La gouvernance économique mondiale depuis le sommet du G6 de 1975Etude de documents type bac

Centres étrangers, 2016, voie S

En analysant les deux documents, dégagez les acteurs de la gouvernance économique mondiale puis montrez que cette gouvernance est remise en cause.

Document 1

Caricature du dessinateur de presse Plantu parue en 2002

Journal Le Monde, 27 janvier 2002, www.lemonde.fr, site consulté le 05/09/2015

-
Document 2

Les BRICS ont lancé leur banque de développement

Marie Charrel, journal Le Monde, 16 juillet 2014, www.lemonde.fr, site consulté le 20/09/2015

Cette fois, ça y est. Réunis pour leur sixième sommet annuel à Fortaleza, au Brésil, les cinq grands pays émergents, Brésil, Russie, Inde, Chine et Afrique du Sud (les "BRICS"), ont signé, mardi 15 juillet, un accord actant la création d'une banque de développement et d'une réserve de change commune. "C'est une contribution importante pour la reconfiguration de la gouvernance économique mondiale", s'est félicitée la présidente brésilienne, Dilma Roussef […]. La banque de développement, qui sera basée à Shanghai, aura pour objectif de financer de grands projets d'infrastructures dans les pays concernés et, à terme, dans d'autres émergents. […] Surtout, elle n'assortira pas ses prêts de conditionnalités contraignantes. "En cela, elle différerait du FMI, qui exige des réformes structurelles et une ingérence politique intolérable en échange de son aide", a expliqué Anton Silouanov, le ministre des Finances russe. Une option qui pourrait séduire nombre de pays émergents qui, comme l'Argentine, estiment que les conditionnalités du FMI ont causé de sérieux dommages à leurs économies […].

Quand l'OMC a-t-elle été créée ?

Document 1

Caricature du dessinateur de presse Plantu parue en 2002

Journal Le Monde, 27 janvier 2002, www.lemonde.fr, site consulté le 05/09/2015

-
Document 2

Les BRICS ont lancé leur banque de développement

Marie Charrel, journal Le Monde, 16 juillet 2014, www.lemonde.fr, site consulté le 20/09/2015

Cette fois, ça y est. Réunis pour leur sixième sommet annuel à Fortaleza, au Brésil, les cinq grands pays émergents, Brésil, Russie, Inde, Chine et Afrique du Sud (les "BRICS"), ont signé, mardi 15 juillet, un accord actant la création d'une banque de développement et d'une réserve de change commune. "C'est une contribution importante pour la reconfiguration de la gouvernance économique mondiale", s'est félicitée la présidente brésilienne, Dilma Roussef […]. La banque de développement, qui sera basée à Shanghai, aura pour objectif de financer de grands projets d'infrastructures dans les pays concernés et, à terme, dans d'autres émergents. […] Surtout, elle n'assortira pas ses prêts de conditionnalités contraignantes. "En cela, elle différerait du FMI, qui exige des réformes structurelles et une ingérence politique intolérable en échange de son aide", a expliqué Anton Silouanov, le ministre des Finances russe. Une option qui pourrait séduire nombre de pays émergents qui, comme l'Argentine, estiment que les conditionnalités du FMI ont causé de sérieux dommages à leurs économies […].

Quelle institution la Banque de développement des pays du Sud évoquée dans le document 2 est-elle censée concurrencer ?

Document 1

Caricature du dessinateur de presse Plantu parue en 2002

Journal Le Monde, 27 janvier 2002, www.lemonde.fr, site consulté le 05/09/2015

-
Document 2

Les BRICS ont lancé leur banque de développement

Marie Charrel, journal Le Monde, 16 juillet 2014, www.lemonde.fr, site consulté le 20/09/2015

Cette fois, ça y est. Réunis pour leur sixième sommet annuel à Fortaleza, au Brésil, les cinq grands pays émergents, Brésil, Russie, Inde, Chine et Afrique du Sud (les "BRICS"), ont signé, mardi 15 juillet, un accord actant la création d'une banque de développement et d'une réserve de change commune. "C'est une contribution importante pour la reconfiguration de la gouvernance économique mondiale", s'est félicitée la présidente brésilienne, Dilma Roussef […]. La banque de développement, qui sera basée à Shanghai, aura pour objectif de financer de grands projets d'infrastructures dans les pays concernés et, à terme, dans d'autres émergents. […] Surtout, elle n'assortira pas ses prêts de conditionnalités contraignantes. "En cela, elle différerait du FMI, qui exige des réformes structurelles et une ingérence politique intolérable en échange de son aide", a expliqué Anton Silouanov, le ministre des Finances russe. Une option qui pourrait séduire nombre de pays émergents qui, comme l'Argentine, estiment que les conditionnalités du FMI ont causé de sérieux dommages à leurs économies […].

Quels sont les pays membres du groupe des BRICS ?

Document 1

Caricature du dessinateur de presse Plantu parue en 2002

Journal Le Monde, 27 janvier 2002, www.lemonde.fr, site consulté le 05/09/2015

-
Document 2

Les BRICS ont lancé leur banque de développement

Marie Charrel, journal Le Monde, 16 juillet 2014, www.lemonde.fr, site consulté le 20/09/2015

Cette fois, ça y est. Réunis pour leur sixième sommet annuel à Fortaleza, au Brésil, les cinq grands pays émergents, Brésil, Russie, Inde, Chine et Afrique du Sud (les "BRICS"), ont signé, mardi 15 juillet, un accord actant la création d'une banque de développement et d'une réserve de change commune. "C'est une contribution importante pour la reconfiguration de la gouvernance économique mondiale", s'est félicitée la présidente brésilienne, Dilma Roussef […]. La banque de développement, qui sera basée à Shanghai, aura pour objectif de financer de grands projets d'infrastructures dans les pays concernés et, à terme, dans d'autres émergents. […] Surtout, elle n'assortira pas ses prêts de conditionnalités contraignantes. "En cela, elle différerait du FMI, qui exige des réformes structurelles et une ingérence politique intolérable en échange de son aide", a expliqué Anton Silouanov, le ministre des Finances russe. Une option qui pourrait séduire nombre de pays émergents qui, comme l'Argentine, estiment que les conditionnalités du FMI ont causé de sérieux dommages à leurs économies […].

Quels acteurs de la mondialisation sont représentés en dessous de la table dans le document 1 ?

Document 1

Caricature du dessinateur de presse Plantu parue en 2002

Journal Le Monde, 27 janvier 2002, www.lemonde.fr, site consulté le 05/09/2015

-
Document 2

Les BRICS ont lancé leur banque de développement

Marie Charrel, journal Le Monde, 16 juillet 2014, www.lemonde.fr, site consulté le 20/09/2015

Cette fois, ça y est. Réunis pour leur sixième sommet annuel à Fortaleza, au Brésil, les cinq grands pays émergents, Brésil, Russie, Inde, Chine et Afrique du Sud (les "BRICS"), ont signé, mardi 15 juillet, un accord actant la création d'une banque de développement et d'une réserve de change commune. "C'est une contribution importante pour la reconfiguration de la gouvernance économique mondiale", s'est félicitée la présidente brésilienne, Dilma Roussef […]. La banque de développement, qui sera basée à Shanghai, aura pour objectif de financer de grands projets d'infrastructures dans les pays concernés et, à terme, dans d'autres émergents. […] Surtout, elle n'assortira pas ses prêts de conditionnalités contraignantes. "En cela, elle différerait du FMI, qui exige des réformes structurelles et une ingérence politique intolérable en échange de son aide", a expliqué Anton Silouanov, le ministre des Finances russe. Une option qui pourrait séduire nombre de pays émergents qui, comme l'Argentine, estiment que les conditionnalités du FMI ont causé de sérieux dommages à leurs économies […].

Quels sont les deux éléments contextuels auxquels le document 1 fait référence ?

Document 1

Caricature du dessinateur de presse Plantu parue en 2002

Journal Le Monde, 27 janvier 2002, www.lemonde.fr, site consulté le 05/09/2015

-
Document 2

Les BRICS ont lancé leur banque de développement

Marie Charrel, journal Le Monde, 16 juillet 2014, www.lemonde.fr, site consulté le 20/09/2015

Cette fois, ça y est. Réunis pour leur sixième sommet annuel à Fortaleza, au Brésil, les cinq grands pays émergents, Brésil, Russie, Inde, Chine et Afrique du Sud (les "BRICS"), ont signé, mardi 15 juillet, un accord actant la création d'une banque de développement et d'une réserve de change commune. "C'est une contribution importante pour la reconfiguration de la gouvernance économique mondiale", s'est félicitée la présidente brésilienne, Dilma Roussef […]. La banque de développement, qui sera basée à Shanghai, aura pour objectif de financer de grands projets d'infrastructures dans les pays concernés et, à terme, dans d'autres émergents. […] Surtout, elle n'assortira pas ses prêts de conditionnalités contraignantes. "En cela, elle différerait du FMI, qui exige des réformes structurelles et une ingérence politique intolérable en échange de son aide", a expliqué Anton Silouanov, le ministre des Finances russe. Une option qui pourrait séduire nombre de pays émergents qui, comme l'Argentine, estiment que les conditionnalités du FMI ont causé de sérieux dommages à leurs économies […].

Qu'est-ce que le G7 ?

Document 1

Caricature du dessinateur de presse Plantu parue en 2002

Journal Le Monde, 27 janvier 2002, www.lemonde.fr, site consulté le 05/09/2015

-
Document 2

Les BRICS ont lancé leur banque de développement

Marie Charrel, journal Le Monde, 16 juillet 2014, www.lemonde.fr, site consulté le 20/09/2015

Cette fois, ça y est. Réunis pour leur sixième sommet annuel à Fortaleza, au Brésil, les cinq grands pays émergents, Brésil, Russie, Inde, Chine et Afrique du Sud (les "BRICS"), ont signé, mardi 15 juillet, un accord actant la création d'une banque de développement et d'une réserve de change commune. "C'est une contribution importante pour la reconfiguration de la gouvernance économique mondiale", s'est félicitée la présidente brésilienne, Dilma Roussef […]. La banque de développement, qui sera basée à Shanghai, aura pour objectif de financer de grands projets d'infrastructures dans les pays concernés et, à terme, dans d'autres émergents. […] Surtout, elle n'assortira pas ses prêts de conditionnalités contraignantes. "En cela, elle différerait du FMI, qui exige des réformes structurelles et une ingérence politique intolérable en échange de son aide", a expliqué Anton Silouanov, le ministre des Finances russe. Une option qui pourrait séduire nombre de pays émergents qui, comme l'Argentine, estiment que les conditionnalités du FMI ont causé de sérieux dommages à leurs économies […].