Étudier les facteurs de cancérisation à l'aide de documentsQuestions sur documents types bac

À l'aide des documents suivants, dégager les facteurs qui peuvent être impliqués dans le déclenchement des cancers du sein dans l'espèce humaine.

Document 1

La génétique du cancer du sein et l'influence des habitudes de vie

Deux gènes importants, susceptibles d'intervenir dans le déclenchement de cancers du sein, ont été identifiés. Il s'agit des gènes BRCA (pour BReast CAncer = « cancer du sein ») 1 et 2.

Ces deux gènes ont été respectivement découverts en 1994 et 1995. Ils sont localisés sur les chromosomes 17 (BRCA1) et 13 (BRCA2).

Les allèles mutés (qui seront notés BRCA1* et BRCA2*) de ces gènes, participant au déclenchement du cancer du sein, sont dominants.

Les hommes porteurs d'un allèle muté de l'un de ces gènes développent rarement un cancer du sein, mais le risque existe ! En outre, les hommes porteurs de ces allèles peuvent les transmettre à leurs enfants.

Un rapport de 2017 du Fonds mondial de recherche sur le cancer (WCRF) et de l'Institut américain de recherche sur le cancer (AICR) indique clairement que le surpoids ou la consommation d'alcool au-delà d'un verre par jour augmentent le risque d'apparition du cancer du sein. Inversement, une activité physique régulière est un facteur protecteur contre ce type de cancer.

Document 2

Des résultats d'études épidémiologiques

-

PM

D'après le document 1, quels sont les génotypes pouvant être un élément déclencheur dans l'apparition d'un cancer du sein ?

En tenant compte des données du document 1, lequel des individus suivants a statistiquement le plus de risque de développer un cancer du sein ?

Vrai ou faux ? D'après le document 1, on peut affirmer qu'un individu masculin ne peut jamais développer un cancer du sein.

D'après le document 2, par rapport à une femme de 40 ans, quel est le risque pour une femme de 70 ans de développer un cancer du sein ?

D'après le document 2, chez les femmes de 50 ans porteuses d'un allèle BRCA muté, quel est le risque de développer un cancer du sein par rapport à une femme non porteuse d'un allèle muté ?