09 73 28 96 71 (Prix d'un appel local)

Les exercices d’espagnol en terminale S

Les exercices d’espagnol en terminale S sont pensés et réalisés dans la perspective des épreuves du baccalauréat. Les candidats passent une épreuve pour chaque compétence langagière, c’est-à-dire en expression orale (en continu et en interaction), en compréhension de l’oral, en compréhension de l’écrit et en expression écrite. Les thèmes développés en cours d’espagnol en terminale S sont : l’idée de progrès, mythes et héros, espaces et échanges, et lieux et formes de pouvoir. Les exercices apprennent à maîtriser ces thèmes. Une bonne méthodologie permet de réussir les exercices.

Les différents types d’exercices d’espagnol en terminale S

Les différents types d’exercices en terminale S sont :

  • L’expression orale : les élèves doivent présenter à l’oral en continu l’une des notions du programme et faire le lien avec les documents étudiés en cours pendant cinq minutes. C’est à partir de cet exposé que pendant cinq minutes une discussion s’engage entre le professeur et l’élève.
  • La compréhension de l’oral : cet exercice consiste à rédiger un compte-rendu en français à partir d’un document audio ou vidéo de 90 secondes. Les bacheliers prennent des notes pendant les trois écoutes puis les classent avant d’écrire leur texte structuré.
  • La compréhension de l’écrit : sur un ou plusieurs documents (textes journalistiques, littéraires, images), les élèves repèrent les éléments-clés grâce aux exercices suivants : QCM, vrai-faux, éléments à relever. L’important est de toujours justifier les réponses en citant le ou les documents et d’arriver à faire le lien entre eux.
  • L’expression écrite : elle forme un tout avec la compréhension. Il s’agit de rédiger un texte dans lequel les élèves développent un point précis de la compréhension de l’écrit ou en commentent un extrait.

Réussir les exercices d’espagnol en terminale S

Pour réussir les exercices d’espagnol en terminale S, il est primordial de fournir un travail régulier : en participant en cours, en apprenant les notions et en faisant des devoirs d’entraînement.
En expression orale, il est important de gagner en aisance. Pour cela, il est intéressant de faire une liste de mots-clés à partir desquels on va pouvoir construire des phrases puis une présentation. Bien structurer son discours à l’oral en y insérant des connecteurs logiques est primordial. Enfin, parler devant un auditoire est formateur.
Pour les exercices de compréhension de l’oral, il est important de sélectionner les informations pertinentes afin de rédiger un compte-rendu équilibré. À chaque écoute, privilégier un aspect de l’audio ou de la vidéo permet d’être plus performant. À la fin des trois écoutes, avant de rédiger, il faut penser à classer les éléments retenus pour écrire un compte-rendu structuré.
En ce qui concerne la compréhension de l’écrit, la lecture du ou des documents et des consignes est important. Il est pertinent de surligner les mots qui se rapportent au thème, aux personnages et aux faits décrits : cela constitue une aide pour les exercices de compréhension et celui d’expression écrite. En effet, dans la partie rédaction, les élèves peuvent s’appuyer sur le lexique des textes pour rédiger. Une fois l’exercice fini, plusieurs relectures sont recommandées.