Qu'est-ce que la monnaie et comment est-elle créée ?Définitions

Banque centrale

La banque centrale est la « banque des banques » dans un État ou une zone monétaire. Elle assure et contrôle la création monétaire (monopole d'émission de billets) et conduit la politique monétaire.

Dématérialisation monétaire

La dématérialisation monétaire est le processus par lequel on passe d'une économie où les échanges monétaires sont réalisés par l'utilisation de la monnaie divisionnaire (les pièces) et papier (les billets) à une économie où les échanges reposent sur l'utilisation principale de la monnaie scripturale (chèques, virements, écritures de comptes).

Marché monétaire (ou interbancaire)

Le marché monétaire, ou marché interbancaire, est un marché où s'échange de la monnaie centrale entre les banques commerciales (et la banque centrale).

Masse monétaire

La masse monétaire est la quantité de monnaie détenue par les agents économiques susceptible d'être convertible en moyen de paiement.

Monnaie fiduciaire

La monnaie fiduciaire comprend la monnaie divisionnaire (les pièces) et la monnaie papier (les billets), dont la valeur faciale (la valeur qu'on leur attribue par convention) est très supérieure à la valeur intrinsèque de leur support. Le terme « fiduciaire » vient du latin fides, qui signifie « confiance ».

Monnaie scripturale

La monnaie scripturale est la monnaie se présentant sous la forme d'écriture et correspondant aux dépôts effectués par les agents économiques auprès des banques.

Politique monétaire

La politique monétaire est une politique économique menée dans le but d'influencer la quantité de monnaie en circulation pour contrôler l'inflation et l'activité économique.

Prêteur en dernier ressort

La fonction de prêteur en dernier ressort est une fonction des banques centrales qui permet de garantir la fourniture de liquidités aux agents économiques, notamment en cas d'insuffisance de liquidités.