Calculer un indice de volatilité électoraleExercice fondamental

En France, lors des élections présidentielles de 2012, 40 % des électeurs ont voté pour le parti A, 30 % pour le parti B, 20 % pour le parti C, et 10 % se sont abstenus.
En 2017, 20 % des électeurs ont voté pour le parti A, 30 % pour le parti B, 45 % pour le parti C, et 5 % se sont abstenus.

Quel est l'indice de volatilité électorale entre les deux élections ?

En France, lors des élections municipales de 2014, 75 % des électeurs ont voté pour le parti A, 10 % pour le parti B, 2 % pour le parti C, et 13 % se sont abstenus.
En 2020, 60 % des électeurs ont voté pour le parti A, 17 % pour le parti B, 15 % pour le parti C, et 8 % se sont abstenus.

Quel est l'indice de volatilité électorale entre les deux élections ?

En Allemagne, lors des élections fédérales de 2013, 65 % des électeurs ont voté pour le parti A, 22 % pour le parti B, 10 % pour le parti C, et 3 % pour le parti D.
En 2017, 14 % des électeurs ont voté pour le parti A, 40 % pour le parti B, 33 % pour le parti C, et 13 % pour le parti D.

Quel est l'indice de volatilité électorale entre les deux élections ?

Lors des élections européennes de 2014, 10 % des électeurs ont voté pour le parti A, 80 % pour le parti B, 7 % pour le parti C, et 3 % se sont abstenus.
En 2019, 50 % des électeurs ont voté pour le parti A, 20 % pour le parti B, 2 % pour le parti C, et 28 % se sont abstenus.

Quel est l'indice de volatilité électorale entre les deux élections ?

Lors des élections de 2016 aux États-Unis, 72 % des électeurs ont voté pour les Républicains, 11 % pour les Démocrates, et 17 % se sont abstenus.
En 2020, 12 % des électeurs ont voté pour les Républicains, 86 % pour les Démocrates, et 2 % se sont abstenus.

Quel est l'indice de volatilité électorale entre les deux élections ?