Les métropoles et leurs habitants Cours

Les métropoles sont de grandes villes qui concentrent de nombreux habitants et activités. Elles exercent une influence sur le territoire qui les entoure, voire sur le monde. Les métropoles sont organisées en différents espaces parmi lesquels le centre est le plus dynamique. La population des métropoles est en augmentation, surtout dans les pays en développement. Dans les métropoles, la population très variée, tout comme les pratiques de la ville que l'on peut y observer. Les habitants des métropoles sont à l'origine de nombreux flux. Dans le monde entier, les métropoles doivent affronter des problèmes sociaux et environnementaux.

I

Fonction et organisation des métropoles

A

Les fonctions métropolitaines

Les métropoles sont des grandes villes qui concentrent de nombreux habitants, exercent différentes fonctions et ont une influence sur le territoire qui les entoure et, pour certaines, sur le monde entier (New York, Paris, etc.).

Les fonctions des métropoles sont multiples :

  • Des fonctions politiques (siège du gouvernement, d'organisations internationales, de préfectures, etc.)
  • Des fonctions économiques (présence d'entreprises et de leurs sièges sociaux, notamment dans les quartiers d'affaires)
  • Des fonctions culturelles (musées, bibliothèques, événements culturels, etc.)
  • Des fonctions résidentielles (habitations)

Manhattan, le quartier d'affaires de New York, regroupe de nombreuses fonctions économiques et politiques.

-

Manhattan

Ronyle via Pixabay

B

Les différents espaces des métropoles

Les métropoles sont des zones urbaines organisées en plusieurs espaces :

  • La ville-centre est la zone la plus dynamique d'une métropole où se concentrent la majorité des activités. Dans les métropoles les plus anciennes, on retrouve de nombreux monuments alors que dans les métropoles plus modernes, la ville-centre est surtout composé de gratte-ciel.
  • Autour des villes-centres, on trouve les banlieues. Ces espaces sont surtout composés d'habitats collectifs ou individuels.
  • Enfin, les métropoles sont encerclées par les zones périurbaines. Ces espaces sont majoritairement composés de maisons individuelles et des activités nécessitant d'importantes surfaces (aéroport, parc d'attraction, centres commerciaux). Les zones périurbaines occupent de plus en plus de place, on parle d'étalement urbain pour désigner ce phénomène.

En fonction des pays, on peut trouver dans chacun de ces espaces des habitats précaires.

-

L'organisation des métropoles

-

Un habitat précaire à Jakarta

Thehero via Wikimedia Commons

II

Les habitants des métropoles

A

La croissance de la population des métropoles

Les villes, dont les métropoles, concentrent de plus en plus d'habitants. 30 % de la population mondiale habitait en ville en 1950, alors qu'aujourd'hui les urbains représentent environ 55 % de la population mondiale.

Ce sont les grandes villes de plus de 10 millions d'habitants (les mégapoles) qui profitent le plus de la croissance urbaine :

  • En 1950, il y avait deux mégapoles dans le monde (Tokyo et New York).
  • En 2014, on compte environ 30 mégapoles à travers le monde.
  • 15 aires urbaines concentrent plus de 15 millions d'habitants (Tokyo, Mexico, New York, Mumbai, Shanghai, Sao Paulo, etc.).

Les mégapoles sont surtout présentes dans les Pays en développement (PED), qui regroupent 14 des 20 plus grandes villes du monde. C'est en Asie que les mégapoles sont les plus nombreuses et que leur croissance est la plus forte.

Classement Agglomérations Populations (en millions d'habitants) Taux de croissance entre 2010 et 2015 Pays
1 Tokyo 38 +0,6 % Japon
2 Delhi 25 +3,2 % Inde
3 Shanghai 23 +3,4 % Chine
4 Mexico 21 +0,8 % Mexique
5 Sao Paulo 21 +1,4 % Brésil
6 Mumbai (Bombay) 21 +1,6 % Inde
7 Osaka-Kobe 20 +0,8 % Japon
8 Beijing (Pékin) 20 +4,6 % Chine
9 New York 19 +0,2 % États-Unis
10 Le Caire 18 +2,1 % Égypte
B

Différents habitants, différentes pratiques

Les habitants des métropoles sont variés et ne pratiquent pas l'espace urbain de la même manière :

  • Certains habitants habitent et travaillent dans la métropole.
  • D'autres viennent chaque jour dans les métropoles pour y travailler, ce sont les migrants pendulaires.
  • Les métropoles comptent aussi de nombreux touristes qui visitent les monuments, les musées et les différents espaces culturels.
  • Dans chacune de ces catégories, les pratiques évoluent en fonction de l'âge, du niveau social ou encore du sexe.

Ces différentes catégories d'habitants se croisent dans les espaces publics des métropoles.

À Paris, la ville est habitée par des touristes, des habitants et des personnes venant de l'extérieur pour y travailler.

-

Le quartier de Montmartre à Paris

Bogitw via Pixabay

C

Les habitants à l'origine de nombreux flux

Dans les métropoles, les habitants sont à l'origine de nombreux flux :

  • Les habitants se déplacent pour exercer leurs différentes activités (travail, loisirs, etc.). Pour cela, ils utilisent les transports en commun, mais aussi d'autres moyens de déplacement individuels (voitures, vélo, etc.).
  • Les habitants échangent des informations (e-mail, courrier, etc.) et des marchandises.

À Londres, les habitants de la ville sont à l'origine de nombreux flux.

-

Le métro de Londres

Susanturner70 via Wikimedia Commons

III

Les défis des métropoles

A

Les défis sociaux

Les métropoles sont confrontées à de nombreux défis sociaux. La ségrégation socio-spatiale est un problème majeur des métropoles :

  • Les populations les plus riches habitent dans des quartiers où elles bénéficient de meilleures conditions de vie et où elles sont plus en mesure de profiter des différentes opportunités offertes par les métropoles.
  • À l'inverse, les populations aux revenus les plus faibles sont plus éloignées des quartiers dynamiques des métropoles, car elles habitent dans les quartiers où le prix des logements est plus faible et donc plus abordable.

Ces inégalités sont présentes dans tous les pays, mais elles sont plus importantes dans les pays en développement où des quartiers luxueux et parfois fermés s'opposent aux nombreux habitats précaires dans lesquels réside environ le tiers de la population de ces villes. De plus, ces bidonvilles connaissent une importante croissance de leur population.

Au Brésil, les quartiers constitués d'habitats précaires sont appelés "favelas".

Ségrégation socio-spatiale

La ségrégation socio-spatiale est la séparation des différents groupes sociaux au sein d'une même ville.

Sur la photo, on observe au premier plan des habitats précaires et, au deuxième plan, des quartiers plus modernes.

-
La ségrégation sociale à Buenos Aires

Free Software Foundation

B

Les défis environnementaux

Les métropoles et leurs habitants doivent affronter de nombreux défis environnementaux :

  • La circulation est un problème majeur. Les voitures et autres moyens de transport utilisés par les habitants sont à l'origine de l'émission de nombreuses particules toxiques dans l'air et de nombreux embouteillages.
  • L'étalement urbain a pour conséquence une diminution des terres agricoles au profit de l'espace urbain.
  • Les métropoles ont besoin d'être régulièrement approvisionnées en nourriture, en eau et en matériaux de tous genres.
  • Les déchets sont un problème majeur pour les villes qui doivent assurer leur ramassage et leur triage.

Pour remédier à ces difficultés, les municipalités mettent en place des politiques de la ville et réalisent des aménagements qui répondent aux objectifs du développement durable, mais de nombreuses inégalités demeurent.

Développement durable

Le développement durable consiste à se développer économiquement tout en préservant l'environnement, en assurant à tous la satisfaction de leurs besoins et en réduisant les inégalités.

Le quartier Confluence à Lyon est un quartier qui vise à limiter au maximum le rejet de carbone et de déchets.

Dans les pays en voie de développement, les municipalités manquent de moyens et cumulent les difficultés à répondre à ces défis environnementaux :

  • Les transports en commun sont insuffisants.
  • Il existe de nombreuses difficultés pour acheminer l'eau potable et pour évacuer les eaux usées.
  • La collecte des déchets est insuffisamment efficace.
  • Les autorités ont peu de prise sur la croissance des métropoles.

Dans les pays développés, les municipalités peuvent s'améliorer face à ces défis environnementaux, mais de nombreux problèmes demeurent tels que la forte pollution atmosphérique ou encore la très grande consommation en énergie, en eau ou en nourriture.

Toutes les métropoles du monde sont confrontées à des épisodes de pollution.

-

Épisode de pollution à Pékin

Bobak via Wikimedia Commons

IV

Schéma bilan

-