Identifier l'énonciateur et le destinataire dans un texte Exercice fondamental

Lis le texte suivant extrait des Liaisons dangereuses :
 

Cécile Volanges à Sophie Carnay, aux Ursulines de…

Tu vois, ma bonne amie, que je te tiens parole, et que les bonnets et les pompons ne prennent pas tout mon temps ; il m'en restera toujours pour toi. J'ai pourtant vu plus de parures dans cette seule journée que dans les quatre ans que nous avons passés ensemble […]. Maman m'a consultée sur tout, et elle me traite beaucoup moins en pensionnaire que par le passé. […]

Il n'est pas encore cinq heures ; je ne dois aller retrouver maman qu'à sept ; voilà bien du temps, si j'avais quelque chose à te dire ! Mais on ne m'a encore parlé de rien ; et sans les apprêts que je vois faire, et la quantité d'ouvrières qui viennent toutes pour moi, je croirais qu'on ne songe pas à me marier, et que c'est un radotage de plus de la bonne Joséphine. Cependant maman m'a dit si souvent qu'une demoiselle devait rester au couvent jusqu'à ce qu'elle se mariât, que puisqu'elle m'en fait sortir, il faut bien que Joséphine ait raison.
 

Pierre Choderlos de Laclos, Les Liaisons dangereuses, 1885

Qui est le destinataire dans cet extrait de roman ?

Qui est l'énonciateur dans cet extrait de roman ?

Quel est le lieu d'écriture de la lettre ?

Quand cette lettre est-elle écrite ?