Devenir Premium
Se connecter
ou

L'Islam du VIe au XIIIe siècles Personnages

-

Wikimedia Commons

Avicenne

7 août 980 − juin 1037

Perse

Avicenne est un médecin, savant et philosophe, originaire de la Perse (actuel Iran).
Il se passionne très tôt pour la médecine. Doté de capacités remarquables, il assimile très jeune toutes les connaissances médicales disponibles de son époque. Il s'intéresse aussi aux autres sciences. Il fait également de la politique et devient vizir pendant quelque temps.
Son œuvre philosophique et son œuvre médicale ont été traduites en latin et ont connu un immense succès dans l'Occident médiéval.

Califes Rashidun

VIIe siècle

Le calife, c'est-à-dire le successeur du prophète, est à la fois un chef politique et un chef religieux et il dirige à ce titre l'Empire arabo-musulman.
Les califes Rashidun sont les quatre premiers successeurs de Muhammad, qui gouvernent successivement entre 632 et 661.
Ils poursuivent l'œuvre de Muhammad et donc les conquêtes : le reste de l'Arabie, l'Égypte, la Palestine, la Syrie, l'Irak et la Perse.
En 661, la dynastie des Omeyyades prend le pouvoir sur le monde musulman.

Haroun al-Rachid

763 − 809

Califat Abbasside

À partir de 750, le pouvoir est exercé par les califes de la dynastie abbasside qui installent leur capitale à Bagdad en Irak.
Haroun al-Rachid est le cinquième calife abbasside. Son empire est immense (de l'Espagne à l'Indus) mais difficile à contrôler, car les révoltes et les émeutes se multiplient et le calife doit les réprimer. Le contrôle du calife est purement formel dans de nombreux territoires de l'empire.
Pendant son califat, Bagdad devient une ville importante, à la fois centre économique, culturel et artistique.

-

Muhammad à la mosquée

Museum of Fine Arts, Boston via Wikimedia Commons

Muhammad/Mahomet/Mohammed

Vers 570 − 6 juin 632

Péninsule arabique

Muhammad est né vers 570 à La Mecque en Arabie. Il devient conducteur de caravanes puis épouse une riche veuve, Khadidja. Il part souvent méditer dans une grotte du mont Hira, à proximité de La Mecque. C'est là, d'après la croyance, qu'il reçoit la révélation en 610 : l'ange Gabriel lui apparaît et lui annonce que Dieu (Allah, en arabe) l'a choisi pour être son nouveau prophète.
Muhammad prêche l'islam (la soumission à Allah) et l'abandon des croyances païennes. Mais Muhammad, en danger, est obligé de fuir pour Yathrib en 622 : c'est l'Hégire (cette date marque le début du calendrier musulman).

À Yathrib, Muhammad parvient à convertir la population à sa nouvelle religion, l'islam. Il prend le contrôle de la ville qui est rebaptisée Médine ("la ville du prophète"). Il commence alors une politique de conquête : en 630, il s'empare de La Mecque et y détruit les idoles.

Quand Muhammad meurt en 632, presque toute l'Arabie est soumise à son autorité et les Arabes sont presque tous devenus musulmans.