Appliquer l'équation de conservation du nombre de chargeExercice

Soit un atome d'uranium 235, possédant 92 protons, qui interagirait avec un neutron, pour se transformer en brome (\ce{^{85}_{35}Br}), lanthane (\ce{^{148}_{57}La}) et 3 neutrons (\ce{^{1}_{0}n}).

Quelle proposition vérifie la loi de conservation du nombre de charge ?

Soit un atome de radon 222, possédant 86 protons, qui se désintégrerait spontanément pour donner du polonium (\ce{^{218}_{84}Po}) et de l'hélium (\ce{^{4}_{2}He}).

Quelle proposition vérifie la loi de conservation du nombre de charge ?

Soit un atome de cobalt 60, possédant 27 protons, qui se désintégrerait spontanément pour donner du nickel (\ce{^{60}_{28}Ni}) et un électron (\ce{^{0}_{-1}e^{-}}).

Quelle proposition vérifie la loi de conservation du nombre de charge ?

Soit un atome de phospore 30, possédant 15 protons, qui se désintégrerait spontanément pour donner du silicium (\ce{^{30}_{14}Si}) et un positon (\ce{^{0}_{1}e^{+}}).

Quelle proposition vérifie la loi de conservation du nombre de charge ?

Soit un atome d'uranium 235, possédant 92 protons, qui interagirait avec un neutron, pour se transformer en césium (\ce{^{140}_{55}Cs}), rubidium (\ce{^{93}_{37}Rb}) et 2 neutrons (\ce{^{1}_{0}n}).

Quelle proposition vérifie la loi de conservation du nombre de charge ?

Suivant