moitié de la population mondiale, il s'agit du sous-continent indien, de l'Asie de l'Est et de l'Europe. D'autres foyers de population secondaires sont présents sur tous les continents.

Principaux foyers de population Nombre d'habitants (en millions)
Sous-continent indien 1697
Asie de l'Est 1597
Europe 597
Golfe de Guinée 260
Foyer nord-américain 150
Java 142
Croissant fertile 130
Sudeste 116
Caraïbes 43

À l'intérieur de ces foyers, on observe aussi une inégale répartition des hommes. Les populations sont concentrées dans deux types d'espaces :

  • Plus de la moitié de la population vit en ville.
  • Un habitant sur deux habite sur les littoraux.

Le sous-continent indien est le premier foyer de population au monde.

-

Une rue de Mumbai

PDpics via Pixabay

B

Des espaces peu peuplés

Il existe plusieurs types d'espaces dans lesquels la densité humaine est faible, ce sont des déserts humains. :

  • Les régions froides : Groenland, Antarctique, Nord canadien, nord de l'Europe, Sibérie, etc.
  • Des régions chaudes et arides : Le Sahara, le centre de l'Australie, etc.
  • Des hautes montagnes : l'Himalaya, etc.
  • Des zones de forêts denses : l'Amazonie, etc.
II

Les facteurs expliquant l'inégale répartition

A

Le rôle des contraintes naturelles

Contraintes naturelles

Les contraintes naturelles sont des éléments naturels comme le climat extrême ou les reliefs élevés qui sont des obstacles à l'installation des hommes.

Les hommes sont majoritairement installés dans les plaines, notamment sur les littoraux et le long des grands cours d'eau. Ces espaces offrent de nombreux avantages aux hommes, notamment :

  • La possibilité de pratiquer l'agriculture
  • Des communications facilitées

Les contraintes naturelles jouent un rôle important pour expliquer les espaces faiblement peuplés :

  • Les climats extrêmes (chaud ou froid) mettent à rude épreuve l'organisme humain et rendent l'agriculture difficile.
  • Dans les montagnes, les pentes et les basses températures sont des obstacles à l'activité humaine.
  • Les forêts denses et humides repoussent les hommes.

Cependant, les conditions naturelles n'expliquent pas tout, car les hommes peuvent s'adapter à ces contraintes :

  • Des populations vivent dans les zones froides et chaudes (les oasis du Sahara, le Nord canadien, etc.)
  • Sur certains reliefs, des populations pratiquent l'agriculture en terrasses.
  • Certaines forêts humides et chaudes ont totalement été défrichées (Java, etc.).

La ville de Nuuk au Groenland est la capitale du pays, elle compte 16 000 habitants. Les hommes ont su s'adapter au froid extrême de cette région.

-

La ville de Nuuk

Oliver Schauf via Wikimedia Commons

B

Le poids de l'Histoire

Ce sont surtout les évolutions historiques qui expliquent l'inégale répartition des hommes :

  • Les trois plus grands foyers de peuplement sont des foyers de peuplement anciens dans lesquels les hommes ont développé des techniques agricoles permettant de nourrir des populations nombreuses (riziculture en Asie du Sud et de l'Est, etc.).
  • Ces foyers de peuplement se sont renforcés à travers l'Histoire, notamment grâce aux activités économiques (commerce, industrie, etc.) qui ont permis à la population d'augmenter.
  • Les phénomènes de migrations expliquent la présence des foyers de peuplement en Amérique.

Les concentrations de population en Amérique s'expliquent par les migrations.

-

Des migrants suédois en partance pour les États-Unis en 1905

Underwood & Underwood, library of congress via Wikimedia Commons

III

Les dynamiques de la population mondiale

A

Croissance, urbanisation et littoralisation

La population mondiale augmente et l'on considère que la planète comptera 10 milliards d'hommes en 2050. Les différentes régions du monde connaissent des évolutions démographiques contrastées :

  • La population européenne reste stable.
  • L'Asie enregistre une croissance importante mais qui devient de moins en moins forte.
  • L'Afrique connaît une forte croissance démographique.

Actuellement, les hommes se concentrent de plus en plus dans les villes (urbanisation), notamment dans les métropoles (métropolisation), ainsi que sur les littoraux (littoralisation).

B

Les enjeux du développement durable

La croissance de la population, inégale selon les pays, pose de nombreux défis à l'humanité. En effet, cette croissance provoque une augmentation des besoins dont la satisfaction entraîne une dégradation de l'environnement (réchauffement climatique, pollutions diverses, etc.) :

  • Les ressources énergétiques non renouvelables (pétrole, gaz, charbon), utilisées pour les transports, le chauffage, la production d'électricité, sont en cours d'épuisement alors que la demande augmente.
  • La production alimentaire doit aussi augmenter alors que déjà plus de 800 millions de personnes souffrent de la faim.

Mais en adoptant d'autres modes de développement plus écologiques, équitables, il est cependant possible de supporter cette pression démographique.

Enfin, les conséquences de la croissance démographique sont aussi sociales et touchent les pays les plus pauvres. En effet, ces pays sont ceux qui connaissent la plus forte croissance démographique alors qu'ils ne sont déjà pas en mesure de satisfaire les besoins actuels de leur population.

Une autre difficulté à laquelle est confrontée la population est le vieillissement de la population.

IV

Schéma bilan

-

Identifie-toi pour voir plus de contenu

Pour avoir accès à l'intégralité des contenus de Kartable et pouvoir naviguer en toute tranquillité,
connecte-toi à ton compte. Et si tu n'es toujours pas inscrit, il est grand temps d'y remédier.